Partagez|

Soline Avery ~ Flightless Bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Soline Avery ~ Flightless Bird Sam 20 Jan - 22:00


Soline Avery

Feat. Saoirse Ronan


RACE: Sorcière
PRÉNOM: Soline
NOM: Avery
ÂGE: 18 ans.
NATIONALITÉ: Aucune.
Officiellement, j'ai vu le jour sur cette terre que vous appelez "Amérique".

Aucun registre ne fait toutefois état de ma naissance, mon existence n’étant répertoriée dans aucun des petits papiers de cet État auquel, de fait, je n’appartiens pas.


STATUT: Fugitive.
À SALEM DEPUIS: J'ai un peu, disons... perdu la notion du temps. Tout récemment, je présume. Mais, pour ce qu’il en importe, je n'en ai jamais été bien loin.

MÉTIER/OCCUPATION: C'est... compliqué.

♰♰♰♰♰♰

ÉLÉMENT : Terre.
Pouvoir 1: Vitae symbiosis
Ce don est celui qui, chez Soline, s’est manifesté le plus tôt: un pouvoir par lequel la sorcière parvient à fusionner sa propre vitae à celle des végétaux présents dans son environnement, altérant leurs propriétés respectives de sortes à ce que toutes deux ne fassent plus qu’une.

Moyennant un transfert d’énergie, cette symbiose lui permet – dans une certaine mesure – de réguler la croissance des plantes et de maîtriser celles-ci afin de les faire se mouvoir à sa guise. Il n’est, bien entendu, pas question ici de déraciner un arbre pour le faire se déplacer tel un Ent, mais plutôt de faire prendre aux végétaux ciblé la forme qu’elle désire, altérant par exemple la courbe d’une branche, l’orientation d’une tige ou encore l’étendue d’un lierre. Devenant alors, à peu de choses près, une extension de sa personne, ces végétaux s’animeront au gré de sa volonté dans une danse qui, si d’apparence féérique, peut également se révéler singulièrement macabre…  

Il est à noter que cet échange peut également être réalisé à contre-sens, Soline pouvant ainsi puiser à même la vitae présente dans son environnement pour renouveler la sienne et permettre, par exemple, la régénération accélérée d’une plaie qu’on lui aurait récemment infligée. Beaucoup plus coûteux, toutefois, lorsqu’il est question de prendre plutôt que de donner, cette déclinaison de son pouvoir requiert de la sorcière qu’elle absorbe une quantité considérable d’énergie vitale pour s’opérer. Les végétaux à sa proximité se drainent alors de leur propre vitae, se putréfiant et s’asséchants dans un périmètre dont l’ampleur sera déterminée par la quantité d’énergie subtilisée.

À noter, également, que cette conséquence a pour effet de freiner Soline dans l’usage de cette capacité, la sorcière préférant recourir à des soins plus traditionnels et ne se permettant qu’en dernier recours d’attenter, par cette mesure, à l’intégrité de cette entité élémentaire qu’elle chérit et perçoit comme une part d’elle-même.

Pouvoir 2: Terrakinesis
Tel que son nom l’indique, ce pouvoir représente la capacité que possède Soline d’agir sur la matière par la seule force de sa pensée. Plus spécifiquement, en ce qui la concerne, cette habileté se traduit par la possibilité d’altérer la disposition des particules terreuses à sa proximité, la sorcière pouvant par exemple faire se mouvoir la terre présente au-dessous d’un objet afin de le faire se déplacer sans qu’un effort physique ne soit nécessité.

En situation de combat, cette faculté peut ainsi se targuer de plusieurs utilités, notamment celle de déstabiliser un adversaire, ou encore de l’aveugler momentanément en faisant fondre vers lui un nuage de poussière.

C’est néanmoins sous sa forme offensive qu’elle s’avère la plus redoutable, une déclinaison dont l’effet souvent funeste lui valut d’être baptisée Earth Coffin par son Maître. De par sa capacité à altérer la disposition de la matière, Soline se révèle également apte à en modifier la densité, pouvant ainsi faire s’accroître ou se rétrécir l’espace entre les particules ciblées de sorte à ce que celles-ci forment un ensemble plus ou moins serré. Commençant par faire se dérober le sol sous vos pieds, la sorcière vous laissera ainsi vous y enfoncer, y emprisonnant vos chevilles et entreprenant, par ce geste, de vous immobiliser – si elle y parvient, ce sera alors pour vous le début de la fin; la terre amorcera son ascension meurtrière, se répandra progressivement au reste de votre corps jusqu’à se l’approprier tout entier, se compressant de plus en plus, fracassant vos os et broyant votre chair sans que vos lamentations ne lui inspirent la moindre pitié. Comme le veut l’adage : ce qui était poussière redeviendra poussière, et c’est englouti par celle-ci que vous périrez alors dans ce qui ne sera autre qu’une longue et douloureuse agonie…

Bien que redoutable, cette dernière faculté n’est toutefois pas sans limitations, particulièrement en situation de combat où elle se révèle pourtant être la plus utile. En effet, son usage se voit restreint par différents facteurs, dont le premier est qu’il requiert de la cible qu’elle soit immobilisée – si cette condition n’est pas respectée, la terre ne pourra compléter son ascension et le sortilège ne pourra, de fait, être performé en entier.

La seconde, régulant cette fois la maîtrise du pouvoir dans son ensemble, est que les particules terreuses maîtrisées doivent se trouver dans l’environnement immédiat de la sorcière, soit dans un rayon s’étendant à tout au plus quelques mètres d’elle. De même, pour que le déplacement de matière puisse s’opérer, Soline doit se voir en mesure de visualiser ce dernier, le recours à cette aptitude nécessitant ainsi une connaissance minimale de son environnement et un contact visuel avec l’objet de l’enchantement.

Enfin, bien que cette capacité ne requière aucun effort physique à proprement parler, la quantité de terre maîtrisée simultanément ne doit excéder un poids que la sorcière aurait elle-même pu soulever, lui rendant par exemple impossible la tâche de faire se matérialiser et léviter une énorme pierre. Plus la matière sera lourde, plus sa maîtrise exigera de la concentration, Earth Coffin ne pouvant pour cette raison qu’être performé sur une seule cible et, surtout, indépendamment de toute forme de distraction.

Pouvoir 3: Sixth Sense
Ce troisième et dernier pouvoir en est un qui, s’il prit action dès son jeune âge, ne fut remarqué chez Soline que sur le tard, la petite sorcière ne soupçonnant elle-même pas son existence alors qu’elle en usait, pourtant, depuis déjà un certain temps.

Ce n’est qu’après s’être retrouvée sous la coupe d’Alistair, alors qu’elle commençait son entraînement à ses côtés que ce dernier en vint à flairer la présence de cette curieuse capacité : une aptitude par laquelle son affinité avec la Terre se manifestait, d’une certaine manière, telle un sixième sens chez sa protégée.

En effet, dès lors qu’elle établit un contact direct avec son élément, Soline parvient à lire son environnement au-delà de ce que permettraient à eux seuls ses 5 sens, se voyant par exemple en mesure localiser avec une précision effarante la position d’une cible, de suivre ses déplacements quand bien même celle-ci se serait soustraite à son champ de vision et n’émettrait le moindre son. Cette faculté hors du commun lui vient de sa capacité à percevoir, dans le sol, même les plus infimes vibrations, à y déceler des fréquences que le toucher et l’ouïe humaine ne sauraient percevoir et à les interpréter de sorte à mieux y voir.

Bien entendu, ce don ne lui permet point de visualiser la cible en question, mais bien seulement d’émettre une hypothèse quant à sa nature et sa position au regard de ce que ce sixième sens lui aura permis de recueillir comme information. De même, bien que ce pouvoir, davantage passif que les précédents, ne requière qu’une dépense énergétique négligeable lorsqu’il prend effet dans un rayon restreint, il exige néanmoins une concentration accrue lorsqu’il est déployé à plus grande échèle, cas dans lequel la précision des informations recueillies se voit amoindrie à mesure que la distance entre la sorcière et sa cible s’agrandit.  


EST-IL MEMBRE D'UN COVEN ? J’appartenais autrefois à une confrérie répondant au nom de l’Hircum Devotum, mais j’en suis aujourd’hui - pour ce que j’en sais - le dernier vestige…

Je ne me suis affiliée à aucun regroupement depuis – non que je sois fermée à l’idée, seulement j’ai été, disons… occupée.


TRAITS DISTINCTIFS :
Sauvageonne civilisée
Soline a grandi à l’écart de la civilisation, dans un domaine privé situé dans un coin reculé de la forêt de Lynn, un peu au sud-ouest de Salem. L’éducation qu’elle a reçue là-bas en est une que l’on pourrait définir de « singulière » - aussi, ne s’étant aventurée hors de cet endroit qu’en de rares occasions, certaines facettes du « monde extérieur » lui paraissent très nébuleuses, pour ne pas dire qu’elles lui sont complètement étrangères.

Il ne faudra, ainsi, guère vous étonner de voir cette petite chose mésadaptée commettre quelques maladresses relatives à ces mœurs qui, pour le commun des mortels, sont chose acquise, ou encore de la voir manifester une certaine incompréhension à l’égard de ces objets technologiques qui lui sont tout sauf familiers.

Va-nu-pieds
L’affinité que partage Soline avec l’élément Terre se manifestant chez elle comme un sixième sens, la sorcière a pour habitude de maintenir avec celui-ci un contact direct et se balade, de fait, presque constamment nue pieds – se chausser revenant à peu de choses près, pour elle, à se mouvoir les yeux bandés.  

Marques du passé
Élevée dans l’optique d’être forgée telle une Arme, Soline a été sujette à un entrainement rigoureux et ce, depuis son plus jeune âge, souvent placée en situation d’exercice par lesquels elle fut amenée à développer et à mettre à l’épreuve ses aptitudes en combat rapproché de même que la maîtrise de ses pouvoirs.

Cet entrainement ne fut pas sans laisser de traces sur le corps de la sorcière, qui s’est vu affublé, çà et là, de cicatrices au fil des années – la plus récente et la plus imposante se tenant au-dessous de sa clavicule droite et trouvant sa symétrie au niveau de son omoplate, vous laissant aisément présumer (si tant est qu’elle vous laisserait y poser les yeux) qu’un objet quelconque l’aurait traversée…

Tout près de celle-ci se tient également une marque, une sorte de tatouage prenant place légèrement en-deçà de sa nuque, au creux de ses omoplates. Celui-ci représente un symbole qui, si d’apparence quelconque pour les uns, évoque son appartenance à la caste des Armes de l’Hircum Devotum. Seuls les membres de la confrérie et, peut-être, quelques rares individus non-étrangers à l’existence (désuète, s’il en est) de celle-ci sauront toutefois déceler l’implicite dont il recèle.

Complexe d’infériorité
En plus de celles laissées par les différentes blessures contractées par Soline lors de ses entraînements, d’autres cicatrices agrémentent le derme de la sorcière, celles-là toutefois considérablement plus fines et nettes que les précédentes, ces traits trahissant qu’elles y ont été apposées avec une précision chirurgicale.

Avatars de son passage dans les locaux du Solaris Corp, ces marques sont, pour celle qui y fut retenue à titre de cobaye, la représentation concrète de la vulnérabilité et de la faiblesse auxquelles ses bourreaux parvinrent alors à la soumettre. Un traumatisme bien plus psychologique qu’il n’est physique, un complexe qu’elle s’évertuera à dissimuler au même titre que la honte et le déshonneur qu’il peut lui évoquer.

Enfin, de ce séjour en laboratoire Soline hérita également deux autres tatouages, tous deux visibles et perpendiculaires à son avant-bras: le matricule 0018, qu'on lui assigna à son arrivée et, au-dessous de celui-ci, celui qui lui succéda, se traduisant en trois maigres caractères et qui l'identifièrent comme la propriété Dr. Townsend et de son équipe: « A-02 ».

Sorcière déchue
Ayant autrefois témoigné d’une épatante aptitude à recourir à la magie, la petite sorcière s’est vue déchue le jour où, des suites de la série d’expérimentations qui furent menées sur elle, elle perdit l’usage de ses pouvoirs. Contrôlés par un virus, un parasite qu’on lui eut implanté, ceux-ci sont depuis inactifs et sommeillent en elle, laissant croire à la malheureuse que cette part d'elle-même lui a définitivement été arrachée – une fatalité illusoire que, peut-être, quelqu’un ou quelque-chose sera un jour appelé à déjouer…





Curieuse | Disciplinée | Sincère | Mésadaptée | Influençable | Meurtrière | « Premier degré ».

Soline est un petit bout de femme, disons… particulier. Du haut de son mètre cinquante-deux et de son apparente candeur, d’aucun aurait peine à croire que sous ce visage ingénu aux allures enfantines se terre un être sans cœur. Il est toutefois une nuance à considérer pour bien saisir cet aspect de sa personnalité: c’est que la demoiselle n’est pas tant cruelle que gravement mésadaptée.

En effet, si elle n’éprouve pas de réel plaisir face à la souffrance d’autrui, c’est plutôt l’indifférence que celle-ci lui inspire qui fait de cette petite un instrument dont il faut se méfier, tout dépendant bien sûr de celui ou celle qui sera amené à en jouer.

Endoctrinée depuis son plus jeune âge, élevée dans la rigueur et dépourvue d’ambitions, de désirs qui lui sont propres, Soline conçoit son existence de façon plutôt utilitaire et se perçoit, tel qu’on le lui a toujours enseigné, comme un simple outil, une chose dont l’unique raison d’être est de permettre l’atteinte d’une fin beaucoup plus grande qu’elle-même – ou c’était, du moins, le cas jusqu’à tout récemment, avant que le Solaris Corp ne réduise en miettes ces murs qui s’étaient faits son carcan.

En même temps que ce monde qui avait jusqu’alors été le sien, que ce à quoi elle croyait appartenir et être destinée, ses certitudes se virent oblitérées, laissant place à un vide que l’incompréhension et la peur furent les premières à combler. Laissée à elle-même, en proie à un désarrois dont on l’avait si vaillamment préservée, cette mésaventure fit renaître en elle cette chose honnie et prohibée qu’on l’avait auparavant contrainte à réprimer : l’Incertitude avec un grand I, celle qui fait remettre en question, qui mène à l’émancipation de l’esprit.  

Séquestrée, torturée, réduite à n’être plus qu’un sujet d’expérience, c’est au sein des locaux du Solaris Corp que Soline devint, paradoxalement, plus libre qu’elle ne l’avait jamais été – puisque pour entreprendre de se rebâtir, encore faut-il avoir été brisé.

C’est aujourd’hui libérée malgré elle de l’emprise de son maître et de sa confrérie qu’elle sera appelée à redécouvrir ce monde auquel on l’eut arrachée, à y trouver sa véritable place – pour le meilleur, ou pour le pire...

Sur un ton plus léger, notez également qu’étant accoutumée aux discours autoritaires et aux échanges cartésiens, la gamine s’illustre plutôt maladroitement en matière de relations interpersonnelles et détient à peu près la même aptitude à déceler le second degré qu’un blobfish. Prenez bien garde, de fait, aux demandes que vous lui formulerez, au risque de voir celles-ci se réaliser en dépit de votre volonté...!


♰♰♰♰♰♰


SES AMBITIONS, SES BUTS J’ai longtemps cru que ces choses ne nous étaient pas permises, qu’elles n’étaient bonnes qu’à distraire les plus dissidents d’entre nous. On m’a enseigné que celui qui se laisse tenter par de telles chimères ne pourra que s’écarter de sa véritable raison d’être, de ce pour quoi on lui a fait don de la vie… mais je me demande, désormais : à quoi bon y résister, si ce n’est que pour préserver une chose que l’on m’a déjà prise?

Cette raison d’être, je l’ai perdue. On me l’a arrachée en même temps que tout le reste, n’en subsistant qu’un souvenir douloureux, profondément ancré à mon encéphale. Mais cette douleur, bien plus qu’un fardeau, est devenue un pilier - je l’ai côtoyée de si près que je m’en suis faite une compagne, et c’est aujourd’hui à elle que je dois cette force nouvelle qui m’habite, cette ambition unique qui m’anime : celle de survivre au nom de ceux qui ne l’ont pu, de leur résister pour celui qui l’aurait voulu.

'Cuz I am not a victim,
I haven't been raised a prey.

His will is all I've got left and I won't let you take it away.




Son avis sur la révélation de l'an 2000 : Mmh… de quelle révélation parle-t-on?
Son avis sur les lois gouvernementales : Je ne vois pas non plus ce dont il est question.

Son avis sur les sorciers : … c’est une question piège?
Son avis sur les vampires : Je ne vois pas où vous voulez en venir.
Son avis sur les loups-garous : Pourquoi mon avis vous intéresse-t-il autant?

Son avis sur les chasseurs : Soupire, agacée. Je n’en sais rien; je ne sais plus. On me les a décrits comme des monstres, des êtres sanguinaires n’étant bons qu’à massacrer mes semblables. Les miens étaient convaincus que c’était d’eux dont il nous fallait nous méfier, qu’ils étaient ceux que nous devions redouter et face auxquels il nous fallait nous parer… il apparaît vraisemblablement qu’ils aient eu tort.

Son avis sur les humains : Les monstres, ce sont eux. Ces êtres qui n’ont pas été choisis, dont les uns jalousent ce que nous sommes là où les autres le redoutent; ces idiots qui nous dépeignent comme des créatures horrifiantes, des abominations quand ils en sont la plus terrible; ces mortels, ces inaptes, ces ordinaires qui ne se caractérisent que par leur désir de nous voir devenir aussi misérables qu’eux-mêmes.

Ils sont ceux dont nous aurions dû nous méfier;
Ils sont ceux qui m’ont tout pris, qui m’ont dérobé jusqu’à ce que j’étais;
Ils sont ceux à qui je le ferai payer, ne m’en coûte le reste.





SUITED FOR A GOLDEN CAGE
‘Cuz you’ll soon learn that in this world of madness,
only submission is meant to keep you safe.


Il existe, au cœur de la forêt de Lynn, un domaine privé abritant une confrérie de sorciers dont l’existence, si elle est connue de ceux à qui ils auront bien voulu la révéler, demeure encore à ce jour méconnue de la majorité. Répondant au nom de l’Hircum Devotum, celle-ci rassemble des individus aux mœurs et aux usages particuliers, ces fanatiques vouant un culte au Diable et aux Inferis qu’ils vénèrent comme les créateurs et maîtres de leur espèce.

En cet espace reculé, à l’abri des importuns et des regards indiscrets, ils vivent coupés du reste du monde et de ses influences néfastes, se consacrant entièrement à leur doctrine et se targuant de préserver l’œuvre des Adorés en faisant de la déchéance leur insatiable maîtresse. Frères dans le vice, ils n’ont de considération pour la vie que celle des leurs, formant en dépit de leurs déviances une communauté étonnamment soudée dont l’existence des membres n’est régulée que par une seule et même fin : honorer leurs créateurs en louangeant ces préceptes qu’ils croient être les leurs.

Élitistes, organisés selon une hiérarchie vouée à assurer le maintien de l’ordre au sein leur société, chaque Dévot est investi d’une fonction bien précise à laquelle il consacrera sa vie entière et dont la nature lui sera attribuée dès l’enfance. En cet antre du Mal où le concept de famille n’a pas sa place, chaque nouveau-né est ainsi soustrait à ses géniteurs pour être placé sous la tutelle d’un mentor qui, non comme un parent mais comme un instructeur, sera chargé de l’élever conformément à l’idéologie du culte. Endoctrinés dès leur plus jeune âge, ces enfants grandiront imprégnés de l’idée qu’ils ne constituent qu’un outil dont la raison d’être est d’assurer la pérennité de la confrérie, cette entité à laquelle, dépouillés de toute attache, ils pourront entièrement dédier leur vie.

C’est à l’Éveil de leur pouvoir, alors que les premières manifestations de leur don seront observées, que leur fonction au sein de cette organisation sera décidée. Les jeunes sorciers les plus prometteurs seront alors recrutés par les hauts membres de la confrérie, chaque mentor étant appelé à sélectionner un apprenti dont il deviendra, dès lors, le tuteur particulier. Ces recrues seront formées aux rôles de premier plan, les plus chanceux étant promis à un siège au Conseil des Anciens alors que les autres, point à plaindre pour autant, deviendront les Érudits, les Ritualistes, les Alchimistes et les Armes de cette sombre organisation, l’élite de la confrérie. Quant aux laissés-pour-compte, ceux que nul mentor n’aura jugé digne de son attention, ils se verront assignés aux fonctions d’ordre secondaire, plus rudimentaires bien que non moins nécessaires à l’épanouissement autonome de cette étrange communauté.

Ce fut le cas de Soline, jeune sorcière dont l’Éveil, bien que précoce, s’avéra malheureusement plutôt désappointant. S’étant montrée inapte à exécuter même les sortilèges les plus élémentaires, celle qui se révéla avoir une affinité avec la Terre semblait n’avoir pour seule aptitude que celle de maîtriser la croissance des plantes, la gamine ayant à quelques reprises été observée à teinter les jardins du domaine d’un abominable désordre verdoyant. Talent inhabituel s’il en est, cette unique faculté fut néanmoins largement insuffisante pour permettre à la gamine d’attirer sur elle les regards avertis des mentors en quête de la perle-rare, se voyant plutôt placée sous la coupe d’un maître herboriste dont elle devint, à quatre ans, la jeune apprentie.

C’est ainsi au cœur des serres du domaine que Soline passa ses premières années, si bien que la fillette sembla développer une relation plus étroite avec les plantes qu’avec les membres de sa propre communauté. Rapidement, celle qui s’était illustrée comme une bien piètre sorcière se découvrit un intérêt marqué pour la botanique et l’herboristerie, sa main verte ne tardant pas à se faire remarquer de son maître qui, ravi de l’intérêt qu’elle manifestait pour sa discipline, s’afféra à lui transmettre expertise et connaissances afin de faire de son élève, en dépit de son jeune âge, une relève compétente.

Ce projet se vit toutefois promptement avorté lorsque la sorcière, alors âgée de six ans, fut soustraite à cet avenir platonique auquel elle s’était crue promise et destinée – un retournement de situation aussi inattendu qu’il en fut soudain, et qui découla des suites d’un évènement qui, s’il devait avoir un nom, porterait celui de « Sebastian O’Neill ».

Jeune sorcier issu de la même cohorte que Soline, Sebastian était de ceux dont on dit qu’ils possèdent un talent naturel, un potentiel inné qu’ils excellent à exploiter. Reconnu comme l’élément le plus prometteur de sa cohorte, l’enfant avait – à son Éveil – été recruté par l’un des mentors les plus émérites de la confrérie, Oscar O’Neill, maître érudit dont il avait hérité du nom et, par extension, de la réputation. Loin d’être familier avec la notion de modestie, Sebastian n’avait d’estime que pour lui-même et témoignait d’un mépris non-dissimulé pour la jeune impotente qu’il voyait en Soline, laquelle il se plaisait à tourmenter depuis leurs plus jeunes années, abusant sans retenue du fait qu’elle se montrait bien incapable de riposter. Mais si, tout ce temps, il avait attribué cette abstinence à l’apparente incapacité de la petite sorcière à s’opposer à un prodige tel que lui, il suffit d’une seule erreur pour faire regretter au malheureux ce qui s’avéra être une effroyable méprise...

Nul, à l’exception de Soline et Sebastian eux-mêmes, ne sait ce qui s’est réellement produit ce jour-là. La seule chose à laquelle ont assisté les quelques sorciers qui, alertés par les hurlements déchirants d’un enfant en peine, se sont dépêchés dans le boisé longeant la lisière Nord du domaine est un spectacle qui, assurément, leur demeurerait gravé en mémoire: un tableau horrifiant dépeignant le corps meurtri d’un garçon qui, maintenu à quelques mètres du sol par d’imposant lierres, se lamentait comme un damné, ses membres contorsionnés lui donnant l’apparence d’un pantin disloqué. À ses côtés se tenait le corps inerte d’une fillette qui, entre l’inconscience et l’éveil, reposait auprès d’un amas disparate de terre, de brindilles et de feuilles, dont on ignore ce qu’il fut avant de se voir ravagé par un quelconque malheur…

Ce jour marqua la fin de la courte carrière d’herboriste de Soline – un bien piètre prix à payer pour celle qui, pour avoir commis l’affront de s’être opposée à un privilégié, aurait normalement dû être nettement plus sévèrement châtiée. Car au sein de l’Hircum Devotum, nulle tolérance n’était témoignée face à l’insubordination; chaque Dévot se devait d’y connaître sa place, et seuls ceux qui savaient s’y tenir méritaient de la conserver et de s’y épanouir, les esprits dissidents étant, au mieux, réduits à n’être que de simples servants jusqu’à se voir accordés une chance de se racheter et de faire reconnaître leur ferveur auprès des leurs. Les autres, ceux pour lesquels le Conseil des Anciens ne reconnaîtrait aucune valeur, aucune utilité, se voyaient quant à eux éliminés sans plus de formalités, cette organisation élitiste ayant légitimement tout à gagner à se départir des faiblards, des indignes et des indisciplinés qui auraient l’indécence de gangréner ses rangs.    

C’est pourtant sur le moelleux d’un lit et non dans la froideur d’une geôle que la jeune sorcière recouvra ses esprits, ses prunelles égarées ne vagabondant qu’un instant avant d’être happées par l’émeraude des siennes – celles d’un homme qui, à son chevet, la considérait de cet air qui dont elle ignorait encore qu’il lui deviendrait si familièrement austère; de celui dont elle apprendrait bientôt qu’elle lui devait la vie et auquel, à compter de ce jour, elle serait vouée à consacrer son existence toute entière.



FLY HIGH, LITTLE BIRD
Fly until your wings tickles the sun; until they get burn for good
and wind you back to this dirty ground of ours where you belong.


Alistair Avery, Maître d’Arme dont le renom n’était plus à faire, figurait parmi les mentors les plus respectés de sa confrérie. Combattant hors-pair, stratège reconnu et personnage charismatique généralement estimé par ses confrères, il ne semblait avoir aux yeux de ses supérieurs qu’un seul défaut : celui d’être plus borné que de raison.

Ayant été sacré Arme alors qu’il arborait tout juste ses seize printemps, le Maître Avery avait su faire sa place au sein de l’élite de cette caste, se révélant fier détenteur d’un tableau de chasse dont les exploits qu’il cumulait surclassèrent rapidement ceux de certains de ses ainés. Celui qui n’en était alors qu’à l’aube de sa carrière avait ainsi vu celle-ci propulsée par le soutien du Conseil des Anciens, qui l’avait reconnu tel un Maître alors qu’il frôlait de peu la trentaine – ce titre honorifique s’avérant habituellement réservé à ceux pour qui, ayant écoulés leurs jeunes années et s’étant vu reconnaître une certaine expertise dans le cadre de leur discipline, il était désormais temps de profiter d’une retraite bien méritée lors de laquelle une tâche, une seule, leur serait incombée : celle de former un héritier.

Or Alistair, s’il se vit certainement honoré par tant de reconnaissance, s’en trouva également quelque-peu indisposé; car combattre était sa raison d’être, tuer ce qui faisait pulser le sang dans ses veines, l’adrénaline son air et que si le fait de prendre un apprenti impliquait de renoncer au terrain, alors il n’en avait que faire. C’est ainsi en dépit des attentes du Conseil que le Maître déclina, d’années en années, les candidatures qu’on vint lui proposer, épluchant nonchalamment les dossiers des jeunes Éveillés sans que, jamais, son intérêt ne semble être suscité. Aussi quelle ne fut pas la surprise des Anciens lorsque, suite à cet évènement, l’illustre sorcier vint de lui-même les trouver, porté par un désir qu’aucun n’aurait alors souhaité voir être formulé : celui de prendre cette jeune égarée sous son aile et de la faire sienne.

Cette demande, si elle fut de prime abord loin de faire l’unanimité, se vit néanmoins approuvée par le Conseil au terme d’un argumentaire qu’Avery, buté qu’il était, remporta sans peine. Car là où certains voyaient dans le geste de la gamine un acte de défiance se devant d’être corrigé – le fait de s’en prendre ainsi à un privilégié étant, pour une sorcière mineure, fermement prohibé –, Alistair voyait plutôt dans l’improbable carnage qu’elle avait occasionné la révélation d’un potentiel insoupçonné, la fonte d’une arme qui ne demandait qu’à être affûtée.

Lasses de voir le Maître sans Arme à sa ceinture, les Anciens consentirent à faire de cette impertinente la sienne à la condition, toutefois, qu’il se porte garant d’elle, la petite sorcière devenant dès lors l’apprentie d’Alistair qui, d’une main de fer, entreprit de faire d’elle son héritière.

C’est dans cette optique qu’il consacra les années qui suivirent à entraîner celle qui, contre toutes attentes à l’exception de celles du Maître Avery, se révéla être une élève exemplaire. Des techniques d’auto-défense à la maîtrise de sortilèges offensifs, passant par la discipline martiale et une formation complémentaire auprès d’un maître herboriste, il n’est rien dont Soline fut épargnée et c’est au grand étonnement de ses compères qu’elle se prouva digne des enseignements de son mentor, ses progrès ne manquant pas de faire ravaler leur mépris même aux plus réfractaires.

C’est ainsi avec pour seule raison d’être celle de devenir, un jour, la digne Arme de son Maître que Soline grandit confinée dans cette cage dorée que devint pour elle le domaine, sauvegardée du monde extérieur et de ses influences… ou presque.

Car il est une chose qui parvint à franchir les remparts de cette indifférence qu’on lui avait si savamment inculquée; une personne qui bien malgré elle, peut-être, raviva les braises mourantes de cette curiosité que l’on s’efforçait, depuis son jeune âge, d’étouffer; un étranger qui ne le demeurerait pas bien longtemps, et qui deviendrait pour la jeune sorcière un ancrage à cette réalité à laquelle on l’avait dérobée. Gabriel Kiegan s’immisça dans la petitesse de son existence tel un cheveu sur la soupe – un cheveu un peu étrange, dont tout aurait voulu laisser croire qu’il n’y avait pas sa place et qui, lorsqu’il s’y déposa, généra ce que tous ne perçurent que comme une infime turbulence; une onde minuscule qui se révéla pourtant être, pour la jeune sorcière, une vague d’une envergure telle qu’elle fit bientôt s’échouer la barque de son déni sur les berges de l’émancipation et de la découverte.

Mais à ces chimères, tout bon Dévot se doit de résister – car il n’est rien qui altère la ferveur comme celles-ci et qu’il est, ainsi, foncièrement défendu de s’y égarer. Et si l’imprudente eut l’heureux malheur de fouler ces terres sur lesquelles sa raison disloquée aurait dû la prévenir de s’aventurer, ce ne fut certainement pas sans déplaire à celui qui, se targuant de la posséder, l’y repêcha par la force et bien en dépit de sa volonté. Sitôt le pot aux roses découvert, c’est avec toute la détermination dont il savait faire preuve qu’Alistair le réduit en miettes, le Maître raffermissant alors plus que jamais sa poigne sur le pommeau de cette Arme qu’il se promit de refaire sienne, de remettre à sa botte là où elle aurait dû rester.

L’étrange M. Kiegan devint ce jour-là un souvenir, un arrière-goût dont on aurait souhaité qu’il soit plus amer qu’il en était doux afin que sa disparition n’endeuille trop les papilles. Rapatriée à cette place dont on la convainquit qu’elle était la sienne, Soline ne quitta plus le domaine et se résigna à se fondre dans les traces de ce Maître qui se fit, dès lors, son monde entier, son idéal, son Tout.

Comme si cet incident n’avait été qu’un interlude, une étape insignifiante dans un parcours dont la fin était, de toute façon, déterminée d’avance, Alistair repris en main l’entraînement de son apprentie, se montrant d’autant plus ferme et draconien qu’il l’avait auparavant été, ne laissant de répit à celle qu’il veilla bien à ne plus laisser s’émousser. Soustraite à ces viles distractions, libérée de toute forme de désir autre que celui de se racheter auprès de ce mentor auquel elle se voyait indéfectiblement liée, Soline redevint peu à peu celle qu’elle avait été – celle qu’elle aurait dû demeurer, la jeune sorcière témoignant d’une assiduité à la tâche que nul n’aurait su concurrencer et qui lui valut des progrès qu’Alistair lui-même, cette fois, n’avait escompté.

C’est à l’aube de ses seize ans qu’elle savoura finalement le fruit de son labeur, lorsque son entraînement parvint à son apogée et qu’elle triompha, pour la première fois, d’Alistair en combat singulier – de cet affrontement résultant une imposante cicatrice qui lui rappellerait à jamais que dans le sacrifice réside le succès, mais surtout un sceau apposé au creux de ses omoplates, une marque honorifique qu’elle chérirait éternellement et qui, dorénavant, la ferait reconnaître auprès des siens comme Soline Avery, la digne Arme de son Maître.


GRAVEYARD OF FLIGHTLESS BIRDS
Nothing lasts forever and you know it too well
So tell me: why is all the struggle, little friend?

Quit denying and embrace it; with those silly wings clipped
you look a little more like us, don’t you think?

Il existait, au cœur de la forêt de Lynn, un domaine privé abritant une confrérie de sorciers dont l’existence, si elle était connue de ceux à qui ils auront bien voulu la révéler, demeurera à jamais méconnue de la majorité. Répondant au nom de l’Hircum Devotum, celle-ci rassemblait des individus aux mœurs et aux usages particuliers, ces fanatiques vouant un culte au Diable et aux Inferis qu’ils vénéraient comme les créateurs et maîtres de leur espèce.

En cet espace reculé, à l’abri des importuns et des regards indiscrets, se trouvent aujourd’hui les vestiges de ce qui fut autrefois un antre de la déchéance; un temple dont les murs, si anciens qu’on aurait pu les croire éternels, ne sont désormais que débris et poussière. La main de l’Homme, telle un monstre titanesque, vint s’abattre sur ce sanctuaire et le réduit en miettes, ravissant à celle qui s’y était crue promise cet avenir qu’elle caressait à peine…  

De cette nuit-là, il ne reste à Soline qu’un souvenir décousu; une toile hachurée dont les fragments forment un puzzle incomplet, une image dont les contours indéfinis le demeureront à jamais. Il y eut d’abord les détonations, les cris; un ciel qu’elle vit, par-delà les fenêtres de l’infirmerie, se teinter d’écarlate à mesure que le brasier de leur courroux le dévorait, que le monstre se rassasiait. Ce n’est que lorsqu’elle tituba, toujours en rémission de son dernier combat, jusqu’à l’imposante porte du pavillon des soins que s’imposa à elle un tableau dont la représentation lui deviendrait indélébile – une scène improbablement macabre, qu’elle se remémorerait à jamais comme le massacre des siens.

Cette nuit-là, sous les déflagrations hargneuses de leur mépris, la Coalition Anti-Surnaturels causa la chute de l’Hircum Devotum, cette confrérie maudite qui devint un prétexte à l’exercice de leur suprématie. À l’abri des regards, là où elle s’était toujours tenue, elle se vit condamnée à l’annihilation et succomba ainsi à la faux de ce monstre qui, perfide, se proclama à la fois son juge et son bourreau. Éliminés, abattus en gibier de chasse, la plupart de ses membres périrent lors du carnage alors que les autres, moins chanceux, se virent capturés et emmenés dans les locaux de cette organisation auréolée par l’enseigne du Solaris Corp qui, pour ces damnés, se ferait bientôt l’apôtre de leur calvaire. Réduits à n’être plus que l’objet de l’ambition humaine, ces malheureux devinrent des sujets d’expériences voués à permettre l’atteinte d’une fin dont l’ironie se sera rarement faite plus funeste : celle voulant la disparition irrévocable de leur espèce.

Séquestrée, mutilée, dépouillée de toute attache autre que celles qui la maintenaient à la merci de ses tortionnaires, c’est au sein de cet enfer aseptisé que Soline vit s’oblitérer son identité, consumée par ce matricule honnis que l’on grava à son avant-bras dès son arrivée. Et si ses premiers temps en cet endroit ne furent guère dépourvus de supplices, ce n’est qu’au terme de quelques semaines que son calvaire effleura son zénith, alors que la jeune sorcière attira sur elle les regards du Townsend et de son équipe en se révélant, bien malgré elle, répondante positive aux expérimentations menées dans le cadre de leur sombre projet : éliminer de l’ADN humain le génome surnaturel.

Fiers concepteurs de ce qu’ils nommèrent « The Cure », ces chercheurs étaient parvenus à développer un agent infectieux qui, une fois injecté dans le corps du sujet, se comportait à la manière d’un virus; un parasite s’attaquant aux composantes surnaturelles de l’organisme et se multipliant à même celles-ci jusqu’à les altérer, les détruire. Malheureusement, là où ce phénomène avait engendré l’affaiblissement puis le décès de nombreux cobayes – dont l’organisme, incapable de compenser la perte d’une partie de sa nature même, se voyait dépérir jusqu’à la mort du sujet –, il sembla que le sort ne se montra point aussi clément envers la jeune captive, dont le corps parvint par un quelconque moyen à combattre ce virus pour assurer sa survie.

C’est ainsi que celle qui avait jusqu’alors porté le matricule 0018 se vit nouvellement reconnue comme le sujet A-02, dont la lettre référait à sa caste là où le nombre l’identifiait comme la seconde, seulement, à témoigner d’une réponse positive à The Cure. Et si, dans un premier temps, l’effet des traitements ne s’avéra que minime et éphémère – se traduisant, chez elle, par la privation temporaire de son aptitude à recourir à la magie –, le projet de Townsend connut un point tournant le jour où, après tant d’échecs, ses efforts et ceux de son équipe se virent enfin couronnés de succès : le virus, de nombreuses fois perfectionné, se voyant finalement positivement assimilé par cet hôte dont l’organisme, en proie à un déséquilibre qui parvint à l’altérer, ne se défendit de facto plus contre celui-ci mais plutôt contre cette magie même, ce pouvoir qu’il ne reconnaissait, désormais, plus comme le sien.

Privée de sa liberté, soustraite à ce à quoi elle avait toujours appartenue et dépouillée de sa nature même, celle qui n’avait plus de sorcière que le souvenir de l’avoir été devint dès lors la précieuse petite souris du Solaris Corp; cette traitresse à son espèce qui, sous la lame de leur scalpel, serait condamnée à être sculptée à leur image, à se faire l’avatar de ce triomphe qu’ils se targuaient de dépeindre comme inéluctable…

except nothing lasts forever, and you know it too well.




Il y a quelqu'un derrière l'écran, oui oui !

QUI ES-TU ?
Allons bon, on n’en est plus à ça, vous et moi. :huu:

DISPONIBILITÉS
Eh bien, je dirais que ça ira selon mes obligations IRL, huhu. J’ai tendance à surbooker mon horaire un chouia comme certains ici le savent déjà, mais j’entends bien continuer à assurer une présence journalière ici et veiller à ce que ce « Reboot » ne soit pas vain!

PV OU SCÉNARIO ?
Ni inventé, ni scénario!
La petite mademoiselle Soline sort tout droit de ma caboche. C’est grave, docteur?


AVIS DE RECHERCHE
Oh ben là, oui alors! Mais je vous tiendrai informés de tout cela dans la section prevue à cet effet un peu plus tard, muhu.

OÙ AS-TU TROUVÉ W.W. ?
C’est que ça fait un petit moment que j’y traine, quand même.

AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ?
Seulement que rien n’a changé, et que je ne lècherai pas tes pompes, Jasper. Cool

À REMPLIR POUR RECENSER TON AVATAR
Code:
Saoirse Ronan — [i]Soline Avery[/i]


_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.


Dernière édition par Soline Avery le Ven 9 Mar - 23:01, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup-garou, solitaire

Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 498
Rp postés : 57
Points-Bonus : 111
Avatar : Matthew Daddario (credit VOCIVUS )
Âge du perso : 21 balais
Groupe du perso : Werewolf
Disponibilités : overbooké
Liens infos :
Avis de recherche : son père + son meilleur pote + des amis + des amours + des emmerdes +une meute de werewolves
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Dim 21 Jan - 4:24

hey ptite socière :rituel: courage pour ton reboot :sucebrain: <3

_________________
Only wolf who lost his way ☾ In the back of my mind, I've been trying to chase a monster   this while time but i couldn't see the monster was me -  
❝Animal I have become ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière de l'Énergie

Date d'inscription : 17/10/2017
Messages : 395
Rp postés : 36
Avatar : Sasha Luss
Âge du perso : 25 ans
Groupe du perso : Sorcier
Disponibilités : Noyée
Liens infos : PrésentationLiensRps

Avis de recherche : ‡ Des amants/amantes
‡ Des collègues et des clients
‡ Des personnes du passé qui resurgissent

Multis : Celesta Newton
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Dim 21 Jan - 5:16

Bon courage mam'zelle Soline pour ce reboot !

C'est déjà fort intéressant ce que tu as écrit là, j'ai hâte de lire la suite ^^

_________________

She is a lunatic She’ll wreck your body and she’ll break your soul Despite her rhetoric She won’t be happy till she’s taken control It was all that I could muster To put that witch down Just another zombie In another zombie town She used to be Miss California A trail of broken hearts to her door


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Dim 21 Jan - 7:31

Allons, allons, nous ne sommes pas si méchants, nous, les humains et puis cela n'a rien à voir avec la jalousie. :nameho:

Et bien et bien, ça a l'air bien sympa tout ça, j'ai grand hâte de lire la suite :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Dim 21 Jan - 9:12

@Rhydian Fraid Bien aimable, M. Ryry! :ilovu: Le poke, gnihihi.

@Lysandra de Nerval Aaw, c'est gentil! :huu: Ravie que la lecture t'ait plu, en espérant que la suite saura combler tes tes attentes, muhu.

@Léo Banks Vous... les loups, vous voulez dire? Bien sûr que non, que vous n'êtes pas des monstres. Ce sont aux humains - vous savez, ceux dont vous n'êtes plus? - que je référais. Bien heureuse que nous nous comprenions enfin. :huu:

Merci beaucoup à tous les trois!
Je tâcherai de ne pas mettre trop de temps à compléter tout ça!

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 10072
Rp postés : 186
Points-Bonus : 223
Avatar : Charlie Hunnam (c) Hoodwink
Âge du perso : 35 ans pour 308 ans
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : Dispo seulement pour des trames évolutives.
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Dim 21 Jan - 10:13

Citation :
✤AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ?
Seulement que rien n’a changé, et que je ne lècherai toujours pas tes pompes, Jasper. Cool

Hein ?!!! INJUSTICE !!! anger
Ouais bah si tu l'fais pas, on valide pas ta fiche ! :ahahah:

Tsss.

* lui change ses batteries pour son reboot. actionne le mode attaque-éclair, parce que c'est cool *

Good luck pour la reconstruction :bouya:

_________________


When the fires, when the fires have surrounded you. With the Hounds of Hell comin' after you. I've got blood, i've got blood on my name. Not a spell gonna be broken, with a potion or a priest. When you're cursed you're always hopin', that a prophet would be grieved. Blood on my name — The brothers bright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 4:57

Rebienvenue si j'ai compris lol Courage pour la suite, mais de ce que j'en ai lu ça risque d'être intéressant :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chasseuse de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 426
Rp postés : 43
Points-Bonus : 18
Avatar : Kate Beckinsale
Âge du perso : 306 - 28
Groupe du perso : Chasseur de l’Elit Daemonia
Disponibilités : Dispo, hésitez pas à MP :)
Liens infos : http://wicked-witches.fr-bb.com/t1261-cathan-o-leary-liens
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 7:11

On va ouvrir un club anti humain avec Soline !

Rebienvenue jolie fleur, j'ai hâte d'en lire plus :17:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 23:11

@Jasper Rhodes Mais... mais, MAIS!
Cey pas du jeu, abus de pouvoir, tu triches que j'dis!

Ah ouais? Eh ben, tu diras à M. Abel qu'il peut renoncer à sa petite souris, puisque c'est comme ça. Bonne chances dans la poursuite de vos recherches vouées à l'échec, hmph!

Va aller rentabiliser son temps autrement - en commençant par soudoyer Pas-Mr. Jake avec un peu de poison et Mlle Mary avec du quinoa cuit dans le sang d'innocents, voilà.

@Cyrielle Belmont Merci beaucoup, mlle! :huu:
Je ne suis jamais vraiment partie, mais bon je remets la petite mademoiselle Soline à zéro pour repartir à neuf, alors c'est tout comme un comeback on dira, haha!

@Cathan O'Leary Ooh, mais quel sympathique projet vous avez là, Mlle Cathan! :ilovu:
Merci bien, c'est gentil! La suite ne devrait pas trop tarder, huhu!

Petit ajout au niveau des ambitions et des pouvoirs (sans déconner, j'crois que j'ai mis plus de 2 pages Word à décrire ces conneries ò.ô #ausecours #jaiunproblème #keskejfaislàbordayl), je termine de remanier le caractère de la demoiselle demain et ensuite, je m'attaque à l'histoire!

:superman:

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 9003
Rp postés : 268
Points-Bonus : 197
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 310 ans
Groupe du perso : Elit Daemonia - Ancienne école
Disponibilités : Fucked up
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 23:20

Tu peux toujours courir.

_________________
FESTIVITÉS FORESTIÈRES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 23:28

(J'crois que je viens de mourir de rire derrière mon PC. Laughing
Sainte-Patate, comment t'as été réactif sur celle-là, n'empêche - ça fait presque mal. *Zbaf*)

@Jake Rhodes Mais... mais enfin, monsieur, comment voulez-vous que je vienne vous tenir compagnie, si vous ne me donnez pas les accès? :ha01: J'viendrai pas les mains vides, c'est promis! Emmènera tout un lot d'emmerdes avec elle, ui-ui.

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 23/03/2016
Messages : 9003
Rp postés : 268
Points-Bonus : 197
Avatar : Tom "Fuckyeah" Hardy
Âge du perso : 36 / 310 ans
Groupe du perso : Elit Daemonia - Ancienne école
Disponibilités : Fucked up
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Lun 22 Jan - 23:35

Hm. J'sais pas. Tu devrais demander aux poissons au fond du lac.

_________________
FESTIVITÉS FORESTIÈRES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Mar 23 Jan - 0:07

Enfin, monsieur, je ne parle pas le poisson. Ricane.
Et puis, même si je le parlais, j'aurais bien du mal à entamer un dialogue, tout au fond du lac.
... Oh! Je sais!

Attaque-éclair le lac.
Patiente tranquillement, laissant les poissons remonter à la surface.
Réalise qu'elle ne parle toujours pas le poisson, encore moins le poisson mort.
... Gnn. Soupire.
Devrait sans doute miser sur la rédaction de son histoire, du coup...

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 10072
Rp postés : 186
Points-Bonus : 223
Avatar : Charlie Hunnam (c) Hoodwink
Âge du perso : 35 ans pour 308 ans
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : Dispo seulement pour des trames évolutives.
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Mar 23 Jan - 7:10

* lui envoie la pokéball de fishnugget, du coup que lui comprendrait le langage des poissons morts *


_________________


When the fires, when the fires have surrounded you. With the Hounds of Hell comin' after you. I've got blood, i've got blood on my name. Not a spell gonna be broken, with a potion or a priest. When you're cursed you're always hopin', that a prophet would be grieved. Blood on my name — The brothers bright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Mer 24 Jan - 7:43

Se la prend par la tête, disparaît.
Se retrouve coincée à l'intérieur, en tête à tête avec le cadavre d'Oscar.

:whaa:

Spoiler:
 

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 10072
Rp postés : 186
Points-Bonus : 223
Avatar : Charlie Hunnam (c) Hoodwink
Âge du perso : 35 ans pour 308 ans
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : Dispo seulement pour des trames évolutives.
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Mer 24 Jan - 8:20

Laughing

Il est bizarre c'poisson, quand même.
On dirait qu'il a pas d'queue Suspect


_________________


When the fires, when the fires have surrounded you. With the Hounds of Hell comin' after you. I've got blood, i've got blood on my name. Not a spell gonna be broken, with a potion or a priest. When you're cursed you're always hopin', that a prophet would be grieved. Blood on my name — The brothers bright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Mer 24 Jan - 11:12

Nah mais j'te permets pas de flooder ma fiche si c'est pour insulter mon p'tit Oscar toi, OH! :20:
Mais, bon, tu viendras me valider quand même quand elle sera finie, hein? ->[]

En effet, sur les photos ça fait un peu bizarre, haha! On la voit sur la première en fait, une belle queue voilée à l'arrière, côté droit, tu vois? Juste que j'ai pris la deuxième alors qu'il nageait, la queue était repoussée vers l'arrière, du coup on la voit pas, alors gneh. Mais je t'assure qu'il en a une, sisi!

Alors maintenant, tu t'excuses au petit Oscar ou j'me fâche.

EDIT: Allô. J'voulais juste dire qu'à cause de tes bêtises avec Fishnugget là, eh bah j'ai décidé de donner un second souffle au pauvre Sebastian (Gus, t'souviens? Celui que Nate avait massacré le temps d'un rien.) et au bon vieux Oscar. 'Faiiiiit que... Liam (l'autre apprenti d'Avery, celui que t'arrivais pas à replacer, là Laughing) vient de prendre le bord, Oscar finira par crever parce que c'est obligé (quoique je me garderai probablement ce plaisir pour le RP, hinhinhin), et Sebastian finira p't'être bien en PV s'il est sage, pwéhéhé.

Voilà. C'est tout ce que j'avais à ajouter.
Retourne joyeusement à son histoire.

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMINISTRATEUR —
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 08/03/2016
Messages : 10072
Rp postés : 186
Points-Bonus : 223
Avatar : Charlie Hunnam (c) Hoodwink
Âge du perso : 35 ans pour 308 ans
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : Dispo seulement pour des trames évolutives.
Liens infos : My so called lifeLiensSujets
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Sam 27 Jan - 9:17

C'est ça, ressuscite tout ceux que j'ai tué, tsss !
Ceci dit, c'est bon pour ta fiche, j'viens de lire, c'est good pour moi la p'tite souris !
Je la largue de l'autre côté Cool

_________________


When the fires, when the fires have surrounded you. With the Hounds of Hell comin' after you. I've got blood, i've got blood on my name. Not a spell gonna be broken, with a potion or a priest. When you're cursed you're always hopin', that a prophet would be grieved. Blood on my name — The brothers bright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serial voteuse

Date d'inscription : 25/09/2016
Messages : 2338
Rp postés : 35
Points-Bonus : 1400
Avatar : Saoirse Ronan (Mary ♥)
Âge du perso : 18 ans.
Groupe du perso : Sorcière (Terre)
Disponibilités : Overbooked.
Liens infos : GenesisLinks • Story
Avis de recherche : Le second degré. L'auriez-vous vu passer?
MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird Sam 27 Jan - 10:32

M'oh, Oscar c'est moi qui l'ai buté, d'abord!
Et puis ce n'est que pour mieux les tuer en RP, tu sais bien. :huu:

Merci Jane! :wooo:

_________________
Only the shallow know themselves

On the eve of a day that's forgotten and fake, the start of a day when we put on our face a mask that portrays that we don't need grace. On the eve of a day that is bigger than us, we open our eyes cause we're told that we must. And the trees wave their arms and the clouds try to plead, desperately yelling there's something we need.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Soline Avery ~ Flightless Bird

Revenir en haut Aller en bas

Soline Avery ~ Flightless Bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LOOK IN THE ♰ MIRROR :: Who do you think you are ? :: Présentations validées-
Sauter vers: