Partagez|

La brebis galeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 16:29


Joe Earhart

Feat. Blake Lively


RACE: Chasseurs
PRÉNOM: Joséphine ange gardien (Joe)
NOM: Earhart
ÂGE: 24 ans d’âge physique, 300 ans d’âge réel.
NATIONALITÉ: Américaine
STATUT: Veuve.
À SALEM DEPUIS: Quatre ans, cette fois ci.
MÉTIER/OCCUPATION: Joe a un doctorat en sciences humaines et trente ans de métier d’ethnologue derrière elle. Elle a complété par une formation de trois ans en psychologie quand elle est revenue à Salem, pour faire office de soutien psychologique pour les jeunes recrues du fort.
Elle est également chargée de la part purement physique des entraînements, celle qui ne comprend pas de monstre ni d’objet tranchant. Elle est elle-même tenue de reprendre un entraînement pour être susceptible d’honorer des contrats un jour, une chose qu’elle s’emploie avec une extrême volonté, à ne pas faire du tout.
Elle profite de son temps libre pour étudier le comportement des loups garous en meute.
La nuit elle travaille dans des endroits pas jolis jolis par besoin de sensations fortes et de se faire voir, mais le premier qui la touche se fera péter les dents.
Elle est un tantinet hyperactive.


♰♰♰♰♰♰


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : Joe ne sait absolument plus se battre et elle en a absolument rien à foutre.
L’intoxication est particulièrement efficace sur le vieillissement de ses cellules, ce qui rend sa prise d'âge encore plus lente que celle des autres. Elle n’a pas pris quatre ans depuis le rituel, une chose qu’elle vit affreusement mal.





Simple – perspicace – drôle – vivante – curieuse - mature – maternelle – saine – sportive - superficielle – menteuse -  interdépendante – narcissique – complexée.

Joe a la mentalité des gens simples, ceux qui sont nés dans des endroits simples et n’ont pas la prétention d’être autre chose. Son hymne, c’est Jimmy de Moriarty, son film c’est la route de Madison, son chanteur c’est Bob Dylan et son animal totem, un chat obèse au coin du feu. Elle a de très bons rapports avec les gens, n’est pas torturée par le moindre démon et on dit souvent d’elle qu’une soirée c’est mieux quand elle est là. Elle a vu le monde, possède un regard extrêmement mature sur les choses, a le recul de ces gens qui ont compris qu’on ne change pas la face du globe mais n’en éprouvent aucune colère. Elle s’intéresse aux gens, aussi. Beaucoup. Vraiment. Ecoute la réponse aux questions qu’elle pose et a même souvent pour soucis d’être vraiment utile. Polyvalente, elle a passé deux cents ans à tout voir et tout faire, sauf des combats, ne démord jamais de la curiosité qui la caractérise, portée par la conviction profonde qu’on a pas tout vu même après huit tours du monde. Son amour, sa vie, va vers les petites villes, là où elle est née et où elle a vécu, et elle y retourne chaque fois pour y vivre plusieurs années entre deux voyages.

Joe est un vent frais dans un désert aride, une oasis des égarés.  
Elle est le rêve de tout le monde.
Parce qu'elle s’y emploie.

Elle dépense quatre-vingt-dix pour cent de son énergie quotidienne à être cette personne. AIMEZ-MOI. C'est ce que gueule chaque cellule de son cerveau, au fond de sa boîte crânienne, chaque fois que quelqu'un lui parle. Sous ses airs de rêve hollywoodien pluricentenaires, il y a une petite fille prête à tout foutre en l'air pour un peu d'attention. Elle s’épuise, parfois, littéralement, à donner la meilleure image d’elle-même, dans une peur de l’abandon constante. Joe souffre de ce problème absurde et peut-être assez dérisoire, d’être trop jolie pour s’autoriser l’imperfection. Culturiste, elle modèle un corps qui n’a pas besoin de traitements aussi intensifs avec la rigueur des sportifs de haut niveau. Elle pratique toutes sortes de sport, toutes sortes de danses avec un perfectionnisme rigide, elle compte les feuilles de salade, passe des heures à se préparer, ne supporte pas l’idée de ne pas être irréprochable. Et elle ferme sa porte à toute personne susceptible de voir au-delà de cette surface, parce que cette surface est sa croix, et qu'on ne se débarrasse pas de sa propre gueule. Même si ça veut dire embellir un peu l’histoire, détourner quelques faits, sourire un peu trop, être fondamentalement dépendante du regard des gens.

Elle a un rapport complètement vicié à son propre corps, engendré par l’usure des années. Trop vieille pour son âge, Joe a compensé tout ce qu’elle n’avait pas perdu d’optimisme, en déportant sa lassitude sur son elle-même. Le fait de ressembler à une jeune fille dans la fleur de l’âge lui est devenu  insupportable. Elle a aussi cessé d’avoir des rapports sexuels, comme on mange un plat jusqu’à s’en écœurer. Hors du cadre d’une relation amoureuse stable et établie et par seul soucis d’étendre son intimité à l’autre, ce qu’elle ne pense pas retrouver un jour, elle n’a plus aucune relation de ce genre.

Un paradoxe d’autant plus fort que ses interactions sont basées sur la séduction, et que son rapport à l’autre est avant tout sexué.  

A ce référentiel profondément immature à sa propre apparence, s'ajoute encore la contradiction d'une maturité par ailleurs achevée. A quelques détails près, des détails qu'elle est rentrée pour régler, Joe a terminé sa vie et franchi toutes les étapes du deuil, jusqu'à être, littéralement, prête à mourir. Son énergie quotidienne et la volonté qu'elle met à être constamment légère et de bonne compagnie, largement supérieure à ce qu'elle était il n'y a pas quatre ans, découle aussi de sa peur du sujet qui fâche. Elle n'est pas encore prête à annoncer à ses proches qu'elle s'apprête, sur une échelle de quelques années, à commettre un suicide.
♰♰♰♰♰♰


SES AMBITIONS, SES BUTS : Sa mort, à long terme.
Pour ce qui est de ses ambitions quotidiennes, éviter qu’on vienne l’emmerder est une occupation à plein temps.





Son avis sur la révélation de l'an 2000 : Ouhlàlà. La plus grande révolution depuis l’invention des arbres, dis donc.
Son avis sur les lois gouvernementales : Hyper efficaces. On sent que les politiques ont mis tout leur cœur dans un système qui marche.
Son avis sur les sorciers : Oh mon dieu. Des gens.
Son avis sur les vampires : Et d’autres gens.
Son avis sur les loups-garous : Et ENCORE d’autres gens. C’est fou, y en a partout.
Son avis sur les chasseurs : Des geeeeeeeeeens.
Son avis sur les humains : … Vous ne seriez pas un tout petit peu raciste ?  




J’ai couché avec David Cronenberg
Comment ça, c’est pas ce que vous vous attendiez à lire ? Ah mais je vous assure que c’est une histoire beaucoup plus intéressante que l’autre.
Non, vraiment ?
Bien.

I came home in the middle of the night
My father says, "What you gonna do with your life?"
Well, Daddy dear, you're still number one
Oh girls, they wanna have fun
Oh girls, they...

Je  sais ce que vous vous dites. Qu’est-ce que c’est que cette tronche ? Encore une pimbêche qui n’a rien compris au personnage qu’elle allait jouer et qui lui colle la première bimbo hollywoodienne qui passe pour se faire mousser. Le premier travail du joueur, c’est quand-même de trouver un avatar un tant soit peu raccord avec ce qu’il raconte. Ou alors, c’est un contre pied, et tout le monde sait que les contre pieds ça tient pas trois sujets.
Alors d’abord, merci pour ma sensibilité de personnage raté.
Ensuite,  cette tronche de star hollywoodienne sur le retour, c’est ce que je suis autant que le reste, sinon plus.

On se définit par le regard que les gens posent sur nous et notre apparence forge notre personnalité autant que tout le reste. 90% de mes interactions sociales, depuis toujours, se limitent à cette case de jolie fille, de bimbo ou de poupée barbie dans laquelle on me range immédiatement. Les très rares individus qui me connaissent, qui savent que je ne me résume pas à ça, ne font pas l’essentiel de mon temps et n’ont donc pas vraiment d’importance. Quand vous avez été habituée toute votre vie à ce qu’on vous donne tout ce que vous n’aviez même pas demandé sur un plateau d’argent, avec le sourire, parce que vous étiez jolie, il est assez normal que votre caractère finisse pas intégrer cette notion comme un état de fait.

Et même si dans mon cas, les choses n’ont pas toujours été aussi simples, j’ai largement eu le temps d’oublier ces quelques difficultés depuis. Des centaines d’années. Alors non, c’est vrai, je me résume pas à ça. Mais finalement, la très grande majorité des personnes ici présentes, ne le saura jamais. Alors je vous le demande, quelle est la pertinence réelle de s’acharner à le prouver ?

Mais puisque vous pensez qu’une histoire de Chasseuse a plus d’importance qu’une histoire de Bimbo, je vais passer les quelques prochaines lignes à vous démontrer que vous avez tort.

The phone rings in the middle of the night
My mother says, "When you gonna live your life right?"
Well, mother dear, we're not the fortunate ones
Oh girls, they wanna have fun
Oh girls, they...

Il y a des Moments, dans la vie – avec un super grand M majuscule, comme dirait l’autre. Ces moments qui définissent un avant et un après, gagnés dans l’horreur de sa propre destruction. Cet instant proche de la métamorphose divine où on dépasse sa propre condition dans la souffrance et la peur, pour devenir autre chose, quelque chose de supérieur. En compagnie de frères d’armes et de sang, dans les derniers retranchements d’un corps qui se fait broyer dans l’accouchement de sa propre renaissance, ces rares moments, vécus par de très rares individus, sont sûrement la chose la plus importante qui leur arrivera jamais. On parle là de sacrifice et de mutation, de vouer sa vie entière, de détruire son propre corps dans le but formidable et altruiste de lutter pour la survie des Hommes. Et quand, enfin, l’épreuve derrière nous, on se relève pour contempler les cendres de notre propre vie, on est un Phoenix parmi les Phoenix, le maillon d’une chaîne indestructible, le frère d’armes d’hommes et de femmes à qui l’on confierait sa propre vie, pour protéger le monde de ses démons et laver la Terre de ses pêchés...

Bien sûr tout cela a moins d’impact quand la boutique qui vous a engendrée ferme ses portes quelques jours après.

On se retrouve sur le bord de la route avec quelques siècles devant soi et un baluchon sur l’épaule.
Merci les copains, on s’en souviendra.

Et je vous vois venir, fieffés gredins que vous êtes : tu n’as pas besoin de l’Elit pour être un Chasseur, un Chasseur c’est ce que tu es, tu es le Chasseur et le Chasseur c’est toi.
Oui, mais non. Je vois pas pourquoi. On a pas eu le foutu respect de me donner un véritable sens existentiel après avoir bousillé ma condition inhérente, je ne vois pas pourquoi j’aurais celui d’en avoir quelque chose à faire, des problèmes d’une institution qui a mis la clé sous la porte. Je ne suis pas un foutu Chasseur, je suis un être à part entière et si ça ne vous plaît, il fallait me conditionner mieux que ça.

Some boys take a beautiful girl
Oh, and they hide her away from the rest of the world
Well, not me, I wanna be the one in the sun
Girls, they wanna have fun
Oh girls, they...

Le reste de l’histoire, n’aurait pas grand intérêt. J’ai tout fait, et je ne vais pas tout écrire ici. Bien sûr j’ai tenté de chasser des monstres au début, tout simplement pour manger, parce que je ne savais pas quoi faire d’autre. A l’époque, être une femme revenait essentiellement à se marier et avoir des bébés, et comme l’un et l’autre étaient devenus un tantinet compliqués dans ma situation, je n’avais pas vraiment le choix. Je vivais dans une cabane entre le sorcier du village et le bourreau d’exécution des peines, et je butais des trucs. Quand j’ai eu assez d’argent pour partir, je suis partie. Pas très loin. Le tour du monde quand tu mets trois semaines à traverser une région à cheval, ça prend du temps. Mais du temps, j’en avais Et le temps a mobilisé le monde.

J’ai assisté aux grands événements de l’Histoire avec une émotion réelle. Très attachée à la culture des états unis, c’est ici que j’ai vécu la plupart de mon existence, entrecoupée de départs et de retours, d’allées et venues et de métiers en tous genres. Je pars pour revenir, toujours. J’étais là pour la déclaration d’indépendance, le discours de Martin Luther King, j’ai moi-même participé avant à nombre d’attentats au cours de la traite des noirs, j’ai vu la prohibition et la naissance du cinéma, j’ai fréquenté d’artistes  le cercle d’Andy Warhol, la Guerre froide et les autres qui déchirent encore le monde. J’ai vu tout ça avec beaucoup plus d’implication, de responsabilité civile, que le rôle de Chasseur ne m’en inspirera jamais.
Je vous rassure, j’ai aussi braqué une banque, participé à un trafic d’herbe à grande échelle, fui au Mexique, fait tous les sports de sensation forte qui existent au monde, j’ai cassé plus de motos qu’un film de Michael Bay, j’ai cambriolé un train en marche, travaillé dans un bar clandestin et j’ai probablement couché avec la plus grande variété d’hommes qu’il ne soit possible dans l’existence, même prolongée, d’une femme. Une fois j’ai rencontré un sorcier vaudou capable de faire apparaître d’énooooormes…
Mais je m’égare.

Et puis il y a eu David Cronenberg. Enfin, plutôt, il y a eu Gareth, un ami à lui, rencontré à l’époque où je fréquentais David. C’était dans les années soixante-dix. Un sorcier extrêmement talentueux, et ethnologue de génie.  Gareth avait environ trente ans, un très jeune fils et une femme décédée en couches.  Il voyageait à travers le globe pour étudier des tribus en Papouasie, à l’époque. Je suis tombée amoureuse de Gareth après peut-être dix minutes de conversation avec lui. C’était comme ça. C’était écrit. On était écrit. Et cette chance que j’ai vécue, j’en suis reconnaissante, tout en sachant bien que j’en vivrai plus jamais d’autre.

Grâce  à Gareth, j’ai atteint l’âge de 65 ans. Pour de vrai.

Il travaillait sur un filtre capable de contrer l’Intoxication, assez pour permettre de reprendre le vieillissement des cellules, tant qu’il était pris tous les jours. J’ai vieilli. J’ai pu passer un doctorat en sciences humaines et l’accompagner dans ses recherches, même obtenir d’être citée dans des articles vraiment importants sur ces tribus. J’ai élevé son fils. J’ai vécu une vie entière avec Gareth, quarante ans d’un amour et un respect mutuels inébranlables. J’ai fini ma vie avec lui. J’ai évolué, j’ai senti mon corps changer, j’ai appris l’amour qui dure malgré le temps qui passe, les seins qui tombent et les rides au coin de l’œil. J’ai senti la vie, couler à travers moi, comme d’autres l’avaient senti et le sentiraient encore, un bonheur dont avait failli me priver à jamais.

Gareth est mort il y a quatre ans, il a emporté son filtre avec lui. J’ai repris ma forme inhumaine.
Son fils Charles vit à New-York , il sait qui je suis, on se parle régulièrement. On a attendu qu’il soit assez vieux pour endurer le choc à l’époque, avant de me montrer à lui sous mon apparence « naturelle », quand Gareth était encore en vie et que son cancer connu nous permettait de préparer la suite. Il a deux enfants qui me connaissent comme une collaboratrice de leur père, par soucis pour leur psyché, ne pas leur faire subir des notions traumatisantes à leur âge.

Avant de mourir, Gareth m’a seulement créé assez de filtre pour que, pris en une seule fois, je puisse atteindre environ quatre-vingts ans et mourir vieille, comme je le désirais. J’ai d’abord songé à en finir en même temps que lui, mais contrairement à lui il me restait des choses inachevées, laissées derrière moi depuis plus de deux cents ans. Je ne voulais pas partir sans dire au revoir, finir les choses là où elles avaient commencé. L’Elit a rappelé les Chasseurs, je suis retournée à Salem pour voir ce qu’il en était advenu, prendre le temps de préparer, moi aussi, mes affaires. Honorer la dette que j’ai conscience d’avoir malgré tout envers cette institution, en la servant le temps que je sois prête à m’en aller.

Mais je n’ai pas la moindre intention de reprendre le combat.
Je vis mes dernières années et elles ne seront pas ruinées dans la guerre des autres.  Pas une deuxième fois.

Le retour a été difficile. Revenir sur ces lieux, qui avaient changé ma vie tout en n’étant qu’une très infime partie d’elle, revoir ces visages à la fois si lointains et pourtant encore si familiers. Ne vous méprenez pas, on a eu des mots. Ma démission de toute forme de combat ne s’est pas fait dans la douceur et aujourd’hui encore, certains Chasseurs me considèrent comme une honte pour la profession entière. Moi qui déteste qu’on me déteste, j’ai passé des premiers mois difficiles, jusqu’à arriver à ce compromis, cette collaboration froide où personne n’emmerde l’autre. Sinon pour les entraînements que je n’honore absolument pas, c’est le statu quo. J’ai failli abandonner. Plusieurs fois.

Mais il y a eu Hunter.
Un soir où ça n’allait particulièrement pas, après une dispute plus violente que les autres et pas moins que des menaces de mort à mon endroit. Hunter était à la fois d’ici et d’ailleurs, il avait un regard qui en a trop vu sur un visage pareil à tous les autres locaux du coin. Un poisson trop grand pour sa mare. Je lui ai parlé, je n’ai pas cessé de parler, parce que j’avais besoin de ce contact humain et fondamentalement déchirant qu’il me renvoyait, dans le deuil de mon mari, la reprise de cette vie superficielle, la lutte de choses beaucoup trop anciennes pour avoir encore le moindre sens à mes yeux. Hunter m’a reconnectée avec la réalité, le présent bien ancré de combats d’aujourd’hui et d’hommes de ce monde –là. C’est vrai, que lui arracher des sourires, d’abord, puis le connaître assez pour calmer ses sautes d’humeur ensuite, m’a apaisée moi-même sur la place que je tenais en ce bas monde. Hunter n’est pas un lien ancré dans les siècles, destiné à perdurer malgré les âges dans le sang des combats. Il n’est pas de ceux que je renie dans la mort. Il n’est ni un mari ni un fils à qui je dois faire accepter qu’une mère meurt, même s’il pourrait avoir la chance de profiter de la sienne, plus que personne. Il est un ancrage régulier dans cette vie. Quotidien, maintenant qu’on s’est installé ensemble. Hunter est la seule personne qui me donne assez de forces pour en rendre aux autres. Et peut-être la dernière pour laquelle je me sens utile.

Those girls they
Wanna have fun

Mais tu es tu es tatillon, adorable lecteur, et je sens que certaines choses t'interpellent. Ma petite José, me diras-tu, d'accord tu ne lacères pas des sangs purs tous les matins au petit dej, mais tu n'es pas vraiment non plus la bimbo de base, l'Intoxication est censée avoir un peu amélioré le modèle. Puis on braque pas un train en marche sans quelques compétences, ou une très bonne doublure. Alors oui, je te l'accorde : d'une certaine manière, je sais me battre. C'est à dire que je sais péter des nez à des gens qui seraient plus costauds que moi si j'étais pas ce que je suis. J'ai une inclinaison prononcée pour l'excès de vitesse de toutes sortes de véhicules, du scooter au camion, et c'est difficile de m'attraper sans se faire péter le bras. Je suis très convaincante avec un flingue même si je sais pas vraiment tirer, disons que j'ai des talents naturels pour la précision totalement sous exploités.
Maintenant savoir péter des nez ne vous aide pas face à un insectoïde de deux mètres. Il est probable que le vampirou un peu élaboré m'allonge sans trop de difficulté, sans mauvais jeu de mot. Puis je ne suis plus très sûre de m'en souvenir, les arbalètes, c'est le bout pointu vers l'avant, c'est ça ?

Mais que tu peux être égoïste, ma pauvre fille, mon répondra t'on. Alors oui, sans doute, un peu. J'ai pas dû bien intégrer la partie où on est censé se sentir appartenir à un ensemble qui dépasse notre propre existence. Mais je vais vous dire une chose : j'en suis positivement ravie. Parce que ma position, si égoïste puisse t'elle paraître, est plus respectueuse que celle de tous les chevaliers du bien.
Un comique a dit un jour, à propos des campagnes écologistes pour sauver la planète, que c'était pas la planète qu'on voulait sauver, mais notre propre cul. La planète s'en fout, elle a survécu à des météorites, des ères glacières, des putains de dinosaures. Si elle doit être entièrement recouverte de plastique, elle intégrera le plastique et en fera autre chose. Des milliards d'espèces ont déjà disparu, des milliards disparaîtront encore, y compris la notre. Et c'est comme ça que je vois les choses, en ce qui concerne ces horribles forces du mal que je devrais être employée à combattre avec l'héroïsme de superman et la classe de James Bond. Si un pauvre type est sur le point de se faire lacérer par un insecte géant, bien sûr que je ne vais pas rester les bras ballants à le regarder se faire bouffer. Mais je ne vais pas me faire déverser de l'argent pour tuer un mec que je connais pas, parce qu'il a l'extrême indélicatesse d'être un peu grognon les soirs de pleine lune, et que je devrais croire que le supprimer changera la face du monde.

" C'était pas notre guerre, Colonel. "
Rambo, dans son film éponyme.


Il y a quelqu'un derrière l'écran, oui oui !

QUI ES-TU ?
Munster et boule de tome

DISPONIBILITÉS
C'est très aléatoire, en ce moment je dirais que je pète tous les scores. Mais ce personnage là aura peu de trames à la fois, pour le garder dans la continuité.

PV OU SCÉNARIO ?
Issu de ma petite cervelle de piaf

AVIS DE RECHERCHE
Je réfléchis... Surtout des anciens camarades Chasseresques, pour l'instant.

OÙ AS-TU TROUVÉ W.W. ?
Guess-who ?

AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ?
Quarante-deuuuuuuuuuuux :huu:




Dernière édition par Joe Earhart le Sam 22 Oct - 7:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2356
Rp postés : 187
Points-Bonus : 43
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière
Liens infos : Fiche
Liens
Rencontres

Avis de recherche : ♰ Des amis, des emmerdes, bref des liens solides.
Rebecca Goodwin, ancienne amie
Pré-liens

Multis : Faith & Valeska
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 16:36

Bienvenue à toi !

J'ai tellement l'impression de connaître ce style !
En tout cas le personnage est prometteur ;) Hâte de lire la suite.

_________________

⌁ touched the sound of silence ⌁
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again. Because a vision softly creeping. Left its seeds while I was sleeping, And the vision that was planted in my brain still remains. Within the sound of silence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/
Vampire

Date d'inscription : 31/03/2016
Messages : 516
Rp postés : 44
Avatar : Deepika Padukone
Âge du perso : 318 ans pour 27 d'apparence
Groupe du perso : Vampire membre du consulat
Liens infos : Fiche Liens Rp's
Avis de recherche : Possède une bague de jour faite par Alexandre Redbrook
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 16:48

Tu me fais marrer toi :ahahah:

J'aime ton perso, hâte d'en apprendre plus ! Bonne rédaction :hihi:

_________________
I feel it in my bones, A need to be your god, A need to strike you down, When order disappeared, And madness took control, The conscience in me drowned, I want to be your guide, Into the afterlife, It's a gift, look past the pain like I do, I want to see your eyes, Just before your demise, When only fear remains inside you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 16:51

Salut, Coloc... :huu:

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 5264
Rp postés : 188
Points-Bonus : 38
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 302 ans
Groupe du perso : Vieux chasseurs
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 17:41

Mais qu'est-ce que c'est qu'ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 17:45

Abi : Oui, je ne suis pas la personne la plus discrète ici Laughing
Mohi : Merci ! Ca faisait partie des objectifs :ahahah:
Coloc :lovee:
Jake : c'est un digne représentant de ton corps de métier. HEIN T'ES FIER ? :huu:

Merci à vous \o/

_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 5264
Rp postés : 188
Points-Bonus : 38
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 302 ans
Groupe du perso : Vieux chasseurs
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 17:47

Tu m'donne envie de te botter l'cul. Pour toutes sortes de raisons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 5149
Rp postés : 110
Points-Bonus : 20
Avatar : Charlie Hunnam
Âge du perso : 32 ans pour 298 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
Multis : Nathaniel Danforth & Chad Parish
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Sam 1 Oct - 22:29

Moi ça m'donne pas envie d'lui botter le cul, juste d'être sympa avec elle :pervers:

Welcome collègue ! :hihi:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 10:18

Platoniques niques niques, tes raisons, j'espère. :hihi:
Jasper. Toi, t'es un mignon, un vrai. :huu:

Je corrige les deux trois coquilles que j'avais vues et ce sera bon !

_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 70
Rp postés : 1
Avatar : Barbara Palvin
Âge du perso : 21 ans
Groupe du perso : humaine
Liens infos : Fiche - Liens - Sujets
Avis de recherche : Des amis... des amours... des emmerdes.... Bref plein de choses ;)
- dispo encore pour 1 rp ou 2 -
Multis : Aucun
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 10:20

Bienvenue :welcome:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 10:52

Merciiiiiiiiiiii :sucebrain:

_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 14:22

Si je dois être parfaitement honnête avec toi, Joséphine ange gardien, c'est Munster et boule de tomme. What a Face
(allez, dépêche-toi, je vais m'ennuyer sinon)

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 14:29

...
Non.
D'autres questions ? What a Face

(il me reprend sur une expression inventée et il espère que je me dépêche. Alors là, Poussin... j'espère que tu comptais pas utiliser la salle de bain dans les trois prochaines heures :hihi: )


_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 14:31

Respecte le fromage! :20:
*compte bien démonter le siphon de la salle de bain pour lui apprendre les bonnes manières*

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 14:34

Mais c'est quoi ce chauvinisme, tout à coup, tu viens d'un pays où le fromage c'est de la pâte à tartiner d'aromes artificiels, nom d'une pipe.

:heuh:
Alors là. Alors-là.

_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 22/07/2016
Messages : 86
Rp postés : 22
Avatar : Alexa Chung
Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-garou
Liens infos : FicheLiens
Multis : Ivy Frazier
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 14:55

Bienvenue à toi jolie chasseuse, enjoy.

_________________
       

If today was your last day

Against the grain should be a way of life
What's worth the prize is always worth the fight
Every second counts 'cause there's no second try
So live like you'll never live it twice
Don't take the free ride in your own life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 5149
Rp postés : 110
Points-Bonus : 20
Avatar : Charlie Hunnam
Âge du perso : 32 ans pour 298 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
Multis : Nathaniel Danforth & Chad Parish
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 16:55


Fiche validée, hu hu !

Tu es officiellement dingue comme nous !



Have fun, miss ! :hihi:



Maintenant que ta fiche est validée, tu peux visiter les liens ci-bas.

Bottins Pour recenser tes trucs !

Fiche de liens Si tu veux t'faire des copains !

Fiche de sujets Si tu veux étaler tes aventures !

Demandes diverses Si tu as des demandes à faire, fais-toi plaisir !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Recrue de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 14/07/2016
Messages : 88
Rp postés : 9
Avatar : Candice Accola Âge du perso : 22 ans
Groupe du perso : Chasseuse
Liens infos : Fiche de présentation
Fiche de lien
Fiche RP
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Dim 2 Oct - 19:49

Bienvenue cheftaine très sexy

_________________

WILD HUNTER

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 2414
Rp postés : 136
Points-Bonus : 47
Avatar : Sara Fabel
Âge du perso : 27 ans
Groupe du perso : Humaine
Liens infos : HISTOIRELIENSAVENTURES
Multis : Mary / Heather
MessageSujet: Re: La brebis galeuse Mer 5 Oct - 8:14

*la Poke*

Merci de recenser ton perso dans le bottin

_________________

Cause you make me feel gorgeous
∞ You say I'm too dumb to see. They judge me like a picture book by the colors, like they forgot to read. I think we're like fire and water. I think we're like the wind and sea. You're burning up, I'm cooling down. You're up, I'm down. But I'm free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La brebis galeuse Aujourd'hui à 16:06

Revenir en haut Aller en bas

La brebis galeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» BREBIS GALEUSE (Soaz)
» La bergère veille sur les brebis [Terminé]
» Une brebis parmi les loups [PV Khâl]
» 03. Une brebis égarée croise son berger?
» Berger cherche brebis :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Le rite de passage :: Présentations validées-
Sauter vers: