Partagez|

Glamorous Ordinary Life >>Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 16/09/2017
Messages : 27
Rp postés : 7
Avatar : Lucky Blue Smith (créations graph à moi ♥)
Âge du perso : 19 ans et demi.
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : dispo 1/3
Liens infos : Fiche | Thème
Avis de recherche : Des Chasseurs amis ou rivaux ♫ Des gens à croiser ♫ Open aux idées farfelues.
MessageSujet: Glamorous Ordinary Life >>Eden Sam 23 Sep - 13:36

Glamorous Ordinary Life
“La chose la plus extraordinaire vient du fait que l'on essaye si désespérément d'être ordinaire quand tout montre le contraire.”
Thème }} Rien n'avait changé. Tout avait changé. Il avait cru que devenir un Chasseur accompli changerait sa vie. C'était le cas. Et pas du tout dans le même temps. Un studio aussi petit qu'un placard. Un boulot alimentaire à mi-temps dans une supérette. Félicitation, vous êtes un Chasseur. Vous avez le droit de sauver la veuve et l'orphelin des hordes maléfiques. Entre deux boîtes de raviolis.

Cependant, Luce s'accrochait à l'idée qu'il trouverait bientôt son premier vrai contrat, qu'il réussirait à la perfection bien sûr ! Quoi d'autre ?! Et qu'il pourrait ainsi manger autre chose que des pâtes, tout en étant adulé de la populace. Ouais, il rêvait en grand, et alors ?
Avec sa veste rouge floquée du nom de l'enseigne par dessus sa chemise blanche et son jeans, Luce rêvassait en observant des rayons presque vides, attendant que les rares clients à cette heure tardive - il était bientôt minuit - se décident à passer en caisse pour avoir quelque chose d'autre à faire que ranger les bouteilles d'alcool derrière lui et surveiller les allées d'un œil morne.

L'avantage de son boulot était qu'il soit calme. Son inconvénient était justement qu'il soit calme. Point de trépidante chasse aux monstres dans les ruelles de Salem pour se changer les idées, il ne restait qu'à se laisser mourir d'ennui sur son tabouret.

Son regard se promenant sur les allées, où deux clients remplissaient leur panier, Luce tripota machinalement son médaillon de chasseur. Un type costaud, plutôt beau mec, avec un pré-ado, qui faisaient tranquillement leurs courses. Rien de spécial. Parfois, Luce aimait bien imaginer ce que pouvaient faire les gens de leurs vies. Qui ils étaient ? Ça occupait cinq minutes. Faisant tournoyer son médaillon entre ses doigts, Luce vit finalement les deux clients restant passer en caisse. Enfin quelque chose à faire ! Se redressant, il salua d'un "Bonsoir", assortit d'un sourire stéréotypé.

Et dans un joyeux et monocorde "Bip, Bip", il commença à passer les articles...
©️ Mister Hyde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup-garou, solitaire

Date d'inscription : 06/04/2016
Messages : 133
Rp postés : 60
Avatar : Simons Nessman
Âge du perso : 22 ans
Groupe du perso : Loup garou
MessageSujet: Re: Glamorous Ordinary Life >>Eden Sam 23 Sep - 21:16

Glamorous Ordinary Life
Luce & Eden


Il le jure, plus jamais, oh dieu,plus jamais Eden ne donnera ne serait -ce qu'une seule goutte d'alcool à Alton. Ils étaient seuls ce soir quand Eden est rentré de la muscu. Leur père était sans doute encore parti se bourrer la gueule on ne sait ou et il avait trouvé la bonne idée - ou dirait on, la mauvaise maintenant - , de l'emmener au restaurant. Son petit frère avait insisté en voyant son verre d'alcool arriver, pour lui piquer une petite gorgée. Il avait d'abord refusé ; bah ouais, sans blague. Mais personne ne pouvait résister aux yeux de merlan-frits d'Alton. Alors il lui avait tendu son verre.

Et le résultat était désastreux. Eden aurait juré l'avoir vu bu boire bien plus qu'une gorgée. Il avait fini par lui arracher son verre.

On passe à la supérette avant de rentrer, j'ai des courses à faire, lui dit alors que son petit frère s'accrochait à sa main assez fort ; comme s'il l'utilisait comme point d'accroche.

Eden roula des yeux en pénétrant dans le supermarché désert à cette heure là. Qui a dit un jour que faire les courses avec une seule main était facile ? Personne , sans doute. Parce que personne qui possède un frère plus jeune que soit ne le laisse boire dans son verre. Pourtant, il pensait qu'Alton serait un peu plus solide. On dirait une brindille qui s'accroche à un tronc d'arbre pour rester debout. Ainsi durant toutes les courses, Eden a du supporter son petit frère qui gémissait, se plaignait du froid des étagères, du chaud, de la nuit, de ses vertiges, de son envie de vomir. D'une seule oreille peu attentive, il l'écoutait sans rien dire.

Arrivé à la caisse, il poussa un long soupir bruyant qui ne passa pas inaperçu.

Bonsoir, répondit il à son tour d'un ton monocorde. Alton-.. Arrête de t'accrocher à ma manche, tu vas la déchirer.

Il tenta de ne pas paraître trop las, mais en vain. Son petit frère gonfla les joues.

J'ai soif, Eden. J'ai des vertiiiiigeees....

T'es fatiguant. Je t'avais dis que boire dans mon verre n'était pas une bonne idée.

Son petit frère ne répondit pas et un instant, Eden crut qu'il allait enfin avoir la paix. Quand il se rendit compte qu'Alton avait posé son menton sur son bras , et qu'il avait les yeux fixés vers lui, il fronça les sourcils:

Quoi ?

J'ai une tâche sur le pif ou bien ?

Alton secoua légèrement la tête, l'air indifférent.

Non rien. J'me demandais simplement si papa t'avais vu te transformer à la dernière pleine lune. Tu penses qu'il a des soupçons sur le fait que tu sois un loup ?

C'est l'alcool, ça.
Obligé, c'est l'alcool.
Alton aurait pas été aussi imprudent de balancer ça en plein supermarché s'il n'avait pas bu cette putain de gorgée de vin quelques minutes avant.


La dernière bouteille de jus d'orange en verre qu'il tenait dans sa main et qu'il s'apprêtait à déposer sur le tapis roulant lui échappa des doigts. Elle explosa littéralement sur le sol.

Eh merde, j'suis désolé, vraiment.

Il avait sursauté si violemment à cette question inattendu que son coeur s'était mis à battre à tout rompre. Le vendeur. Il nous a entendu ?
Merde, il l'aurait frappé si ce n'était pas son frère. S'il ne l'aimait pas autant. Mais merde encore, c'est hyper dangereux.

Faut vraiment que tu penses à ne jamais prendre d'alcool plus tard, jure le moi, dit il d'un ton glacial à Alton. Celui ci le regarda, sans aucun sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur de l'Elit Daemonia

Date d'inscription : 16/09/2017
Messages : 27
Rp postés : 7
Avatar : Lucky Blue Smith (créations graph à moi ♥)
Âge du perso : 19 ans et demi.
Groupe du perso : Chasseur
Disponibilités : dispo 1/3
Liens infos : Fiche | Thème
Avis de recherche : Des Chasseurs amis ou rivaux ♫ Des gens à croiser ♫ Open aux idées farfelues.
MessageSujet: Re: Glamorous Ordinary Life >>Eden Sam 23 Sep - 22:46

Glamorous Ordinary Life
“La chose la plus extraordinaire vient du fait que l'on essaye si désespérément d'être ordinaire quand tout montre le contraire.”
Thème }} Luce passait les articles (Bip, bip...), ses yeux bleus se faisant songeurs en observant le gamin pendu à la manche de celui qui était probablement son frère - c'était sûrement pas son pote, avec autant d'âge d'écart - bien que cela puisse être son neveux, son cousin... Peu importe mais personne de censé ne s'emmerderait avec un pré-adolescent à presque minuit s'il n'était pas de sa famille. Et puis, ils se ressemblaient un peu.
Silencieux, Luce inspira légèrement, captant une effluve légère d'alcool qui les environnaient tous les deux. Trop légère pour être une beuverie. Il était dans cet état avec si peu, le gosse ? Cela tira à Luce un discret sourire en coin à mesure que ses sens de Chasseur captaient toutes sortes de choses. C'était fou comme ses sens étaient affûtés, depuis sa mutation. Rester dans une foule était de plus en plus difficile - s'il avait seulement supporté ça un jour.

Soudain, la question. Celle qui fit basculer la scène banale et tranquille, la changea totalement, causant comme un vent glacial. Luce suspendit son geste avec un paquet de chips à la main. Son médaillon tinta - à peine - au bout de sa chaîne en heurtant la fermeture éclair de sa veste. Machinalement, le jeune Chasseur referma ses doigts autours de son bijou, son regard fixant intensément l'autre type. Un loup-garou ?
Il n'en avait encore jamais croisé. Quelle ironie.

Le bruit de la bouteille s'éclatant au sol ne le fit pas sursauter, il se contenta d'un tressaillement. A peine un battement de cil. Il regretta que son épée soit au vestiaire. Avant de se rendre compte de combien c'était stupide : que lui avait fait ce gars ? Rien. Il percevait sa respiration plus rapide, son stress...  Alors Luce articula calmement.
"Ce n'est rien. Ca arrive. Attention avec le verre."
Il relâcha son médaillon, souffla doucement, discrètement, baissant la pression.
"Vous ne devriez pas le laisser boire. Ça en dit des conneries, à cet âge." Luce était de nouveau très calme, presque froid. Cependant, son ton était bas et presque... doux.

Abandonnant un instant le tapis roulant et sa caisse, il fit le tour du comptoir, se penchant pour ramasser les débris de verre avec une petite pelle et un seau jamais très loin de la caisse - les catastrophes étaient plus fréquentes que ce que l'on croyait.
Accroupi, le Chasseur releva un instant le regard sur le gosse, lui offrant un sourire en demi-teinte avant de chuchoter.
"Tu devrais prendre garde aux secrets des autres. Etre ivre n'est pas une excuse."
Luce se contenta pourtant de simplement éponger les dégâts, tentant de se détendre à l'idée d'offrir sa nuque à un garou - enfin, c'était un peu ridicule, il le sentirait attaquer et puis... Ce n'était pas vraiment son affaire. Ceci dit, se retrouver accroupi à éponger la merde d'un autre lui semblait plus humiliant chaque jour. Que dirait Ulfric ? Ha oui, que c'était "bon pour travailler sa modestie.". Heureusement pour le loup-garou, Luce n'était pas de ces tarés qui pensent que tout être surnaturel est à brûler. A vrai dire, il se sentait plus curieux que menacé. C'était sa première rencontre avec un garou et voilà qu'il se retrouvait à dispenser des conseils creux et à écoper du jus de fruit... C'était d'un classe.
©️ Mister Hyde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup-garou, solitaire

Date d'inscription : 06/04/2016
Messages : 133
Rp postés : 60
Avatar : Simons Nessman
Âge du perso : 22 ans
Groupe du perso : Loup garou
MessageSujet: Re: Glamorous Ordinary Life >>Eden Mer 4 Oct - 15:13

Glamorous Ordinary Life
Luce & Eden


Ce n'est rien. Ca arrive. Attention avec le verre.

Eden avait gardé ses yeux sur Alton. Il le fixait froidement, si intensément que son petit frère n'osait plus le regarder. Il remercia le vendeur d'un hochement de tête.


Vous ne devriez pas le laisser boire. Ça en dit des conneries, à cet âge.

Ca n'arrivera plus, vous pouvez me croire, s'esclaffa à moitié Eden en sortant son portefeuille.

Ca va, c'est pas comme si j'avais 5 ans, répliqua Alton à voix basse.

En voyant le vendeur faire le tour du comptoir pour nettoyer le verre, Eden lui attrapa le bras et le décala sur le côté pour lui laisser de la place. Celui ci n'avait d'ailleurs rien dit ; mais il n'en pensait sans doute pas moins. Eden n'avait aucune idée de la couleur de ses yeux ; mais il fallait qu'il se barre le plus vite possible au cas ou il aurait de mauvaises surprises en rentrant. Il n'arrivait même pas à savoir précisément ce qu'il ressentait ; paniquait il moins qu'il ne pensait ?

Ses paroles adressées à Alton ne passèrent cependant pas inaperçues. Putain, quel con d'avoir pu penser ne serait-ce qu'une demi seconde que le vendeur ne se serait douté de rien. Il serra son porte feuille entre ses doigts et inspira un grand coup pour garder son calme.

Alton, attends moi dehors. Juste devant, dépêche toi, le temps que je paie.

Sa voix était si froide et si inhabituelle que son jeune frère releva ses yeux sur lui. Et Eden se figea : Il y lut la même expression. Le même regard qu'il avait quand il se retrouvait face à leur père. La peur.Néanmoins, il obéit non sans se priver de lancer une dernière réplique:

Tu fuis ; sans arrêt.

Il eut un pincement au coeur et crispa la mâchoire en se tournant de nouveau vers le vendeur.

Désolé. Ne l'écoutez pas, s'il vous plaît. Ca sera combien ?

Il voulait en finir au plus vite avec cette histoire de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Glamorous Ordinary Life >>Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» cynthia ☆ this ain't ordinary life
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Downtown of Salem-
Sauter vers: