Partagez|

Unleash the Lioness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 300
Rp postés : 9
Avatar : Stephanie Leonidas
Âge du perso : 33 ans / 303 ans
Groupe du perso : Chasseurs (ancienne école)
MessageSujet: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 15:51


Lioness Carlsbury

Feat. Stephanie Leonidas


RACE: Chasseur
PRÉNOM: Lioness
NOM: Carlsbury
ÂGE: 33 ans / 303 ans
NATIONALITÉ: Irlandaise
STATUT: Célibataire
À SALEM DEPUIS: Sa naissance
MÉTIER/OCCUPATION: Elle est peut-être une des seules - si ce n'est la seule - à ne pas faire payer ses services de Chasseur, estimant que c'est là son rôle, et non son métier, qu'elle ne l'endosse pas pour l'argent mais par conviction. En cela, elle ne manque pas d'en faire la remarque aux autres Chasseurs de manière franche, autant aux jeunes recrues qu'à ceux de la vieille école comme elle. Et d'ailleurs, les autres lui rendent la pareille concernant son mode de vie austère, ne roulant pas sur l'or par rapport aux autres. Pour Lioness, être Chasseur est totalement différent d'un quelconque mercenariat. Aussi, pour subvenir à ses besoins, se contente-t-elle de petits boulots qui ne demandent pas une grande exposition de sa personne. Elle ne rechigne devant aucun travail, même ingrat et demandant de se salir les mains, ayant notamment quelques dispositions dans la mécanique.

♰♰♰♰♰♰


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : On en sait bien peu du passé de Lioness avant son arrivée à Fort Volsek. Tout juste sait-on qu'elle est fille de sorcière, sa défunte mère ayant porté la marque du Diable sur son corps. Cet élément peut expliquer la particularité de son visage, mais cela n'est qu'une supposition non avérée. De même, nul ne peut affirmer que Lioness présentait elle-même des signes avant-coureurs d'une quelconque affinité avec la magie de par son ascendance. Elle n'avait d'ailleurs démontré aucune manifestation de sorcellerie jusqu'à l'Épreuve Daemonia qui a de toute manière effacé toute trace d'émanations surnaturelles en elle.

Aidan Carlsbury, une recrue qui avait rejoint le Fort pratiquement au même moment qu'elle, a été à n'en pas douter le seul homme qui a réussi l'exploit d'intégrer le cercle d'amis de la Lionne. Il se peut même qu'il ait réussi, au moins une fois, à la faire sourire. Quant à savoir s'ils ont été intimes au point de l'avoir déflorée, votre meilleure chance est encore de demander à Lioness, ce qui évidemment tient de l'impossible. Certains de ses collègues aiment se moquer d'elle en la surnommant "Battle Maiden" (qui peut se traduire par "Vierge guerrière"), peut-être plus dû au fait qu'ils n'ont jamais réussi à conclure avec elle, à moins que ce soit une manière plus subtile de la désigner encore comme un monstre, allez savoir. Toujours est-il qu'elle porte, en plus du symbole de l'Elit Daemonia, un simple pendentif en argent représentant Saint-Jean l'Evangéliste, seul vestige qu'elle a gardé d'Aidan. De toute sa vie, elle a toujours refusé de s'en séparer.

Elle excelle dans le combat au corps-à-corps, autant à mains nues qu'à l'arme blanche. Son épée en argent ne l'a d'ailleurs jamais quittée, préférant la reforger plutôt que d'en utiliser une autre. De même, elle ne sort pratiquement jamais sans ses deux poignards d'argent. Par contre, contrairement à certains chasseurs attachés aux traditions, et bien qu'elle ne rechigne pas à utiliser de temps à autre son arbalète, elle s'est résolument tournée vers le maniement d'armes à feu, les pistolets en particulier. Lioness est d'ailleurs débrouillarde avec ses mains, aimant s'atteler à des tâches de réparation et d'entretien dans tout ce qui est mécanique, que ce soit les armes ou les véhicules, avec un penchant certain pour le Système D.

Dernière détail, son nom "Carlsbury" est un hommage évident à Aidan.

Elle a également surnommé son épée Gabriel, en référence à l'Archange du même nom, plus comme un hommage indirect à Aidan.





Lioness n'a jamais aussi bien porté son prénom - un prénom d'emprunt qui plus est. Farouche et déterminée, elle ne fait pas dans la fioriture, ni dans le subtil. Une mission lui dicte d'amener la tête d'un loup-garou sur un plateau d'argent ? Elle appliquera cette directive à la lettre, avec les couverts en supplément. Franche dans ses propos, voire volontiers vindicative, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense sans même chercher à y mettre les formes, y compris face à ses supérieurs hiérarchiques ou à ses plus proches camarades. Si un point dans votre comportement, vos propos ou votre gestuelle ne lui plaît pas, attendez-vous à ce qu'elle vous le fasse remarquer dans la seconde qui suit, peu importe si vous êtes en public ou dans un cadre plus intimiste. Le pire étant qu'elle peut vous envoyer ça le plus simplement du monde, dans sa forme la plus neutre et vide d'émotions qui soit. Ou au contraire vous le balance à la gueule dans une colère aussi brève qu'intense, tel un volcan en plein réveil.

Pour autant, le Fort Volsek, l'Elit Daemonia et tout ce qui s'y rapporte demeure sa famille, sa raison d'exister, ce qui fait de Lioness l'un des soldats les plus droits et les plus loyaux qui soient. Peu intéressée par l'argent ou le pouvoir, elle est un véritable mur contre la corruption. En tout cas, jusqu'à présent, nul ne peut lui reprocher son investissement sans faille dans l'organisation, payant volontiers de sa personne même dans les missions les plus périlleuses. Une vraie lionne qui se battra jusqu'au bout pour ses convictions et celles de l'Elit car elle croit en ses préceptes, elle en a fait le fil directeur de sa vie.

Lioness, pourtant, est très loin d'être bavarde. Elle se contente d'aller droit au but, sans aucun besoin d'enrober ses propos ni de proférer des mensonges. Limite, son regard parle pour elle. De même que ses poings si jamais il vous venait l'idée de la faire un peu trop chier. Elle n'est pas non plus une adepte des sorties entre potes, souhaitant garder une relation strictement professionnelle avec les autres chasseurs afin de préserver sa zone de confort. Pour autant, elle demeure une fois encore loyale et fidèle, allant jusqu'à sacrifier sa vie pour sauver celle de ses collègues.

Lioness s'est forgée une carapace pratiquement impénétrable, afin de préserver un noyau de son âme qui reste fragilisée, blessée. Son sommeil demeure agité, peuplé de cauchemars relatant de manière déformée les évènements marquants de son passé, notamment la mort de ses parents, et le visage d'Aidan. C'est sûrement ce qui rend Lioness peu aimable en service, et certainement pour cela qu'elle préfère les balades en solitaire à bord de sa vieille Triumph bricolée que les soirées de groupes. C'est aussi cette hantise qui lui sert de carburant à sa rage du combat notamment face à des vampires.

Pour tout dire, les seuls qui aient réussi à dompter cette véritable lionne étaient John Dwayne et surtout Aidan Carlsbury. Peut-être aussi le plus vieux chasseur encore en vie, à savoir Frederick. Parce qu'il est celui qui l'a sauvée, et que de ce fait lui accorde tout le respect dû à son rang et son statut. Ou simplement parce qu'en face d'elle - et notamment de ses colères flamboyantes - il reste aussi stoïque qu'un bloc de glace.

♰♰♰♰♰♰


SES AMBITIONS, SES BUTS : Son but personnel est d'éradiquer complètement la race des vampires, les exterminer jusqu'au dernier car pour elle, les morts doivent le rester. Mais son rôle de Chasseur consistant en un équilibre du bien et du mal et en la protection de l'humanité plutôt qu'à une purge pure et simple, son objectif s'en trouve parfois compromis. Pour autant, même si son caratère farouche, borné et brut de décoffrage la pousse à exprimer son opinion de manière franche, parfois même vindicative à chaque briefing et débriefing, elle effectuera toujours la mission qui lui a été confiée jusqu'au bout, mettant ses griefs de côté pour se concentrer sur celle-ci. Malgré ses nombreux défauts, elle a toujours défendu bec et ongles, et de toutes ses forces, les préceptes et l'existence de l'Elit Daemonia et du Fort Volsek




Son avis sur la révélation de l'an 2000 : Cette révélation, de son point de vue, est à double tranchant. D'un côté, cela permet aux Chasseurs d'oeuvrer moins dans l'ombre, et surtout affirmer leur rôle de protecteur de l'humanité. Cependant, le risque de se retrouver sur une fausse alerte s'est vu agrandi, au point que chaque sortie doit être précédée d'une véritable recherche approfondie sur la gravité et la véracité de la menace, ce qui découle une perte de temps non négligeable. Selon elle, il aurait valu rester en marge de la société pour éviter tout risque de panique et d'émeutes. L'humanité n'était pas prête à cette révélation, ce qui en découle certaines lois irréfléchies.
Son avis sur les lois gouvernementales : Les lois ont été rédigées sous la contraite, selon son opinion. Mais au final, peu importe si ces lois ont été créées dans le but de préserver l'humanité ou favoriser les êtres surnaturels, l'Elit Daemonia a toujours oeuvré en marge de ces écrits politisés. Si des missions impliquent de transgresser ces lois pour le bien de l'humanité, Lioness les fera sans rechigner. Surtout s'il s'agit d'occire un vampire.
Son avis sur les sorciers : Bien qu'elle-même soit fille de sorcière, son avis demeure tout à fait neutre à ce sujet. Selon les missions demandées, elle les protègera autant qu'elle les tuera ou les capturera. Elle n'aura aucune espèce de compassion, surtout si elle juge certains sorciers particulièrement mauvais. L'Elit Daemonia ayant depuis toujours travaillé avec des sorciers, elle les tolère également.
Son avis sur les vampires : Elle les hait de tout son être, c'est aussi simple que cela. Et les voir tous à l'état de cendres est sa principale priorité dans son existence. Pour elle, les morts doivent le rester. Les morts ne doivent pas revenir à la vie, et encore moins prendre celle d'autres vivants.
Son avis sur les loups-garous : Là encore, son avis reste plutôt neutre, suivant le contexte. Elle sait que certains loups l'ont été par accident, et ils demeurent des êtres vivants, des humains maudits, contrairement aux vampires qui n'ont plus de coeur qui bat. La encore, elle suivra les ordres à la lettre. S'il faut en tuer, elle le fera. S'ils tuent des humains, alors elle les traquera et leur tranchera la tête sans autre forme de procès.
Son avis sur les chasseurs : Bien qu'elle n'entretient pas de rapports vraiment amicaux envers les autres chasseurs, l'Elit Daemonia demeure sa famille et la raison de son existence. Elle y restera loyale jusqu'au bout, croyant en leurs préceptes, coïncidant avec ses propres convictions. Le Fort est sa maison, les Chasseurs ce qui se rapproche le plus d'une famille.
Son avis sur les humains : Son but est de protéger les humains du mal engrangé par les êtres surnaturels, elle fera donc ce qu'il faut pour accomplir cette directive de l'Elit Daemonia. Mais elle n'est pas dupe, elle est humaine avant tout. Elle sait pertinemment que certains humains sont autant de déchets que les vampires et les autres êtres sanguinaires peuplant le monde. Lioness n'hésitera alors pas à leur mettre une balle dans la tête s'il s'avère que sa cible est une de ces ordures.




Fort Volsek, 13 janvier 1731

En silence, la Lionne s'avança vers les chaînes qui la retiendrait tout au long du rituel de passage pour sceller son destin, sous les yeux inquisiteurs de ses aînés. Le bout du tunnel, l'épreuve finale, et deux issues possibles.
Soit elle ressortirait grandie, marquant le début d'une nouvelle vie.
Soit elle mourrait en simple anonyme, comme tous les autres avant elle.

Une chenille en fin de cycle, dans son cocon pour préparer sa transformation.

La Lionne croisa le regard de Frederick, le Chasseur qui l'avait sauvée d'une mort certaine. Peut-être un simple sursis de quelques années, mais elle le remercia au fond d'elle. De même, John Dwayne tenait à être présent pour la soutenir en silence. Nul mot sortit de sa bouche, cependant ses yeux plongés dans ceux du forgeron suffisaient à lui faire passer le message. Les paroles, entre eux, s'évéraient futiles tant ils arrivaient à se comprendre. Nul besoin d'un quelconque message de remerciement, il savait déjà ce qu'elle en pensait.

Les froides chaînes se refermèrent autour de ses poignets et ses chevilles, allongée sur un chevalet de bois massif. La peur ne s'était plus montrée depuis cette nuit froide de novembre 1719 où elle vit ses parents se vider de son sang. Et ce jour ne fait pas exception à la règle, sa respiration demeurant calme et régulière. Elle fixe le plafond de pierre humide de la caverne, attendant sagement l'injection qui provoquerait un tournant important de sa vie, ou la raccourcir brutalement. Un homme s'approcha avec une seringue, tâtant le bras de la jeune femme pour y repérer une veine saillante, et demanda une dernière fois si elle souhaitait abandonner. L'absence de réponse de la Lionne fut une réponse suffisante, et l'homme injecta alors le serum.

Aidan...

Elle ferma les yeux, effaçant de son esprit le visage de feu son seul ami, concentrée sur l'épreuve sur le point de débuter. Déjà les effets se faisaient ressentir, de la manière la plus soudaine et la plus violente qui soit. Comme si son corps entier brûlait de l'intérieur.

Elle hurla.

---

Dans sa tête, la Lionne se sentait fin prête pour cet instant fatidique. Elle s'y était préparée sitôt les portes du Fort franchies, dès le premier pas foulé à l'intérieur du fief de l'Elit Daemonia. Hantée par l'évènement tragique dont elle avait été le témoin actif, elle en avait encore l'affreux goût âpre de la chair morte dans sa bouche, celle de ce vampire qui lui avait tout pris de la plus brutale manière qui soit. Elle se souvenait encore des cris de terreur de ses parents, ne pouvant que servir de mur trop fragile pour protéger leur progéniture. Pas d'issue possible, cette toute jeune fille d'à peine six ans voyait son père, puis sa mère, se faire démembrer sous ses yeux et vider de leur sang. Une telle sauvagerie, et elle ne pouvait que rester là, ses jambes refusant de bouger, son corps tétanisé, tremblant comme une feuille. Elle voyait encore le faciès maculé de sang de ce prédateur inconnu en train de la soulever comme un vulgaire sac de toile, aussi facilement qu'une plume. Et ce sourire satisfait du funeste nocturne, se délectant d'avance de ce dessert servi sur un plateau d'argent.

Un sourire qui s'était peu à peu effacé à mesure que le regard de la jeune fille, braqué sur lui, s'intensifiait. Les petites dents s'étaient violemment plantées dans la main blafarde qui empoignait ses vêtements, avec l'instinct et la force du désespoir. Elle ne lâcha pas le morceau, poussant un cri étouffé par la bouche pleine.

Ce fut là tout ce dont elle se souvenait. Lorsqu'elle s'était réveillée, elle s'était retrouvée dans les bras d'un homme qui la transportait quelque part, laissant derrière eux les vestiges brûlants d'une maison où la mort avait frappé. Des victimes de plus en ces temps sombres où magie et horreurs prenaient de plus en plus d'ampleur. Sa tête tambourinait, ses membres couverts d'ecchymoses. La douleur revenait peu à peu, lui faisant lâcher un léger grognement doublé d'une grimace.

Cet homme, elle ne l'avait jamais vu. Et pourtant, il venait de lui sauver la vie, et de lui donner un nouveau départ. Mais, toute jeune qu'elle était, elle n'en avait aucune conscience, s'étant réfugiée dans un mutisme aussi inviolable qu'un coffre-fort en alliage blindé - rien que ça. A peine recouvrit-elle ses esprits qu'elle gigota, poussant l'homme à la poser par terre. Il lui demanda son nom, mais aucun son ne sortit de la bouche de la gamine désormais orpheline. Ses yeux, par contre, exprimaient toute la colère mélangée au désespoir. Elle se tenait debout sans faiblir malgré la douleur, physique et morale, parcourant son corps. Marquée à jamais. Le sauveur eut un sourire en coin, il vit en cette jeune fille un fort potentiel. Il vit là une graine de Chasseur.

Un dernier regard vers cette fumée âcre qu'elle distinguait au loin. Aucun cri de surprise ou de panique, personne ne viendrait prendre de nouvelles. Ils vivaient à l'écart des autres, et pour cause : le Diable s'était amusé à maudire sa mère ainsi que sa progéniture, laissant une marque indélébile empreinte de magie sur la première, et un visage trop particulier - ou déformé pour les mauvaises langues - pour être naturel sur la deuxième, lui donnant cet aspect sauvage, quasi félin.

En cela, la famille vivait loin de tout, et devait subvenir seuls à leurs besoins. La petite gueuse, par ce mode de vie rude aux abords de la forêt, s'était forgée un caractère affirmé au fur et à mesure des pierres et coups de bâton administrés par les jeunes garçons téméraires, la traitant de monstre, de sorcière et autres noms peu recommandables, avant de fuir comme des malpropres face au pater familias. En ces temps sombres, où disparitions et meurtres mystérieux s'enchaînaient, la vie y était plus rude et impitoyable, surtout pour ceux qui arboraient la marque maudite sur la peau. De victime impuissante, elle se mettait à riposter à coups de dents et de griffures. Insuffisant pour espérer les repousser, mais assez pour distiller un début de crainte.

De ces temps, la Lionne était née. Il ne lui manquait plus que des griffes, des crocs et un instinct de prédateur.

---

Fort Volsek, 15 janvier 1731

L'épreuve fut passée avec succès, Lioness était toujours en vie. Il lui fallut une journée complète de repos pour récupérer des forces et laisser s'estomper l'insupportable douleur des mutations de son organisme. Elle en sentait les effets, tout d'abord au niveau de ses sens, puis de ses capacités physiques, lui demandant un certain temps d'adaptation à ses nouvelles facultés. La jeune femme se leva avec précaution de son lit, se dirigeant vers le baquet pour s'asperger d'eau et se rincer, avant de constater au reflet que son visage présentait les mêmes traits quelque peu déformés, le même regard de grand félin. Le seul vestige indélébile de sa vie passée.

Bien peu de mots n'avaient été prononcés par elle tout au long de son séjour à Fort Volsek. Totalement muette pendant de longues années, elle n'avait jamais dévoilé son nom. Même maintenant, personne n'a eu le loisir de connaître sa véritable identité. Le seul pouvant se vanter d'être le confident de la demoiselle n'avait pas survécu à l'Epreuve, emportant avec lui tous ses secrets. Son faciès et son caractère sauvage posaient également problème auprès de ses camarades les premières semaines, voire mois. Mais ce cas de figure demeurait fréquent chez elle depuis sa plus tendre enfance. Un cycle qui se répétait, en somme.

Moqueries, coups bas, propos injurieux, au mieux on l'ignorait superbement, au pire on la traitait de bête, ou de monstre. Par cet aspect, les entraînements furent plus difficiles encore, les autres recrues profitant de ces moments-là pour lui en faire baver. Mais elle encaissait les coups en silence, elle attendait le bon moment. Qui pouvait se vanter d'être sages à cet âge ? L'un d'eux l'était. Il avait observé la jeune fille depuis le premier jour et étudiait son comportement. Contrairement aux autres, il n'avait aucun problème avec son apparence ou son sexe. pour lui, elle était une recrue comme les autres, choisie comme les autres. Donc par logique de bon sens, elle était comme tout un chacun au sein du Fort, entraînée dans un même but.

Et John Dwayne - c'était son nom - n'aimait pas la manière de ces jeunes recrues fraîchement débarquées au Fort. Lui avait déjà acquis quelques années d'expérience, et savait que pour beaucoup d'entre eux, les principe de rigueur et de respect ne pouvaient être assimilées dans leurs crânes que par la force des poings. Ce n'était cependant pas à lui de le faire, mais bien à cette petite fille de se battre, de rendre les coups et se faire respecter. Se frayer un chemin, se construire une place. Lui se considérait comme un grand frère - à raison. John était un jeune homme naturellement bon, au coeur en or. Et lui, plus que tout, prônait le respect d'autrui. Mais l'Elit Daemonia étant ce qu'elle est, il ne pouvait aider les pauvres hères directement. Et le plus dur, dans le cas de Lioness, restait de réussir à l'approcher et gagner sa confiance. Non sans mal, il y arriva, et pu ainsi lui prodiguer de précieux conseils et des techniques de combat, autant d'armes permettant plus tard à la jeune fille de briser l'épais mur du jugement bâti par ses pairs à l'esprit étriqué.

Avec le support de John, Lioness se forgea une carapace solide faite d'une nouvelle détermination. La jeune femme était assidue et déterminée durant tout le cursus, elle apprit le maniement des armes et bien vite fut à l'aise dans le combat rapproché. Sa petite et fine corpulence lui permit d'exceller dans l'approche furtive et la filature, et pourtant ce fut dans l'attaque frontale qu'elle se sentit la plus vivante, déversant sa rage et sa haine, apprenant à canaliser tout ce flux et à en faire sa force de frappe. Non seulement elle parvenait à éviter les coups, mais désormais elle les rendait au centuple. Elle finit par se faire une place, se faire respecter de ses camarades. De son côté, elle s'était trouvée une famille, des gens sur qui compter. Car chacun ici avait vécu un drame et devait survivre dans un monde lâché dans les ténèbres.

Elle ne manquait aucun cours, aucune leçon. Et bien que sa formation l'obligeait à assimiler tout ce qui avait trait au surnaturel, autant dans la sorcellerie que le bestiaire pullulant la Terre, apprenant chaque force et faiblesse de chaque créature peuplant le monde, elle se spécialisa tout naturellement dans la chasse aux vampires. A chaque fois qu'elle posait son regard sur une fresque, un croquis ou une photo d'une de ces créatures nocturnes, un flot de haine vengeresse parcourait son corps tout entier. Elle s'en fit une priorité une raison d'exister : éradiquer cette espèce. Qu'elle retourne dans la mort qu'elle n'aurait jamais dû quitter.

Enfin, on lui remit ses armes et ses attributs attenant de son rôle de Chasseur. Une épée en argent finement ouvragée, ainsi qu'une arbalète, qui ne la quitteraient jamais. L'homme qui les lui donna n'était autre que le chasseur qui avait contribué à devenir membre de l'Elit Daemonia, celui qui l'avait soutenu, lui avait donné les moyens de se créer un but, une raison d'exister. Ce chasseur qui était en outre le forgeron du Fort, celui qui avait fabriqué toutes les armes de ses congénères : John Dwayne. Là encore nul mot ne fut échangé, juste un regard suffisait entre eux. Elle examina la crosse de l'arbalète estampillée "Lioness", passa le bout de l'index sur les lettres finement gravées dans le bois vernis.

- "Merci."

Ainsi par ce simple mais rare mot de sa bouche avait-elle exprimé toute sa gratitude, de lui avoir permis de vivre, de se trouver. Un mot fort venant d'elle, s'il en est, et l'homme le savait pertinemment. Celui-ci consentit à l'accompagner jusqu'aux écuries du Fort, devant le cheval qui allait partager la nouvelle existence de Lioness durant de longues années. Harnachant la bête avec précaution et minutie, la nouvelle chasseuse prit quelques instants pour se familiariser avec l'animal qui fut son partenaire lors des cours d'équitation. Echo - c'était son petit nom - se laissa faire, conforté par les petites tapes et les caresses de la jeune femme, et ne broncha pas lorsque la désormais membre de l'Elit Daemonia se hissa sur la selle. Le regard des deux chasseurs se croisèrent à nouveau, puis Lioness se pencha vers lui pour coller doucement son front contre le sien, gardant cette pose de longues minutes avant de se redresser et s'éloigner des écuries. Une marque de remerciement, une profonde manifestation de respect. Un dernier regard en arrière, vers cet homme qui avait changé sa vie à jamais.

L'heure fut venue de quitter son foyer pour vivre une vie faite de traques, de tueries et de sauvetages. Ce pour quoi elle avait été formée dès son plus jeune âge, des préceptes qu'elle appliquait à la lettre, avec fougue et détermination. Jamais elle n'a dévié de son chemin, de son rôle de Chasseur. Toujours elle s'est battue avec force et courage. Et toujours la première elle répondait à l'appel d'une traque, plus encore lorsqu'il s'agissait d'un vampire. Cette vie nomade faite de sang, de douleur et de combats, elle l'appréciait à chaque instant. Une nouvelle vie, un nouveau départ.

Elle n'était plus un petit lionceau sans griffes ne pouvant que mordiller. Désormais se dressait une véritable tueuse, une prédatrice, une chasseuse.
Elle était devenue une véritable Lionne.

---

Fort Volsek, 24 novembre 1997

Alors qu'elle franchit les portes du Fort laissé à l'abandon, des souvenirs refirent peu à peu surface dans l'esprit de la Lionne. De bons, comme de plus douloureux à mesure qu'elle visitait de nouveau chaque pièce de l'édifice, s'attardant sur certaines chambres. Notamment la sienne et celle d'un autre apprenti de l'ancien temps.

Elle se rappela de ce moment où, pour la première fois depuis son arrivée au Fort, elle s'était exprimée vocalement, devant tout le groupe. Une surprise pour chacun, excepté deux personnes. La première fut John Dwayne qui, même s'il ne l'avait pas entendue de vive voix jusqu'à présent, le pressentait à chaque fois qu'il croisait son regard. Un sourire amusé apparut d'ailleurs sur son visage, et attendait ce moment avec impatience. A défaut de prononcer son véritable nom, chose qu'elle s'évertuait à garder uniquement pour elle, la jeune fille avait jeté son dévolu sur un pseudonyme qui la caractérisait tellement. En son for intérieur, il était fier d'elle, de ce qu'elle était devenue, de l'assurance dont elle faisait preuve. Le deuxième apprenti chasseur fut Aidan Carlsbury, un jeune garçon relativement discret. Lui aussi était fils de sorciers, et lui-même présentait des attributs magiques, chose qu'il savait cacher aux yeux des autres. Il était le seul à véritablement comprendre ce que ressentait Lioness, ayant connu lui aussi les persécutions du bas peuple à cause d'une marque du Malin qui leur était imposée.

Aidan savait trouver les mots justes pour mettre Lioness en confiance. Ils partageaient un destin similaire. Elle trouvait refuge vers lui dès qu'elle sentait le poids de la solitude la peser lourdement. Et un jour, elle se mit à lui parler. Personne n'avait réussi à franchir cette carapace solide qu'elle s'était forgée, et Aidan le fit le plus naturellement du monde. Depuis lors, les deux adolescents se retrouvaient souvent ensemble, et partageaient leurs secrets. Le garçon lui présenta un ouvrage qu'il gardait avec la plus grande des précautions. Une vieille Bible aux pages jaunies, ce qui ne manqua pas d'étonner la Lionne. Aidan lui expliqua alors qu'être sorcier ne l'empêchait pas de croire aux paroles du Seigneur, de vivre et aimer en Son nom. Intriguée, elle se mit à lire la première page en sa compagnie, puis une seconde. Encore et encore.

Avec Aidan, elle se mit à croire aux préceptes de Dieu, et à penser qu'ils n'étaient pas incompatibles avec ceux de l'Elit Daemonia. Ils se revoyaient chaque soir, en toute discretion, pour lire quelques versets de la Bible. Elle essayait de comprendre et lui posait des questions. Aidan lui répondait de manière simple et claire. Lioness le regardait prier, puis un beau soir se mit à faire de même. A mesure qu'ils vieillissaient, des rumeurs faisaient écho à leurs oreilles, comme quoi ils seraient plus que de simples amis. Aidan et Lioness laissaient ces ragots se propager sans leur apporter de réponse claire, laissant planer le doute sans montrer aucun indice amenant à la vérité ou son contraire.

Leurs chemins continuèrent jusqu'à ces jours où Aidan devenait de plus en plus morose et stressé. Un soir qu'ils se retrouvaient comme à leur habitude, Lioness lui demanda ce qui le tracassait. Le jeune homme lui avoua alors que dans deux jours, il fêterait ses dix-huit ans d'existence. La Lionne comprit alors, et afficha une mine sombre. Alors que pour la plupart des hommes, ce devait être un jour faste, un pas de plus sur le chemin de la vie, il en était tout autre pour les recrues de l'Elit Daemonia. Ce jour, pour chacun d'eux, pouvait signifier deux choses : un tournant majeur dans leur destinée, ou la fin du chemin. Etre Chasseur, ou mourir, au prix d'atroces souffrances. La réaction de Lioness fut instinctive : elle le prit entre ses bras et posa sa tête contre son torse. Puis ils prièrent tous les deux. Enfin, un dernier regard, les derniers moments ensemble avant l'instant fatidique.

Trois jours après, John Dwayne lui rapporta la funeste nouvelle : Aidan Carlsbury avait succombé à l'Epreuve Daemonia. Aucune larme ne fut versée, et pourtant l'envie d'exploser en sanglots et en cri de douleur ne manquaient pas de pulser dans chaque parcelle de son corps. A la place, elle se mura dans le silence. Elle avait de nouveau sombré dans le mutisme complet pendant des semaines. Elle arrêta du même coup les prières et brûla la Bible. Le seul objet qu'elle s'autorisa à conserver de lui fut un pendentif en argent représentant Sait-jean l'Evangéliste, son bien le plus précieux. En le portant, elle espérait qu'une partie de lui vivrait toujours auprès d'elle. Elle adopta également son nom, Carlsbury. Peu à peu, elle reprit pour elle les préceptes de l'Elit Daemonia, effaçant du même coup de son esprit ceux de la Bible. Elle se prépara pour l'Epreuve pendant tout le temps qui lui restait. Elle focalisait tous ses efforts, tout son entraînement dans ce but précis. Même John ne pouvait l'approcher, elle voulait rester seule. Elle voulait faire son deuil.

---

Chaque année, un 24 novembre, depuis son accession au rang de Chasseur de l'Elit Daemonia, la Lionne revint au Fort dans une sorte de pélerinage. Un cycle réglé comme du papier à musique. Un hommage rendu à ce lieu qui lui avait permis de vivre, d'intégrer un style de vie, une famille sur qui elle pouvait compter, un but auquel s'accrocher dans son existence. Elle y effectua un entretien sommaire des locaux, y passa même quelques nuits dans son ancienne chambre, pour vider son esprit ou au contraire laisser ses souvenirs l'envahir. Pour se rappeler tous les évènements, les anecdotes, les conflits et les conseils qui lui avait permis de s'affermir et d'évoluer.

De devenir cette chasseuse qu'on surnomme la Lionne.

Son nom signifiait bien souvent la mort pour les vampires tant Lioness avait fait des ravages dans leurs rangs. Elle privilégiait les contrats les concernant et les menaient quasiment toujours à leur terme. Peu de vampires s'étaient targués de lui avoir échappée tant elle se montrait hargneuse à suivre leurs traces et à les traquer sans relâche. Même les lycans et certains sorciers se méfiaient d'elle comme la peste. Sa rage du combat, sa détermination et sa volonté inébranlables donnaient l'impression de faire face à un prédateur impitoyable.

Cette réputation forgée dans le sang et les tripes, elle ne s'en servait jamais pour offrir ses services au plus offrant. Etre chasseur n'était, selon elle, en aucun cas un métier. C'était un véritable mode de vie, une responsabilité, un devoir qui demande des sacrifices. Elle n'aurait jamais la chance de porter et d'élever un enfant. Comment le pourrait-elle ? Son style de vie nomade et dangereux ne lui permettait en aucun cas. Son corps avait subi des mutations, la rendant différente des autres humains. Et alors ? Elle l'était déjà aux yeux de beaucoup. Elle n'aimait pas la manière qu'avaient certains chasseurs de vendre leur savoir-faire, mais sa rancune s'arrêtait là. Ils faisaient partie de l'Elit Daemonia. Ils étaient toujours sa famille, même si elle ne le montrait pas.

Le Fort était leur foyer à tous.

---

Fort Volsek, avril 2016

Cela fait quelques années que Lioness s'est de nouveau établie à Fort Volsek, sa maison, son berceau. Tant d'évènements se sont produits, tant de chamboulements dans le monde impactant son mode de vie : le réveil des Inferis, la révélation au yeux de l'humanité de l'existence des créatures surnaturelles, le retour au service de Fort Volsek. La peur s'est de nouveau installée, à Salem plus qu'ailleurs depuis le retour au pouvoir de ces maudits descendants du Diable. Elle fut la première à répondre à l'appel de Frederick, et l'une des premières à se rendre au QG restauré de l'Elit Daemonia. C'était un devoir, une évidence même.

Pendant ses pérégrinations au fil des siècles, la Lionne s'était trouvée des occupations, et quelques vocations supplémentaires. Notamment la mécanique, et la technologie. Surtout la mécanique, en fait, passant la majeure partie de son temps libre à réparer et optimiser sa vieille Triumph. Pour autant, elle refusa le poste de mécanicien en chef de Fort Volsek, estimant que son rôle de chasseur primait sur tout le reste. Lioness acceptait cependant de donner un coup de main lorsque l'occasion le lui permettait.

Les contrats n'arrêtent pas d'affluer, la plupart demeurent des canulars et autres fausses dénonciations sans intérêts. Le monde, à ses yeux, s'enlise dans la paranoïa, par peur du surnaturel. D'un autre côté, la traque s'en trouve facilitée, les chasseurs n'ayant plus besoin d'agir dans l'ombre. Mais son apparence, une fois encore, joue contre elle, aussi continue-t-elle à adopter les anciennes méthodes d'approche pour éviter d'être la cible d'un énième déversement de haine à son égard.

Le cycle reprend, la chasse continue.

Mais ce jour, une mauvaise nouvelle parvient aux oreilles de la chasseuse par le biais de son téléphone : John Dwayne est mort. Un accident de voiture, selon les premières informations. La mine de la Lionne s'assombrit, et une fois encore, elle se mure dans un profond silence, s'enfermant dans sa chambre. Là encore, aucune larme, aucun sanglot, à croire que son coeur avait définitivement cessé d'exprimer la moindre émotion. Ce n'est pourtant pas le cas. Tout son corps réclame vengeance, quand bien même rien n'indiquait que l'accident était provoqué. En son for intérieur, il était impossible pour John de périr dans une tragédie comme celle-ci. Il y avait forcément quelque chose qui cloche, un élément contredisant cette thèse banale indigne du rang de John Dwayne. La personne à l'autre bout du fil n'y croyait pas, elle non plus.

John ne lui avait pas parlé d'elle. Lui en demander la raison n'a plus aucune espèce d'importance. Lui aussi avait enterré ses secrets avec lui, et la Lionne ne va en aucune manière lui en tenir rigueur. Elle n'a pas eu vraiment le temps, ni même le courage de discuter plus longuement avec cette Eddie, mais la teneur de sa voix ne laisse aucun doute dans la place que John Dwayne prend dans son coeur. Sans un mot, Lioness prépare un petit sac de voyage, rassemble toutes ses maigres économies et part du Fort à bord de sa Triumph. Destination Londres.

---

Les échanges entre eux étaient quasiment toujours dénués de mots, et ce dernier instant n'échappe pas à cette règle. La seule variable se trouve être une pierre tombale en lieu et place du visage et du regard de John Dwayne. Son mutisme ne lui permet pas d'aligner plus d'un mot, et même là, elle ne saurait pas quoi dire tellement elle est submergée par un mélange chaotique de tristesse, de rage, de haine et d'impuissance. La dernière personne considérée par elle comme appartenant à son cercle d'amis venait lui aussi de quitter ce monde les pieds devants. Les poings se serrent, son désir d'évacuer cette douleur par le sang le parcourt de tout son long, faisant bouillir son sang. Mais des questions demeurent, des zones d'ombres à éclaircir. Elle refuse de croire en cette thèse débile de l'accident de la route. Et à en croire les quelques échos qu'elle avait entendus avant de partir pour Londres, aucun des membres de l'Elit Daemonia n'accorde ne serait ce qu'une once de véracité à ce résultat.

Elle sera la première à chercher la vérité qui se cache sous cet artifice grossier. Elle trouvera le responsable du meurtre de John Dwayne.

La Lionne part en chasse.


Il y a quelqu'un derrière l'écran, oui oui !

QUI ES-TU ?
Justement, je suis un grand timide ! Je n'ose pas me dévoiler au grand jour ! A vous de faire le grand saut ;)

DISPONIBILITÉS
Je dirais en moyenne un RP par semaine, parfois plus, parfois moins. Cela dépend surtout de mon IRL, et notamment de mon travail.

PV OU SCÉNARIO ?
C'est un personnage tout frais dans ma petite tête, m'sieur !

AVIS DE RECHERCHE
Vu que mon personnage est une Chasseuse de la vieille école, il est évident que tous les autres chasseurs de cette période ont connu plus ou moins Lioness. Reste à savoir à quel point, leur comportement face à elle, etc... N'hésitez pas à venir me voir pour en discuter ! Je suis évidement ouvert à toute autre proposition, quelle qu'elle soit, en prenant tout de même en compte qu'elle aura vraiment beauuuuuuucoup de mal à lier une quelconque amitié avec un vampire.

OÙ AS-TU TROUVÉ W.W. ?
J'en ai d'abord vu la publicité sur un autre forum où je faisais du RP. Puis une certaine Luna m'a incité à franchir le pas via des photos suggestives (la coquine !).

AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ?
Rien du tout, m'sieur l'agent ! Ah si : beau boulot au niveau du design ! Je tire mon chapeau !




Dernière édition par Lioness Carlsbury le Jeu 7 Juil - 22:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou, solitaire

Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 257
Rp postés : 20
Points-Bonus : 60
Avatar : Matthew Daddario (crédit : Lilie )
Âge du perso : 20 balais
Groupe du perso : Werewolf
Avis de recherche : son père + quelqu'un pour le recueillir + son meilleur pote + des amis + des amours + des emmerdes +une meute de werewolves
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 16:06

Hey bienvenue petite lionne :3

hate de voir ce que ça va donner tout ça ^w^

_________________
Only wolf who lost his way ☾ In the back of my mind, I've been trying to chase a monster   this while time but i couldn't see the monster was me -  
❝Animal I have become ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 5149
Rp postés : 110
Points-Bonus : 20
Avatar : Charlie Hunnam
Âge du perso : 32 ans pour 298 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
Multis : Nathaniel Danforth & Chad Parish
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 16:16

Welcome to Salem, la lionne ! Cool
J'aime bien le concept du personnage, je crois que ça promet ! ^^

Hâte de lire cette fiche ! Si tu as des questions, n'hésite pas, on est jamais bien loin ! :hihi:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 5264
Rp postés : 188
Points-Bonus : 38
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 302 ans
Groupe du perso : Vieux chasseurs
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 16:20

Hellcome la Lione.

Pas loin si t'as d'autres questions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 300
Rp postés : 9
Avatar : Stephanie Leonidas
Âge du perso : 33 ans / 303 ans
Groupe du perso : Chasseurs (ancienne école)
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 16:22

Bah justement, on peut parler des possibles relations qu'a pu entretenir chaque autres chasseurs avec Lioness :p

Cela m'aiderait d'ailleurs à peaufiner la rédaction de son histoire.

Merci à tous pour votre accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATRICE —
Inferis, sorcière originelle

Date d'inscription : 04/03/2016
Messages : 3701
Rp postés : 127
Avatar : Lily Collins
Âge du perso : 346 ans / 25 ans
Groupe du perso : Inferis
Liens infos : Mon GrimoireCarnet d'adresseCarte d'identité
Multis : Eireann / Heather
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 16:39

Bienvenue Lio

:welcome: :welcome: :welcome: :welcome:

La tronche est intrigante !

Hâte de lire l'histoire

bonne rédaction de fichette :)

_________________

You’ve seen my best Turn to the worst I’ve dragged you Right down with me. My life is a line Burning faster every time Happy’s just a dead end street I must turn around and leave. I am always by myself In a sea of self infliction That I felt...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Recrue de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 31/03/2016
Messages : 1096
Rp postés : 114
Avatar : Jennifer Lawrence par Jake Rhodes
Âge du perso : 21 ans
Groupe du perso : Humaine
Liens infos : Recrue de Jasper Rhodes
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 17:00

Bienvenue officiellement ici, Lioness!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou Beta
Chef de meute

Date d'inscription : 03/04/2016
Messages : 419
Rp postés : 39
Avatar : Zach McGowan
Âge du perso : 34 ans
Groupe du perso : Loup-Garou
Liens infos : Protecteur des Inféris
Multis : Iris Seinfield
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 17:11

Bienvenue mam'zelle. :)

_________________
Who's afraid of the big bad wolf ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 06/04/2016
Messages : 206
Rp postés : 21
Avatar : Olivia Wilde
Âge du perso : 30 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : Fiche
Liens
Topics
Multis : Samara Matthews
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 20:06

Que veux-tu j'ai un charme irrésistible Cool Tu n'as qu'à demander au loup du dessus Rolling Eyes
Je suis contente de te voir ici ^^ Bon courage pour la fiche :)

_________________

You Shook Me All Night Long
• by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 21:37

Han mais ce choix de célébrité! J'adore! Super original!
Bon courage pour ta fichette!!! :03:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mar 5 Juil - 21:39

Bienvenue ici  !  Tres bon choix d'avatar  !  On la voit peu sur ls forums  ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mer 6 Juil - 3:59

Bienvenue officiellement ici!

Have fun!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mer 6 Juil - 5:28

Yo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mer 6 Juil - 16:23

Personnage intriguant, hâte de te voir à l'oeuvre!

Bienvenue par ici! :huu:
Revenir en haut Aller en bas
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 300
Rp postés : 9
Avatar : Stephanie Leonidas
Âge du perso : 33 ans / 303 ans
Groupe du perso : Chasseurs (ancienne école)
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Mer 6 Juil - 17:18

Merci les enfants, ça fait plaisir un tel accueil :)

Luna : Je t'accorde le droit de dire que tu as tout un charme (ravageur ?) What a Face

_________________
You shout it out, But I can't hear a word you say. I'm talking loud not saying much. I'm criticized, but all your bullets ricochet. Shoot me down, but I get up. I'm bulletproof, nothing to lose, Fire away, fire away. Ricochet, you take your aim. Fire away, fire away. You shoot me down, but I won't fall. × I am titanium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 5149
Rp postés : 110
Points-Bonus : 20
Avatar : Charlie Hunnam
Âge du perso : 32 ans pour 298 ans
Groupe du perso : Chasseur
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
Multis : Nathaniel Danforth & Chad Parish
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Ven 8 Juil - 6:55


Fiche validée, hu hu !

Tu es officiellement dingue comme nous !



Allez, la lionne ! C'est l'temps de rugir ! FAIS-NOUS UNE BOULLIE DE VAMPIRES ! :pan: :ahahah:



Maintenant que ta fiche est validée, tu peux visiter les liens ci-bas.

Bottins Pour recenser tes trucs !

Fiche de liens Si tu veux t'faire des copains !

Fiche de sujets Si tu veux étaler tes aventures !

Demandes diverses Si tu as des demandes à faire, fais-toi plaisir !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 300
Rp postés : 9
Avatar : Stephanie Leonidas
Âge du perso : 33 ans / 303 ans
Groupe du perso : Chasseurs (ancienne école)
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Ven 8 Juil - 10:27

I AM UNLEASHED !

Za va zier des bulles, comme dirait l'autre ! What a Face

Merci pour la validation !

_________________
You shout it out, But I can't hear a word you say. I'm talking loud not saying much. I'm criticized, but all your bullets ricochet. Shoot me down, but I get up. I'm bulletproof, nothing to lose, Fire away, fire away. Ricochet, you take your aim. Fire away, fire away. You shoot me down, but I won't fall. × I am titanium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire

Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 184
Rp postés : 11
Avatar : Milla Jovovich
Âge du perso : 316 ans mais 34 en apparence
Groupe du perso : Vampire
Liens infos : Lien Fiche RP
Avis de recherche : N'hésitez pas à venir voir mon scénario
Multis : Elwyn L. Wildander
MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Ven 8 Juil - 21:51

Bienvenue en retard ^^"

_________________
    Bloody
    Si je touche la flamme d'une bougie Je ne me fais pas mal Qu'il gèle ou qu'il fasse soleil Ça m'est égal Mais pourtant j'ai le cœur brisé Et le fait qu'il soit arrêté Ne m'empêche pas de souffrir Ne dites pas que je délire Je suis morte et pas elle Mais je sens poindre en moi des larmes nouvelles©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Unleash the Lioness Aujourd'hui à 16:07

Revenir en haut Aller en bas

Unleash the Lioness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister]
» "When the Lioness meets the Little Bird" [Cersei Lannister~Sansa Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Le rite de passage :: Présentations validées-
Sauter vers: