Partagez|

Retour en enfer (PV Ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Humain

Date d'inscription : 23/09/2017
Messages : 25
Rp postés : 6
Avatar : Elyes Gabel
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : civil
Disponibilités : oui
Liens infos : http://wicked-witches.fr-bb.com/t1775-robbi-kadavares#53379 = présentation

Avis de recherche : un(e) meilleur(e) ami(e)
le vampire qui a tuer son mentor à Chicago
son père qui est un vraiment enfoiré avec lui depuis son enfance et qui est avocat véreux pour les vampires
des collègues
un(e) coéquipi(ère)er
des gens qui l'auraient prit pour cible parce qu'il met trop son nez où il faut pas
une femme qui rêverait de l'avoir avec elle (mais dont il s'en fou)
Multis : non
MessageSujet: Retour en enfer (PV Ethan) Mar 24 Oct - 19:27

Robbi marchait sous la pluie dans les rues de Salem. Il n'avait pas choisit réellement de venir dans cette ville, disons qu'il n'en avait pas eut réellement le choix. Il poursuivait un meurtrier, et bien que Robbi se croyait sans émotions, le voilà qui courait après un fantôme afin de lui faire payer la mort de son mentor, de son ami ! Il prit appuis contre une barrière le long du pont et regarda droit devant lui, l'obscurité de la nuit l'apaisait. Il avait beau savoir ce qu'il se trouvait dans cette ville, il se sentait le plus en sécurité la nuit. Le jeune homme plongea son regard sur un point fixe et se remémora une fois de plus cette fameuse enquête...

Chicago plusieurs mois plutôt :

"Allez gamin, on a enfin trouver notre tueur ! Magne toi !"
"Quoi ? Attend comment tu as fait ?"
"Je te dirais pas tout mes secrets maintenant, magne toi...Oh Robbi...enfile un gilet par balle et met ça aussi."
"Ta chaine porte bonheur ? Mais pourquoi ?"
"C'est de l'argent gamin."
"Et ?"
"Met là c'est tout."

Robbi ne chercha pas plus à comprendre, il enfila cette chaine autour de son cou et rattacha correctement sa chemise blanche. Il enfila par dessus son gilet par balle. Son mentor, un agent du FBI réputer pour avoir l'oeil partout et des contact dans tout les coins du monde, avait une fois de plus frapper. Le tueur qu'ils s'apprêtaient à arrêter avait été dénoncer par l'un des siens. Il avait donc un lieu où l'attraper et il était clair que vampire ou non, il ne le laisserait pas s'enfuir. Dans la voiture, aucun agent ne parlaient, ils étaient tous concentrer, Robbi le premier. Il ne comprenait pas cette fascination pour son mentor pour les vampires. Il avait apprit leur existence en même temps que tout le monde mais à l'époque il n'était qu'un enfant et tout avait basculer dans son monde fait de logique, de sciences et de maths. Perdue, Robbi n'avait pas encore réaliser que la chaine et la médaille qu'il avait autour du cou était sûrement une des rares choses à pouvoir le sauver. Son mentor le connaissait, il savait qu'il avait le sang pur et un sang plutôt rechercher par les vampires, il savait aussi que Robbi ne savait pas réellement se défendre, juste les bases du combats, alors pour mettre toute ses chances de son côté, il avait prit l'initiative de le protéger.

Ils étaient donc entrer dans l'entrepôt, les lampes des armes allumer, ils avançaient par petit groupe. Puis les groupes se séparèrent encore, ne laissant que des duos. Robbi et son ami étaient le plus au centre du batiment. La température était basse et malgré la lumière de leurs lampes on ne voyaient pas grand chose. Signe que leur tueur était là.
"Robbi fait attention à toi...reste sur tes gardes, on y est."
"Bien comprit."
Il avait peut être bien comprit mais cela ne l'empêcha pas de recevoir un coup et de s'écrouler au sol...Il avait dut mal à bouger et à ouvrir correctement ses yeux, ce qu'il vit lui glaça le sang. Son mentor était au sol, son regard tourner vers lui, et gigotant inconsciemment pendant que la créature était en train de lui boire son sang. Il y avait une marre de sang autour de l'homme qu'il considérait comme un père...Il sentit qu'il ne tiendrait pas longtemps éveiller, il n'aurait put dire pour quelle raison, mais il avait comme une sensation de protection. Comme si son mentor avait eut raison et que l'argent de sa chaine l'avait protéger. Surement aussi parce que sur la médaille était dessiner une croix religieuse....

Salem, maintenant :

"Fait chier !" Lâcha-t-il en repensant à ce souvenir douloureux. Il prit dans ses mains cette médaille qui lui avait sauver la vie, enfin il le pensait. Il n'était sûr de rien. Il n'avait jamais put réellement en parler aux gens. Robbi observa cette médaille et se demanda à voix haute :"Pourquoi tu me l'a donné...elle aurait put te sauver...ça aurait dut être l'inverse, tu aurais sut quoi faire toi..."Beaucoup de reproche pour un seul jeune homme. Robbi s'en voulait car pour lui il avait causer cette perte. Il range cette médaille dans son t-shirt et reprit sa marche tremper et pensif. Que voulait-il dire par le fait que l'argent pourrait le protéger ? Est-ce que ça agissait réellement contre les vampires ? Y avait-il autres choses ? Robbi enfourna ses mains dans ses poches et prit une petite ruelle afin de se diriger vers chez lui. Sa capuche protégeait un peu ses bouclettes brunes mais cela n'empêchait pas son corps d'être tremper jusqu'aux os. Etait-il conscient d'être suivit ? Etait-il conscient que cette quête folle allait le mener au même soucie que celui de son mentor ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 25/07/2017
Messages : 62
Rp postés : 46
Avatar : Chris Pratt
Âge du perso : 40. Mordu à 30 ans.
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Indispo. Un peu trop de sujets en cours.
Liens infos : Fiche - Sujets

MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Mer 25 Oct - 4:05

Chicago, plusieurs mois plus tôt

A son retour du Mexique, Ethan n'était pas revenu bronzé. Ca, ça coulait de source, il était un vampire après tout, le genre de créatures qui réagissaient pas super bien au soleil. Par contre, il était revenu avec une certaine mélancolie : en effet, il regagnait les Etats-Unis, pays qu'il avait quitté quelques années plus tôt suite à sa rupture explosive avec sa Créatrice, Elizabeth. Il hésitait encore à se mettre à sa recherche, n'étant pas sûr à cent pour cent de vouloir la revoir. Il avait déjà fait un grand pas en revenant vivre dans le pays dans lequel il ignorait si elle vivait encore.
Les jours passèrent, et son installation à Chicago fut chaotique. Il avait d'abord cherché de ses semblables, pour tenter de s'informer, tisser un réseau, peut être rejoindre un groupe de vampires. Mais il était un sale con, qui avait le don de parler fort et de se montrer insultant. Son rapport conflictuel à l'autorité le fit immédiatement entrer en conflit avec un petit clan de vampires de la ville mais, hargneux et bagarreur, il refusa de changer de territoire. Ce clan débile était constitué de vampires pas beaucoup plus vieux que lui et ne représentait après tout pas une menace sérieuse. Si cette bande de grosses lopettes voulait lui faire peur et le soumettre, ils pouvaient bien aller se faire foutre, tiens. De toutes façons, Ethan se connaissait bien, et il savait qu'il se lasserait au fur et à mesure et finirait par quitter la ville de lui même.

Le problème fut que, avec ce petit clan d'enfoirés dans les pattes, il eut du mal à se nourrir par des moyens discrets. Lorsqu'on était un vampire et qu'on voulait faire profil bas, il était de bon ton de fréquenter des établissements spécialisés : des bars clandestins, des clubs privés... Bref, ce genre d'endroits plus ou moins secrets -pensés par des vampires, pour des vampires- et dans lesquels on pouvait trouver des humains comme victimes consentantes. Ethan s'étant mis à dos un clan local, il se vit alors refuser l'accès aux endroits où il aurait souhaité manger en paix. Le bon sens aurait voulu qu'il déménage dans un autre coin de la ville, mais Ethan était trop fier, bien sûr. Il n'allais pas capituler devant un ramassis de petits chefs à peine plus âgés que lui et qui se prenaient pour des mecs importants, non mais ! Il dut alors se résoudre à chasser "à l'ancienne", choisissant une victime au hasard des rues pour la suivre et fondre sur elle afin de s'abreuver. Dans un ultime pied de nez au clan de vampires qui lui rendait la vie plus dure, Ethan finissait par trainer ses victimes dans les ruelles voisines aux divers clubs dont il s'était vu refuser l'accès. Rien de mieux qu'un humain mort ou quasiment vidé à proximité d'une boîte fréquentée par des vampires pour semer la pagaille et attirer l'attention des autorités sur ce clan de pacotille.

Un soir, néanmoins, il eut la malchance de s'attaquer à la mauvaise personne. Il l'ignorait, mais l'homme qu'il tua ce soir là était un agent du FBI. L'homme était adossé à une berline noire et fumait une cigarette. Là, dans la nuit, il ressemblait à n'importe quel homme et ne montrait aucun signe d'appartenance à quelconque organisation gouvernementale. Le vampire l'attaqua, rapide et précis. Ethan allait déplacer le corps pour l'abandonner devant un établissement du clan comme à son habitude, mais fut interrompu lorsque le coéquipier de sa victime revint. Le vampire eut à peine le temps de disparaître, s'enfuyant à toute allure, laissant derrière lui un cadavre et un agent qui contactait ses semblables avec son talkie-walkie.
Ethan ne s'inquiéta pas outre mesure et ne sut pas qu'une enquête démarra dès le lendemain. En collaboration avec la police de Chicago, l'agent Kadavares et son mentor avançait à grand pas afin de retrouver le meurtrier de leur collègue. Le travail des agents portèrent leur fruits, et ils finirent par localiser cet enfoiré d'Ethan grâce à l'aide d'un des membres du clan qui avait pris le jeune vampire en grippe. Ils se doutaient bien que c'était lui qui abandonnait ses victimes près de leurs établissements, et furent très enthousiastes lorsqu'il fallut communiquer au mentor de Robbi des informations sur un vampire solitaire à problème.

Le petit détachement d'agents du FBI arriva donc dans un vieil entrepôt que squattait Ethan avant de trouver mieux. De son ouïe fine, le vampire les entendit arriver presque aussitôt et escalada une échelle qui le mena aux poutres qui parcouraient le plafond. En contrebas, il vit le petit groupe d'agent qui se scinda en deux groupes de quatre, puis quatre groupes de deux. Ethan ne put s'empêcher de sourire. Il n'était pas sûr de ce qu'il avait fait mais, merde, huit officiels à ses trousses, c'était plutôt pas mal ! Enfin bon, l'heure n'était pas à admirer le déploiement de force qu'on avait envoyé pour lui sans qu'il sache vraiment pourquoi.
Il resta en hauteur et se déplaça aussi silencieusement qu'il le put sur les poutres, au-dessus des agents qui n'en surent rien. Malheureusement, un vieux boulon mal serré se détacha et tomba au sol, aux pieds d'un groupe de deux agents. L'un des deux hommes leva les yeux. Sa bouche s'ouvrit. Il allait rameuter tous les autres. Ethan dut agir vite. Il se laissa tomber au sol, se receptionnant sur les jambes. La chute était haute, mais non mortelle pour un être comme lui. D'un geste rapide et violent, il asséna un coup à l'arrière de la tête de l'agent le plus jeune qui s'effondra. L'autre homme, surpris, ne mit que quelques secondes avant de reprendre ses esprits et mettre Ethan en joue, son doigt se resserant sur la détente de son revolver. Ethan ne craignait pas les balles mais préféra se montrer prudent et voulut éviter que les six autres agents encore en vadrouille dans l'entrepôt ne rapplique. Toujours rapide et précis, ayant appris tant de choses lors de combats de rues et dans les rings clandestins, il désarma l'homme en lui brisant le bras, le forçant à lacher son arme. il plaqua sa main contre la bouche de l'agent pour empêcher tout son d'en sortir et, voulant le faire taire à jamais, se pencha pour lui mordre directement la gorge jusqu'à l'arracher.

Un des homme en patrouille avait du entendre quelques sons de lutte étouffés, car il héla ses collègues qui prirent tous la même direction. Ethan les entendit se rapprocher et, jetant un dernier regard à l'agent plus jeune qu'il avait simplement assommé, quitta les lieux à pleine vitesse. Il ne savait pas exactement qui étaient ces hommes, ni pourquoi ils l'avaient recherché mais une chose était sûre : avec leur collègue qui gisait la gorge ouverte dans une mare de sang, ils avaient une raison supplémentaire d'être à ses trousses.
Le quotidien d'Ethan changea et devint une source d'agacement de plus en plus constant. Le petit clan de branleurs ne manqua pas de lui révéler qu'ils l'avait balancé, et au FBI en plus. Donc, alors qu'il devait déjà gérer la difficulté à se nourrir dans ce quartier pourri, il dut de surcroît faire attention à ne pas attirer l'attention du Bureau ? Et puis quoi encore.
Soulé, ne voulant plus s'emmerder à vivre constament aux aguets, Ethan finit par partir pour Boston.

Salem, maintenant

Cet agent, Ethan l'avait presque oublié. Quand on était vampire, on tuait. C'était quelque chose qui devenait normal, quelque chose qui n'avait plus grande importance. Les victimes n'avaient pas de visage, pas de nom, c'était juste... Des gens. Point. Alors, non, il ne se souvenait pas du visage du mentor de l'agent Kadavares. Il savait juste qu'il avait tué un gars, et qu'il en avait assommé un autre qu'il avait à peine vu dans l'obscurité. Sans doute le FBI avait eu d'autres chats à fouetter, car depuis qu'il avait quitté Chicago pour Boston pour finalement s'installer à Salem, Ethan n'avait pas été inquiété. Il ignorait si c'était parce que le temps et l'argent du Bureau ne pouvait pas être dédié qu'à la traque d'immortels sanguinaires, et qu'on avait demandé aux agents de laisser tomber... Ou si c'était parce que le vampire avait su brouiller les pistes et s'était rendu introuvable... Peu importait, il semblait sorti du radar du FBI, et c'était tant mieux.

Ce soir, comme tous les soirs, il était de sortie, sans souci et sans but précis. La faim ne le tiraillait pas encore, et il prit le temps de se payer quelques bières dans un bar. Une heure ou deux passèrent lorsqu'il sentit son estomac se serrer un peu et commencer à geindre. Apparement, il était temps de se trouver à bouffer ! Il se dirigea vers la sortie de l'établissement et ronchonna un peu en voyant qu'il s'était mis à pleuvoir. Il détestait la pluie pour une seule raison. Ce n'était pas le froid. Il s'en fichait, il était mort et déjà froid. C'était les pieds mouillés ! Avoir les cheveux et les vêtements trempés, ce n'était pas si grave. mais l'eau qui s'infiltrait dans les chaussures et changeait les chaussettes en éponges, ah ça oui, il détestait ça. Il s'efforça de mettre de côté sa haine des pieds trempés et arpenta la rue, tirant sur sa cigarette tant bien que mal. La pluie avait apparement découragé les fêtards, et il n'y avait absolument personne, excepté un homme qu'Ethan aperçut de loin. Très bien, ça allait faire l'affaire.
Gardant une bonne distance entre eux, le vampire se mit à suivre le gars, ignorant totalement qu'il s'agissait du jeune agent qu'il avait assommé il y a bien des mois à Chicago. De toutes façons, même s'il avait pu voir son visage à cette distance, Ethan ne l'aurait même pas reconnu, ayant oublié à quoi il ressemblait. Lorsque les rues devinrent plus petites et se resserrèrent, et que la pluie qui tombait en trombes étouffait ses pas, Ethan se mit à courir. Arrivé à la portée de Robbi, il le choppa par les épaules et, d'un geste brusque, le plaqua dos au mur.

- "Salut, connard." Fit Ethan en souriant, montrant les crocs. "On dirait que t'as pas de chance, ce soir."

Non, même avec le visage de l'agent Kadavares sous les yeux, il ne le reconnut pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Date d'inscription : 23/09/2017
Messages : 25
Rp postés : 6
Avatar : Elyes Gabel
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : civil
Disponibilités : oui
Liens infos : http://wicked-witches.fr-bb.com/t1775-robbi-kadavares#53379 = présentation

Avis de recherche : un(e) meilleur(e) ami(e)
le vampire qui a tuer son mentor à Chicago
son père qui est un vraiment enfoiré avec lui depuis son enfance et qui est avocat véreux pour les vampires
des collègues
un(e) coéquipi(ère)er
des gens qui l'auraient prit pour cible parce qu'il met trop son nez où il faut pas
une femme qui rêverait de l'avoir avec elle (mais dont il s'en fou)
Multis : non
MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Mer 25 Oct - 20:40


Ses pensées l'avaient emmener loin, très loin. Il n'avait pas l'intention de remettre pieds à terre, du moins pas maintenant. Mais le destin en décida autrement. Il était évident qu'il n'était plus le seul à décider de sa vie ce soir là. Il sentit qu'on le prit par les épaules et qu'on le plaqua au mûr violemment. Il ferma les yeux sous le choc et les rouvrit même pas une seconde après. Il observa la personne devant lui, il mit du temps à comprendre ce qui se passait. Il mit du temps à comprendre qui était la personne devant lui. Ou plutôt la créature. Les crocs sortis, Robbi vit que c'était un vampire, sa mémoire n'étant pas encore capable de voir exactement qui il était de par la situation, il se débattit en envoyant un coup de boule dans le nez du vampire et se dégagea un peu. Il n'avait pas prit son arme de service. Erreur fatale Robbi ! Mais en même temps, il n'était pas censé travailler aujourd'hui, il n'aurait même pas dut être là. Donc il n'avait pas à avoir son arme. "Tu t'es gouré de cible abrutis !" On l'insulte il répond, même si il ne sait pas pourquoi en réalité. Surement parce qu'il l'a entendue l'insulter. Son allure lui dire un truc, mais impossible pour le moment de réalisé. Son profil, sa façon de parler, de marcher. Cette mâchoire...Robbi fronce les sourcils et plisse le regard, est-ce ? Non ! Ce n'est pas possible ! C'est donc lui ?! Robbi attrapa une barre de fer qui traînait au sol et la brandit telle une batte de base ball. "Je sais qui tu es, et crois moi je te cherche depuis un moment, Ethan Wheeler. Tu vas regretter d'être tomber sur moi !" Robbi regrettait de ne pas avoir prit son arme de service mais en même temps, il savait qu'il ne le tuerait pas, il n'était pas un tueur, mais lui faire comprendre qu'il allait lui rendre la vie invivable et pourquoi pas le faire souffrir ça il en était capable. Il savait comment rendre la vie invivable pour les humains, alors les vampires qui ont plus de contraintes que les mortels, ce serait un jeu d'enfant pour Robbi. Le jeune homme lui dit :"Tu ne te souviens même pas de moi, hein ?" Robbi fit tomber sa capuche afin d'avoir une meilleure visibilité, mais en vrai c'était surtout pour se sentir plus à l'aise. Il était prêt à se battre, il savait qu'il y avait aussi un pourcentage en sa défaveur mais il préféra ne pas y prêter attention. Parfois les maths, il préférait ne prendre que ce qui était dans sa faveur. Et c'était toujours un peu le cas pour ce jeune homme hors norme. Son regard c'était planter dans celui du vampires, espérant ainsi le destabilisé, ou lui remémorer le meurtre de son mentor. Robbi restait marquer par cette mort mais aussi par ce point d'interrogation ? Pourquoi avoir tuer son mentor et pas lui ? Qu'est-ce qu'il y avait stopper Ethan dans son geste ? Le manque de temps ? La peur ? Robbi ne savait pas tout, évidemment, il était inconscient, il ne savait pas qu'on avait bien faillit coincer Ethan, mais ça, il le découvrirait à un moment donner. Il l'avait là devant lui en attendant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 25/07/2017
Messages : 62
Rp postés : 46
Avatar : Chris Pratt
Âge du perso : 40. Mordu à 30 ans.
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Indispo. Un peu trop de sujets en cours.
Liens infos : Fiche - Sujets

MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Ven 27 Oct - 15:48

Le type qu'il avait plaqué au mur n'avait rien de spécial, aussi Ethan ne s'était pas attendu à une réponse brutale de sa part. Le coup de tête qu'il reçut le pris par surprise et il lâcha par réflexe les épaules de Robbi, lui permettant de se dégager.

L'homme attrapa une barre de fer au sol et, dans un geste dramatique, la brandit en claironnant :
- "Je sais qui tu es, et crois moi je te cherche depuis un moment, Ethan Wheeler. Tu vas regretter d'être tombé sur moi !"
- "... Mais t'es qui, bouclettes, c'est quoi ton putain de problème ?" Répondit le vampire, qui n'avait aucune idée de l'identité de ce type. Depuis toutes ces années, il avait eu le temps de se faire pas mal d'ennemis un peu partout et ne gardait pas un registre détaillé des personnes qui lui en voulaient ou voulaient sa peau.
- "Tu ne te souviens même pas de moi, hein ?" Demanda Robbi en retirant sa capuche pour révéler complètement son visage. Non, vraiment, il aurait put s'agir d'un parfait inconnu, ça n'aurait fait aucune différence pour Ethan. L'autre homme avait un type plus ou moins latino, laissant Ethan supposer qu'il pouvait peut-être s'agir d'un mexicain hargeux et en mal de vengeance suite à un quelconque coup bas que le vampire aurait pu faire à sa famille. De toutes façons, qui que l'autre homme puisse être, cela ne faisait pas vraiment de différence pour Ethan : il faisait ce qu'il voulait, répondait lorsqu'on le menaçait, tuait s'il le fallait. Et s'il y avait des victimes collatérales, tant pis. Elles n'avaient qu'à pas se mettre en travers de son chemin. La vie était une pute pour tout le monde, c'était pas juste, c'était nul, mais c'était comme ça.

- "Nan, et j'en ai rien à foutre de qui t'es, en fait. Si t'es venu pour des excuses, ben tu peux te les carrer dans le cul. Maintenant, ça serait vachement bien que t'arrêtes de jouer les héros et que tu me laisses bouffer, parce que tu commences vraiment à me souler." répondit Ethan à la question de l'autre homme, l'air mauvais.

Il fit quelques pas vers Robbi. C'était pas un humain qui allait le stopper. Ca non. Sans doute se montrait-il imprudent, car lorsqu'une personne avec un désir de vengeance recherchait un vampire, elle avait parfois la jugeotte d'emporter avec elle de quoi les neutraliser, les affaiblir. Mais tant pis, Ethan pris le risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Date d'inscription : 23/09/2017
Messages : 25
Rp postés : 6
Avatar : Elyes Gabel
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : civil
Disponibilités : oui
Liens infos : http://wicked-witches.fr-bb.com/t1775-robbi-kadavares#53379 = présentation

Avis de recherche : un(e) meilleur(e) ami(e)
le vampire qui a tuer son mentor à Chicago
son père qui est un vraiment enfoiré avec lui depuis son enfance et qui est avocat véreux pour les vampires
des collègues
un(e) coéquipi(ère)er
des gens qui l'auraient prit pour cible parce qu'il met trop son nez où il faut pas
une femme qui rêverait de l'avoir avec elle (mais dont il s'en fou)
Multis : non
MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Lun 30 Oct - 13:53

L'énervement et l'agacement que ressentait Robbi était à son comble. Le vampire devant lui ne se souvenait pas de lui. Il fallait dire que en soit c'était normal. Après tout cette créature avait dut tuer plus de gens en quelques années qu'en une vie d'humain. Le jeune homme réussit à se dégager et prit une barre de métal. Il la tenait telle une batte de base ball. Il n'avait jamais été doué en sport mais son mentor lui avait apprit à jouer un peu et il savait manier une batte. Cet homme avait été plus un père pour ce jeune homme qu'un mentor. Mais ça, seul lui le savait, car les autres gens ne voyaient qu'un homme tentant d'apprendre à un jeune à s'améliorer. Seulement c'était compliquer pour Robbi d'accepter que le vampire devant lui ne se souvenait de rien. Ni de l'homme qu'il avait tuer, ni de celui qu'il avait laisser vivant. Le jeune homme lui dit :

"La ferme ! Je ne me laisserais pas faire, tu l'as tuer comme si sa vie ne comptait. Je t'ai vu boire son sang comme si c'était un simple soda ! Tu es un monstre et je vais te tuer."

Il ne comptait même plus l'arrêter. Non juste le tuer. Comme si c'était aussi simple ! C'était la colère qui parlait. Si Robbi pouvait mettre pause trente secondes il verrait que son comportement n'était pas rationnel et que ce n'était pas le sien. Lui qui avait toujours été sage, réfléchit et qui avait souvent accepter des choses qui pouvaient paraître révoltante, là, il cherchait à ôter une vie. Bon d'accord en soit, il est déjà mort. Mais tout de même.

"Tu n'aurais pas dut le tuer espèce d'enfoiré !"

D'un bon, il se jeta sur l'homme faisant battre sa batte de gauche à droite et de droite à gauche. Il ne savait pas si il allait le toucher et puis inconsciemment Robbi pensait être protéger par la médaille de son mentor. Mais c'était plus spirituel que réellement protecteur. Les vampires se foutaient royalement de l'argent. Alors en faite Robbi se mettait bêtement en danger, mais même savoir ce qui se passerait réellement. Le jeune homme n'avait pas conscience du foutoir qu'il allait mettre en ville et encore moins le danger dans lequel il venait de se mettre. Serait-il réellement capable de se sortir de là sans dégât ? Devait-il dès maintenant se mettre à prier afin qu'on vienne le sauver ? Etait-il capable de trouver le foie dans une religion qu'il méprisait malgré une médaille religieuse ? Robbi n'avait jamais été croyant, et il ne le serait sûrement jamais. Robbi tentait mais en vain de toucher le vampire, en tout cas on ne pouvait lui reprocher sa détermination.

"Je ne me laisserais pas bouffer comme toutes tes autres victimes !"

Cria-t-il au vampire en esquivant quelques coups et en continuant de battre l'air avec cette barre qu'il agitait comme une batte. Il était plutôt bon, mais il sous-estimait beaucoup trop ce vampire. Il était certes pas très sympas, mais il restait une créature de la nuit et ces créatures sont dangereuses. Plus dangereuses qu'un tueur lambda. Le gamin n'avait aucune idée de ce qui pouvait bien l'attendre, et il ne cherchait pas à réfléchir, juste à battre ce vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 25/07/2017
Messages : 62
Rp postés : 46
Avatar : Chris Pratt
Âge du perso : 40. Mordu à 30 ans.
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Indispo. Un peu trop de sujets en cours.
Liens infos : Fiche - Sujets

MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Mar 31 Oct - 21:38

"La ferme ! Je ne me laisserais pas faire, tu l'as tuer comme si sa vie ne comptait. Je t'ai vu boire son sang comme si c'était un simple soda ! Tu es un monstre et je vais te tuer."

La réponse de Robbi fusa, pleine de colère et de chagrin. Il reprochait à Ethan se dédain pour la vie humaine que tant de ses semblables avaient. Peut-être fallait-il devenir un vampire immortel pour ouvrir les yeux et comprendre qu'une vie n'était rien d'autre qu'une vie et que, dans le grand ordre naturel des choses, elle avait si peu d'importance... Quand on ne pouvait pas trépasser, la mort devenait un concept tellement abstrait, tant pour soi que pour les autres.

Oui, Ethan avait été cruel et egoïste de prendre la vie du mentor de Robbi sans se soucier des conséquences et du chagrin que pourraient ressentir l'éventuelle famille de cet homme, du chagrin que pourrait ressentir l'agent Kadavares. Ce dernier avait l'air absolument furieux, les traits déformés par le chagrin et la colère. Bien sûr, Ethan ne connaissait pas personnellement Robbi et n'avait aucune idée du garçon calme et concentré qu'il était en tant normal. A cet instant, le jeune agent n'était que haine et tristesse, empli d'envie de vengeance. L'idiot.

"Tu n'aurais pas dut le tuer espèce d'enfoiré !" Cria-t-til avant de se jeter sur le vampire. Le jeune homme était animé par une flamme vengeresse, ce qui lui donna la force de deux hommes. Il était brouillon et tout en fureur, mais ses coups portaient. Ethan reçut la batte dans le bras, les côtes, l'épaule, lorsqu'il n'eut pas le temps de se mettre en position défensive.

Seulement, Robbi n'était pas le seul à ressentir de la colère à cet instant. Celle d'Ethan grandissait de plus en plus. Le combat était pour lui un exutoire, un de ses passe-temps préférés. Il avait grandi dans la violence et avait passé sa vie d'humain et de vampire à se battre, parce qu'il le fallait, par besoin, mais parfois également pour le fun. Robbi n'avait pas choisi un adversaire qui battrait en retraite ou tenterait de négocier, ça non. Ethan admira cela dit le courage désespéré de Robbi. Mais le courage n'allait pas le sauver. La hargne du vampire se mit à grandir et, alors que l'effet de surprise avait permit à l'agent du FBI de coller quelques coups de barre de fer bien sentis au vampire, les choses n'allaient pas continuer à se passer ainsi.

Robbi porta un coup cherchant à atteindre Ethan à la tête, mais le vampire saisit l'arme de l'agent avant qu'elle ne l'atteigne. Il garda la barre dans son poing fermé et tira dessus violemment, attirant Robbi vers lui et réduisant la distance entre eux. De sa main libre, il carra un coup de poing dans la figure du jeune homme, avant de lui décocher un coup de pied dans le tibia. Sous les coups, Robbi lâcha la barre et tituba en arrière.

Ethan s'apprêta à le charger, afin de le faire tomber pour le rouer de coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain

Date d'inscription : 23/09/2017
Messages : 25
Rp postés : 6
Avatar : Elyes Gabel
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : civil
Disponibilités : oui
Liens infos : http://wicked-witches.fr-bb.com/t1775-robbi-kadavares#53379 = présentation

Avis de recherche : un(e) meilleur(e) ami(e)
le vampire qui a tuer son mentor à Chicago
son père qui est un vraiment enfoiré avec lui depuis son enfance et qui est avocat véreux pour les vampires
des collègues
un(e) coéquipi(ère)er
des gens qui l'auraient prit pour cible parce qu'il met trop son nez où il faut pas
une femme qui rêverait de l'avoir avec elle (mais dont il s'en fou)
Multis : non
MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Ven 3 Nov - 23:18

Il était évident que Robbi avait la rage, la haine, la hargne comme on dit, mais il était évident également qu'il n'avait pas assez de souffle, et pas assez de force que ce vampire. Il était plus frêle, plus petit, plus jeune aussi. Il était surement tout aussi insouciant que lui, un point commun surement. Mais il ne pourrait gagner. Il était évident que cette soirée se terminerait mal...à moins que...

Robbi hurlait et déversait sa haine contre ce vampire, l'empêchait par tout les moyens de le mordre ou de s'en prendre à lui. Mais ce fut de courte durée. Le vampire attrapa au vol la barre de fer et étant bloquer Robbi ne comprit pas de suite qu'il devait lâcher celle-ci, une demi seconde après il était à deux doigts du vampire, on ne voyait que de la haine dans le regard du jeune homme alors que beaucoup aurait exprimer une peur. Le vampire le cogna et les lèvres de Robbi s'ouvrirent naturellement sous la force de l'homme mort vivant. Le coup dans le tibia lui retira un gémissement de douleur et Robbi lâcha son arme de fortune. Il tituba et se retrouva vite les fesses au sol. Il était un peu sonner. Il avait perdue l'habitude de prendre des coups.

Son visage défiguré par la colère et par le coup, il le redressa tout de même en se remettant debout, sentant que son tibia le brûlait comme si on venait d'y mettre le feu. Il arrivait à peine à tenir debout, que devait-il faire ? Fuir ? Hors de question, il ne battrait jamais en retraite devant un suceur de sang. Alors se battre encore ? Hum, il tenait à peine debout, il il voulait gagner il devait se servir de sa tête. Robbi remarqua un échafaudage en bois, il n'avait pas l'air très solide, mais en évaluant son poids et celui du vampire, bien que l'homme soit mort, il voyait bien qu'il était plus costaud que lui. C'était un bon moyen de se débarrasser de cette créature sans attirer trop l'attention. Il se hâta de monter dessus :"Viens me chercher si tu veux me bouffer !" Il grimpait doucement mais il savait que le vampire ne pourrait résister à l'envie de lui cloué le bec, juste comme ça par envie. Juste parce que Robbi l'avait un peu trop chercher. Le jeune agent attendit un peu et quand le vampire fut là il l'avait pousser à aller, il lui dit :"Trop prévisible comme créature !" Il lui montra une goupille et tapa dans un morceau de bois. Une trappe s'ouvrit sous les pieds d'Ethan et alors que le vampire tomba, tout s'écroula sur lui. Robbi fut emmener aussi, mais il avait remarquer une beigne à ordure remplit de carton. Il sauta au dernier moment pour atterrir dedans. En sortant de la beigne, il se faufila au milieux de la foule et observa pour voir si il voyait le vampire ou non. Mais pour les cinq minutes qu'il était rester il n'avait rien vue. Il décida de ne pas rester longtemps et s'en alla. Une chose était sûr, si ce vampire était mort, cela n'avait pas retirer la haine de Robbi. Que devait-il faire afin de se sentir mieux ? Les chasser tous ? Non, ils n'étaient pas tous coupable. Il était presque certains que la plus part n'était pas mauvais, ou que du moins il y avait des bons vampires. Il ne pouvait pas imaginer que tous étaient des monstres sanguinaires...La chance avait été en sa faveur, mais ça ne serait pas comme ça tout les jours...ou toutes les nuits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 25/07/2017
Messages : 62
Rp postés : 46
Avatar : Chris Pratt
Âge du perso : 40. Mordu à 30 ans.
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Indispo. Un peu trop de sujets en cours.
Liens infos : Fiche - Sujets

MessageSujet: Re: Retour en enfer (PV Ethan) Mar 7 Nov - 22:33

Ethan allait se ruer sur le jeune homme, mais celui-ci fit un soudain volte-face et courut vers un échafaudage tout proche.

"Viens me chercher si tu veux me bouffer !" Fit-il, un peu haletant sous l'effort.
Robbi avait vu juste. Parce qu'il était un connard impétueux qui répondait facilement aux défis et aux bravades, parce qu'il était un joueur invétéré qui aimait prendre des risques et qui n'avait peur de rien, parce qu'il était une tête de mule... Pour toutes ces raisons, Ethan répondit à la provocation et lâcha un cri de rage rauque lorsqu'il vit l'agent commencer à escalader la structure.
"Reviens ici, p'tit con, j'vais te scalper et te coller tes bouclettes de merde dans le cul, tu passera une semaine à te les épiler !" Rugit le vampire avant de se lancer à la poursuite de l'autre homme. Arrivé au sommet, Ethan se tourna vers Robbi, l'air absolument furieux. fini de jouer, il n'avait qu'une envie : fracasser la tête de cet espèce d'abruti qui se foutait de sa gueule depuis un peu trop longtemps. Il n'allait plus seulement le bouffer, il allait le buter et pisser sur son cadavre qu'il aurait déformé à coups de poing et de pied.

Ethan fit un pas vers l'humain, qui se permit une dernière remarque moqueuse avant de déclencher un mécanisme que le vampire, dans sa précipitation furieuse et motivée par la hargne, n'avait pas du tout remarqué. la goupille sauta, et une trappe d'évacuation s'ouvrit sous leur pied. aucun autre étage de l'échafaudage ne se trouvait en dessous, et le vampire tomba de plusieurs étages. Contrairement à l'agent qui avait prévu son coup et avait réussi à amortir sa chute en atterrissant dans une benne à ordure, Ethan avait été pris de court et la surprise le priva de toute capacité d'anticipation. Le vampire s'écrasa au sol, se fracassant le dos et l'arrière de la tête sur une pile de brique. Une réception pareille aurait tué un humain sur le coup, mais elle n'en fut pas plus tendre pour le vampire non plus. Il perdit connaissance, le choc à la tête ayant été trop rude. C'était peut-être tant mieux pour lui, car il ne put sentir la douleur de sa colonne vertébrale brisée.

Alors que Robbi prenait ses jambes à son cou, et disparaissait au travers des petites rues, la reconstruction osseuse et musculaire se mit en route. Ethan avait majoritairement connu des blessures par balle ou des coupures au couteau. Ce genre de bobos prenaient quelques minutes à se résorber, la chair se reconstituant assez rapidement. Là, les os étaient brisés, sa boite cranienne était défoncée... Le processus prit un peu plus de temps, et au bout d'une vingtaine de minutes, Ethan papillona des yeux et émit un long grognement rauque. De sa chute, ne subsistait qu'une sévère migraine qui lui tambourinait aux tempes et le faisait atrocement souffrir.
Lentement, il se redressa, toujours en grognant, et regarda aux alentours. Bien sûr, il n'était pas dupe, il se doutait bien que cet effronté d'agent avait pris la poudre d'escampette. Ethan leva sa main et se frotta le front, poussant un soupir d'exaspération. La colère sourde avait laissé place à une lassitude teintée d'exaspération. La pluie tombait toujours, il était trempé et exaspéré, et ses chaussettes étaient de vraies éponges. Une partie de lui voulait se lancer à la poursuite de l'homme à bouclettes pour lui faire la peau. Une autre partie de lui était tiraillée par la faim et l'envie de rentrer chez lui.

Il se décida finalement à prendre la direction de son appartement. Il trouverait bien sur son chemin une victime qui s'avèrerait être moins récalcitrante que Robbi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en enfer (PV Ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Retour en enfer ~
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Chine: Amérique, va en enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: North of Salem :: Rues & petits chemins-
Sauter vers: