Partagez|

Hunter Waylord - This smells like ashes to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 12:07


Hunter Clarence Waylord

Feat. Michiel Huisman


RACE: Loup-Garou, pure race.
PRÉNOM: Hunter (Clarence)
NOM: Waylord
ÂGE: 35 ans
NATIONALITÉ: Américaine
STATUT: Divorcé.
À SALEM DEPUIS: De retour depuis peu, a passé sa vie à Salem avant d'entrer dans l'armée.
MÉTIER/OCCUPATION: Informaticien, avec des activités officieuses de hackeur.

♰♰♰♰♰♰


MEUTE : Meute de Kaleb, ses parents y ont appartenu jusqu'à leur mort. De son vivant, il aimait beaucoup Julian, il avait même envisagé de rejoindre sa meute, plus tard... Autant dire que l'arrivée de Tybalt ne va pas spécialement ravir le vétéran.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : Hunter, dit H et surnommé Ash, rentre à peine à Salem, après 5 ans dans l'armée et une année à Cambridge pour parfaire un nouveau diplôme civil, qu'il n'a pas terminé faute pour lui de savoir se contrôler. # Il était Capitaine avant de réussir à quitter les rangs de l'armée américaine, Hunter a participé à de très nombreuses missions en terrains hostiles. Il est aujourd'hui vétéran. # Malgré ses capacités de loup, il a perdu énormément de la mobilité de sa main gauche et n'en récupère le plein usage que lorsqu'il est transformé. Ce handicap est une véritable source de frustration et le fait régulièrement souffrir. Ce qui l'a rendu insomniaque en plus de ses multiples autres défauts. # A titre informatif, Monsieur a une légère tendance à l'alcoolisation, ne serait-ce que pour oublier la douleur. # Avant d'être militaire, Hunter a eu la mauvaise idée de fréquenter et d'épouser une femme qui a été terrible pour lui. Il ne sait pas du tout où Elle se trouve. # Hunter est excellent cuisinier et très bon bricoleur - une aubaine pour sa colocataire, qui est la seule personne à être capable de calmer ses fureurs. # Monsieur est devenu claustrophobe.




Doux. Attentionné. Volontaire. Courageux. Téméraire. Tolérant. Patient. Instable. Perturbé. Frustré. Stressé. Violent. Destructeur. Torturé.

On se nourrit, paraît-il, au précipice de ses propres contradictions. Dans une autre vie, Hunter était un homme aimant, bon, il était tendre, il était rieur, il aimait la vie et la vie le lui rendait sans concession. Le Loup ayant grandi dans une famille de sa race, il a été éduqué dès le plus jeune âge aux notions de tolérance, de respect et de solidarité... Courageux, valeureux, un vrai super-héros dans l'âme, Hunter est un homme de confiance, qui ne fera jamais défaut à ses proches. Et c'est sans doute ce qui l'a perdu, une première fois, quand il est tombé amoureux d'Elle et qu'il a sombré à ses côtés. Puis il y a eu l'armée, la guerre, la violence, la Mort. Hunter est profondément torturé par une maladie qui ne trouve aucun remède : le stress post-traumatique. Il est instable, il est violent, il est stressé. Sa blessure de guerre le frustre au-delà de l'imaginable et ses sautes d'humeur sont destructrices. Il n'y a pas d'issue, pour lui, sinon d'essayer de sauver son âme en sauvant celles d'autres, sinon d'essayer de trouver le calme en évitant les ennuis et les champs de bataille. Il est torturé, le loup, il est perdu... Parce qu'il n'y a pas d'échappatoire à la vie.

♰♰♰♰♰♰


SES AMBITIONS, SES BUTS : Hunter est rentré à la maison, pour essayer de retrouver la sérénité, retrouver sa meute, se trouver un trou à creuser et une certaine forme de stabilité. Il va installer sa boîte, tâcher de gagner sa vie. Il veut oublier, la guerre, son ex et le reste.




Son avis sur la révélation de l'an 2000 : Aucune surprise pour ma part, ni de changement majeur dans ma vie.
Son avis sur les lois gouvernementales : Elles ont l'avantage d'encadrer les déviances de certains mais les lois n'ont pas d'existence propre, que ce soit en guerre ou à Salem.
Son avis sur les sorciers : Ils savent être utiles, ils savent être discrets, comme tout surnaturel. Je n'ai pas de préjugés sur la question.
Son avis sur les vampires : J'en connaissais quelques uns, avant de partir. Ils seront sans doute toujours là... Mais l'époque du Monsieur Gentil est finie.
Son avis sur les loups-garous : Mes frères. Ma meute. Ma famille.
Son avis sur les chasseurs : Je n'ai rien contre les chasseurs, j'aime juste autant qu'ils se trouvent à bonne distance.
Son avis sur les humains : Comme pour les autres, je ne suis pas manichéen. Leur race est un peu la mienne, au fond.





J'aurais pu naître, vivre et mourir à Salem, sans jamais quitter le Massachusetts. J'aurais été heureux, dans mon ignorance, et j'aurais su tirer partie de la richesse de mon espèce pour me construire dans la lignée d'idéaux que la race humaine a oubliés... Mais toutes les histoires ont leurs aléas, et la mienne en a connu beaucoup.

Clarence était le nom de son arrière grand-père, un grand Alpha de l'histoire lupine de Salem. La famille Waylord avait toujours eu cette rigueur et cette loyauté qui faisait d'elle un repère dans le monde des Loups. Ils s'installèrent à Salem quelques années avant la naissance de Hunter, Calum et Hilary Waylord, ils rejoignirent une meute paisible et construisirent un nid d'amour et de calme en attendant leur fils. Aussi Hunter grandit-il au cœur du bonheur, faisant de sa nature profonde une force et de sa meute une grandeur. Il était plaisant et enrichissant d'évoluer au milieu des Loups, de cette famille plus grande encore, avec ses valeurs idéales et sa sérénité animale. Les animaux ne connaissaient pas vraiment le stress, ni le désespoir, ni l'ennui... Eux non plus, pour peu que – comme les bêtes – on ne s'essayât pas à les mettre en cage.

Le petit loup devint un jeune loup puis un loup, sans crier gare, avec la force tranquille des gens de son espèce. C'était un jeune home brave, un peu aventurier, assurément fiable. Il avait ce quelque chose dans le sourire et dans le regard qui laissait entendre qu'il ne laisserait ni la vie ni le monde lui échapper. Élève assez moyen mais appliqué, il parvint à finir le lycée avec de suffisamment bonnes notes pour intégrer l'Institut de Technologie du Massachusetts et s'abandonner à sa passion pour les sciences, l'internet et toutes les cultures underground qu'il affectionnait sans pouvoir les développer dans l'univers un peu trop traditionnel et écologiste des loups-garou. Très famille, il ne put s'empêcher de rentrer presque tous les week-ends et finit par rencontrer une fille... Malheureusement, pas à Cambridge ni dans sa meute, mais bel et bien dans les rues de Salem, dans un bar, avec tout ce que cela pouvait comporter comme risques. Risques qu'il embrassa, qu'il se mit à aimer et qu'il épousa... Il y perdit son âme. Parce qu'Elle était belle, à damner tous les saints, et qu'Elle aimait la vie – sans doute un peu trop. Elle avait des problèmes, aussi, et Elle aimait trop la fête, trop l'alcool, trop la drogue. Aveuglé par l'amour, Hunter ne se rendit pas compte immédiatement du nombre de fois où il dût aller la récupérer dans un bar, l'arracher des bras d'un vampire, la sauver de justesse d'une mort douloureuse. Il lui fallut du temps, beaucoup de temps, pour réaliser qu'il rendait un peu trop de services à des vampires qu'il n'aurait jamais fréquenté autrement que pour elle, que sa famille avait fini par prendre ses distances, qu'Elle n'était là que par intermittence et qu'il avait la plus grande difficulté à la convaincre de quitter Salem. Elle ne voulait pas partir, il voulait l'arracher à cette vie. Après toutes ces années à Cambridge, malgré des retours réguliers, Hunter avait fini par se faire à la vie loin de ses parents et avait compris qu'il ne pourrait L'avoir pour lui qu'en L'arrachant à son quotidien. Elle lui attira des ennuis, de nombreux ennuis, et il finit par le réaliser, sans parvenir à la quitter. Il La suivit sur les chemins décadents de la déchéance, prêta sa force aux mauvaises personnes pour réussir à avoir une dose à Lui ramener à la maison, se mit à boire pour oublier... Jusqu'au jour où ses parents frappèrent à sa porte pour lui indiquer que s'il ne rentrait pas très vite à la maison, ils seraient obligés de demander son départ de la meute. Jusqu'au jour où Elle partit pour le faire culpabiliser quand Elle le vit hésiter.

Elle ne revint pas. Ou peut-être le fit-Elle, mais trop tard.

Elle, il décida d'oublier Son nom mais ne put que constater les ruines qu'Elle avait laissées derrière Elle. Sa meute se méfiait de lui, ses parents le regardaient avec de la peine au fond des yeux, il n'avait pas d'emploi, ne trouvait pas la force d'en chercher un. Elle était partout. Il La chercha, un long moment, et sombra dans l'alcool, un peu moins longtemps. Puis il prit une décision pour trancher dans le vif et s'arracher aux méandres du passé. Rentrer dans l'armée, à bien y réfléchir, il aurait pu y penser à deux fois. Il ne le fit pas, il intégra les rangs de l'armée américaine sans même passer par chez lui, se contentant d'un coup de téléphone bref pour indiquer à ses parents qu'il allait faire ses classes et qu'il décollerait pour le moyen-orient dans la foulée. Entre ses capacités physiques hors du commun et ses connaissances techniques rares, il intégra un régiment d'infanterie de l'armée de terre, spécialisé en transmission et en infiltration en milieu hostile... Ses hommes et lui travaillaient en étroite collaboration avec les forces spéciales mais aussi – et surtout – avec l'aviation de combat. Prendre les lignes ennemies pour s'emparer de leurs infrastructures, s'occuper de brouiller les communications, faire en sorte de protéger les troupes de toute détection technologique, quitte à devoir pénétrer dans des bunkers avec le famas au poing. Il ne rentra pas, pendant quatre ans, ou plutôt il ne rentra pas à Salem. Hunter passa plusieurs missions sur le terrain, en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Egypte, partout où il y avait besoin de lui et de ses hommes. Il monta en grade, bien sûr, parce qu'il n'avait rien d'autre que l'armée, rien d'autre que les rangs, et il se perdait avec acharnement dans l'étude des technologies militaires et dans l'entraînement dès qu'on l'obligeait à retourner sur le sol américain. C'était pire qu'une drogue, c'était toute une vie, toute une perte de contrôle, tout un univers qui n'était qu'à lui. Revenir à la base, retourner vers la vie civile, créait chez lui une horreur indicible à chaque fracas de réalité : il ne savait plus vivre dans un lieu qui ne connaissait pas la mort, n'était pas capable de trouver le sommeil sans garder son arme en main, ne réagissait plus à la surprise autrement qu'en prenant en joue son origine. Il était dangereux, mais être dangereux pour les Etats-Unis d'Amérique était une chose qui était appréciée chez lui et qui lui sourit particulièrement. Ses hommes découvrirent chez leur capitaine un homme qui avait l'esprit de meute, une qualité prisée en milieu militaire... Le fait était que sa nature lupine aspirait à la guerre et qu'il se perdit en elle. Jusqu'à perdre la bataille.

Dire qu'il y avait une certaine tragédie dans la réalité des choses ne serait pas une exagération ni un effet de style... C'était une mission comme toutes les autres, aussi dangereuses que les autres sans l'être davantage. Des hommes étaient morts, par le passé, des hommes avaient été blessés, brisés, vaincus. Pas lui. Lui survivait à tout, à la moindre blessure, se remettait mieux qu'aucun autre, parce qu'il était différent des autres... Pour autant, cette nuit-là, alors qu'il courrait en direction de l'un de ses jeunes pour l'arracher au sol, lui qui s'était pris une balle, Hunter vit une détonation au loin puis sa vie partit en cendres, dans une gerbe de sang. La main qu'il tendait à Benjamin prit un recul terrible tandis qu'une balle la traversait, brisant ses os et déchirant ses nerfs. Un gros calibre, qui fit un gros trou et ferma ses paupières sous le coup de la douleur. C'était terminé.

J'aurais pu mourir, cette nuit-là, et toutes les autres avant elle. Je ne l'aurais pas regretté, je n'avais jamais prévu de rentrer, aucun d'entre nous ne prévoit vraiment de survivre une fois qu'il a pris goût à la guerre. Elle était partie, et moi aussi, j'avais divorcé depuis l'Irak et je n'avais pas eu de ses nouvelles, ni avant ni après ça. Je Lui ai survécu. J'ai survécu à la Guerre. J'ai survécu, à mon grand désespoir, parce que j'avais pris des chemins dont on ne revient pas et que je me retrouve face à l'inconnu.

Le diagnostic ne fut pas bon, malgré sa condition particulière, qu'il eut bien du mal à cacher. Fort heureusement, le médecin étant sorcier celui-ci garda le secret. Il s'en sortit mieux que d'autres mais perdit une grande partie de la mobilité de sa main gauche, en plus de se retrouver en proie à des douleurs fantômes récurrentes qui ramenaient à la surface de ses souvenirs cette détonation, ce recul, cette gerbe de sang. Il arrivait, parfois, que son épaule le lança comme à ce moment de sa vie, quand il aurait pu jurer qu'elle allait se déboîter et l'abandonner pour le laisser ainsi... Il fut déclaré inapte au combat et invité à retourner à la vie civile, avec ses cauchemars, ses réflexes et ses appétits de violence. Profitant des maigres avantages de sa condition méprisée de vétéran, Hunter commença par rejoindre Cambridge pour passer une nouvelle année à l'université... Idée terrible, s'il en était de nouvelles, car sans cadre et sans laisse, le chien devint fou. On l'invita à quitter l'Université après une perte de contrôle sérieuse qui le vit retourner une salle de chimie après une explosion malheureuse sur la paillasse d'une jeune femme qui n'avait certainement pas demandé à se retrouver écrasée au sol par une petite centaine de kilos de muscles.

Depuis son retour, il avait fait quelques allers retours à Salem, en évitant la meute, sans éviter son père. Sa mère était morte, il y avait de cela deux ans, emportée par la fatigue. Il persévéra un long moment à Cambridge, enchaînant les emplois de prestige qu'il ne parvenait pas à garder... Puis son père suivit sa mère dans la tombe et Ash se retrouva seul, sans aucune attache si ce n'était Salem, la belle, qu'il fuyait autant qu'il l'adorait. À chaque recoin, il craignait de La voir puis finit par se dire qu'Elle n'était plus là. Peut-être était-Elle morte, peut-être était-Elle partie, sans doute l'avait-Elle oublié à son tour. Son nom ne lui revenait pas, il était dissimulé derrière des années entières de cauchemars militaires.

Moi, j'aurais aimé repartir. Même pour mourir. Pour oublier. Pour disparaître en héros et pas comme un déchet qui embarrasse la société. Il paraît qu'on appelle ça le PTSD... J'appelle ça la fin du monde.

Et il y eut Joe. Ils se rencontrèrent un soir de solitude, au comptoir d'un bar, d'une nuit sans intérêt. H était en visite chez son père, il venait de se réfugier dans l'établissement pour éviter de croiser un loup qu'il avait senti bien avant d'apercevoir sa silhouette. Sa dégaine inhabituelle à elle et sa plastique parfaite détonnaient tellement avec l'endroit qu'il s'osa à lui offrir un verre, silencieux et rabougri. Elle lui parla, beaucoup, probablement parce qu'elle aimait s'écouter et tout autant parce qu'elle aimait qu'on lui répondit, ce qu'il fit. La soirée se termina sans suspense ni romantisme, ni rien de plus qu'une expérience de vie délicate mais maladroite. Hunter emporta avec lui l'horreur qui transpirait de ses récits, sans se retourner. Assez étrangement, elle le marqua, suffisamment pour qu'il cherchât à la revoir à son passage suivant à Salem, alors même qu'il fuyait tout le reste de son entourage. Les choses se déroulèrent assez normalement au regard de leurs caractères respectifs, il s'interposa dans une scène d'une violence rare, cassa quelques gueules, estima qu'il fallait que quelqu'un réalisât comme elle avait besoin d'être protégée, même si elle semblait n'avoir peur de rien, même si elle paraissait ne pas pouvoir se contenter de la terre, même si elle avait vécu cent vies... Quant à elle... Elle trouva probablement son intérêt dans son besoin à lui d'être maintenu en vie et hors des emmerdes, dans sa tendance à la chercher pour trouver un cadre, dans ses envies de calme qu'elle ne connaissait pas, dans son tas de muscles qui pourrait lui être utile. Ils se mirent à graviter l'un autour de l'autre avec suffisamment d'attraction inexorable pour que leur amitié parvint à convaincre Hunter de revenir à Salem malgré la mort de son père. Et ils prirent un appartement.

Désormais, il faudrait réaliser l'ampleur de son retour et retrouver sa meute, retrouver les siens, réussir à oublier – vraiment – et à recommencer à vivre. Il essaierait...

Après tout... Au pire, on meurt. Le constat ne mérite pas que l'on s'arrête à ça.



Il y a quelqu'un derrière l'écran, oui oui !

QUI ES-TU ? 
Geek à l'intérieur et violent à l'extérieur, mais je connais beaucoup de blagues.

DISPONIBILITÉS 
Je prendrai peu de rp pour rester le plus disponible possible.

PV OU SCÉNARIO ?
Négatif, chef.

AVIS DE RECHERCHE
Des liens, oui, je vais chercher des clients, quelques personnes pour encadrer mon caractère difficile. Mais je cherche surtout une meute, pour me retrouver après quelques années d'absence. Je cherche donc des liens avec des loups-garous. Je cherche des clients, pour de l'informatique officiel ou officieux... Et puis mon ex, éventuellement, si vous avez envie de mourir.

OÙ AS-TU TROUVÉ W.W. ? 
Bouche à oreille.

AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ?
Si vous mettez du sucre dans votre café, c'est que vous méritez d'être damné pour l'éternité. Et 42. 



_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]


Dernière édition par Hunter C. Waylord le Sam 1 Oct - 17:23, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2356
Rp postés : 187
Points-Bonus : 43
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière
Liens infos : Fiche
Liens
Rencontres

Avis de recherche : ♰ Des amis, des emmerdes, bref des liens solides.
Rebecca Goodwin, ancienne amie
Pré-liens

Multis : Faith & Valeska
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 12:14

Bienvenue (ou re-) le Loup.

La joueuse approuve le choix de l'avatar !
*bave un peu*

_________________

⌁ touched the sound of silence ⌁
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again. Because a vision softly creeping. Left its seeds while I was sleeping, And the vision that was planted in my brain still remains. Within the sound of silence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 12:40

Merci Abigaïl, enchanté de faire ta connaissance :pervers:

*lui tend un mouchoir, pour la bave*

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Date d'inscription : 24/07/2016
Messages : 183
Rp postés : 32
Avatar : Jenna Coleman (© Rhydian ❤) Abracadabra !
Âge du perso : 23 ans
Groupe du perso : Sorcière (air)
Liens infos : FicheLiensRps
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 14:14

Bienvenue, bon courage pour ta fiche :)

_________________

Blake O'Connell
Let's fuck it up boys, make some noise. 。 * Road to joy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Date d'inscription : 10/07/2016
Messages : 107
Rp postés : 0
Avatar : Louis Tomlinson ©kordeism
Âge du perso : 25 ans
Groupe du perso : Humain
Liens infos :
Présentation Liens Sujets
Appartement Lieu de travail
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 14:16

bienvenue par ici circle bon courage pour la fichette :disco:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 70
Rp postés : 1
Avatar : Barbara Palvin
Âge du perso : 21 ans
Groupe du perso : humaine
Liens infos : Fiche - Liens - Sujets
Avis de recherche : Des amis... des amours... des emmerdes.... Bref plein de choses ;)
- dispo encore pour 1 rp ou 2 -
Multis : Aucun
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 14:17

Je suis d'accord avec Abi ^^
Bon choix d avatar.

Bienvenue monsieur et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 5149
Rp postés : 110
Points-Bonus : 20
Avatar : Charlie Hunnam
Âge du perso : 32 ans pour 298 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
Multis : Nathaniel Danforth & Chad Parish
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 14:54

Hey, welcome to salem ! Cool
Bonne rédaction, le garou !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 15:05

Merci à vous! Quel accueil! Je pense que ma fiche ne devrait pas trop tarder... What a Face

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 112
Rp postés : 7
Avatar : Blake Lively
Âge du perso : 24 ans / 300 ans
Groupe du perso : Chasseurs
Liens infos : https://www.youtube.com/watch?v=4ReSV3CCRzg
Avis de recherche : Un chasseur sachant sacher
Doit savoir chasser
Sans son sien
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 16:54

Coloc toi-même :huu:

_________________


" And if you have a minute why don't we go, talk about it somewhere only we know ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 5264
Rp postés : 188
Points-Bonus : 38
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 302 ans
Groupe du perso : Vieux chasseurs
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 17:47


Fiche validée, hu hu !

Tu es officiellement dingue comme nous !



Hellcome le poilu. Have fun.



Maintenant que ta fiche est validée, tu peux visiter les liens ci-bas.

Bottins Pour recenser tes trucs !

Fiche de liens Si tu veux t'faire des copains !

Fiche de sujets Si tu veux étaler tes aventures !

Demandes diverses Si tu as des demandes à faire, fais-toi plaisir !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 107
Rp postés : 8
Avatar : Michiel Huisman (Lux Aeterna)
Âge du perso : 35 ans
Groupe du perso : Loup Garou.
Avis de recherche : Une meute, pour l'heure.
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 17:57

Chef, merci, Chef! What a Face

_________________

... à la vacance de mon âme succéda la mobilisation totale et permanente : je devins une dictature militaire. [JPS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 2414
Rp postés : 136
Points-Bonus : 47
Avatar : Sara Fabel
Âge du perso : 27 ans
Groupe du perso : Humaine
Liens infos : HISTOIRELIENSAVENTURES
Multis : Mary / Heather
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Sam 1 Oct - 18:36

Trop rapide même pas le temps de dire bonjour !

Bienvenue beau loup

_________________

Cause you make me feel gorgeous
∞ You say I'm too dumb to see. They judge me like a picture book by the colors, like they forgot to read. I think we're like fire and water. I think we're like the wind and sea. You're burning up, I'm cooling down. You're up, I'm down. But I'm free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, Meute de Kaleb Barnett

Date d'inscription : 22/07/2016
Messages : 86
Rp postés : 22
Avatar : Alexa Chung
Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-garou
Liens infos : FicheLiens
Multis : Ivy Frazier
MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Dim 2 Oct - 14:51

Cool un confrère, quel bonheur !

Bienvenue à toi, j'espère que tu te plairas à Salem.

_________________
       

If today was your last day

Against the grain should be a way of life
What's worth the prize is always worth the fight
Every second counts 'cause there's no second try
So live like you'll never live it twice
Don't take the free ride in your own life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hunter Waylord - This smells like ashes to me. Aujourd'hui à 16:07

Revenir en haut Aller en bas

Hunter Waylord - This smells like ashes to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» [M] HUNTER PARRISH - ex petit ami
» Monster Hunter Orage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Le rite de passage :: Présentations validées-
Sauter vers: