Partagez|

Collision | Devan & Livie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Vampire

Date d'inscription : 30/09/2016
Messages : 171
Rp postés : 63
Points-Bonus : 69
Avatar : Alexander Ludwig
Âge du perso : 281 (24 en apparence)
Groupe du perso : Vampires
Disponibilités : Dispo
Liens infos : Fiche - Liens - Rp's


MessageSujet: Collision | Devan & Livie Mar 19 Sep - 1:12

Collision
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

Tout cela était quand même très mitigé. Devan ne savait pas bien comment il devait appréhender tout ce qui lui était arrivé ces derniers temps. Il y avait du positif, du négatif et du… il ne saurait trop dire dans quoi il pouvait le caser. Tout d’abord, il y avait cette… aventure ou mésaventure avec cette sorcière qui lui avait valu un lien des plus encombrants, il fallait bien le dire. Déjà, se retrouver lier magiquement à quelqu’un ce n’était pas des plus agréables, mais en plus de quelqu’un qu’il ne connaissait pas ou à peine ce n’était pas franchement mieux. Pourtant, elle n’avait rien de mal cette petite sorcière, à part peut-être une petite poignée de malédiction qui avaient des tas d’occasion de le tuer, et donc de potentiellement le tuer aussi. C’était surtout ça, le plus dérangeant au final. Mais pour le moment, il ne pouvait rien y faire, il devait juste essayer de vivre avec et ne de pas trop y penser. Il espérait qu’ils trouvent un moyen de défaire ce qui avait été lié, parce qu’à long terme, cette situation deviendrait probablement assez compliquée à gérer. Et puis, elle aussi, ne devait pas être ravie de ce qui leur arrivait. Quoiqu’il en soit, c’était un des gros points qui lui était tombé dessus récemment.

L’autre chose, avait un poids bien plus conséquent, émotionnellement parlant, et aussi la raison pour laquelle il était revenu à Salem après toutes ces décennies. En effet, son père l’avait sorti d’une mauvaise passe où il s’était retrouvé coincé durant un moment. Heureusement pour lui, le chasseur était arrivé à temps, et Devan avait pu en réchapper, mais cela n’était pas le plus intéressant dans toute cette histoire. Grâce à l’aide d’une sorcière Jasper avait bien dû reconnaître qu’il disait la vérité, et qu’il était bien son fils. Cela avait été une expérience étrange, et même si cela était déjà une petite victoire pour le vampire, il ne savait pas encore ce qui allait découler de tout cela. Ni quelle relation ils allaient entretenir. Il voulait bien admettre que tout cela ne devait pas être facile à gérer pour le chasseur, mais Devan avait besoin de le connaître, il ne lui demandait pas grand-chose. Il espérait que cela pourrait le faire entre eux, dans tous les cas, il ferait tout ce qu’il peut pour que ce soit le cas, il n’allait pas abandonner en si bon chemin après tout.

Tout cela tournait donc un peu dans sa tête, et il n’avait trouvé rien de mieux que d’aller se détendre en club. Ce n’était pas des endroits dont il était spécialement friand, mais il avait besoin de se changer les idées, de penser à autre chose, cela ne pourrait pas lui faire de mal, et puis on ne savait jamais, il pouvait toujours espérer rencontrer des gens intéressants. Même si ce n’était pas dans ce genre d’endroit que l’on faisait les rencontres les plus intéressantes. Surtout que ce soir-là, il y avait vraiment beaucoup de monde, il avait encore bien choisi son jour… Mais cela ne l’étonnait même plus. Une jeune femme était venue l’aborder alors qu’il prenait un verre au bar, il avait bien voulu discuter un peu avec elle, mais là, elle était devenue carrément collante. Elle ne le lâchait plus et le suivait où qu’il aille. Il commençait à en avoir assez, il n’osait pas être trop ferme avec elle, on ne savait jamais, on pourrait croire qu’il l’agresse ou quelque chose du genre, et puis autant ne pas tenter l’hypnose, si elle était sous verveine il se retrouverait bien idiot, et puis tenter cela dans un endroit bondé comme celui-là c’était suicidaire. Il espérait juste qu’elle se lasse mais elle se faisait un peu plus entreprenante à chaque minute, il était vraiment coincé.

« Pour la millième fois, je ne suis pas intéressé, merci de passer votre chemin. »

La fille glousse et se colle à lui, non mais c’est pas vrai c’était une blague, pourquoi fallait-il qu’il prenne toujours les mauvaises décisions.

« Oh allez, ne fais pas ton timide. »

black pumpkin

_________________
Devan Rhodes McKenzie ∞
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humaine

Date d'inscription : 09/08/2017
Messages : 82
Rp postés : 21
Avatar : Kirsten Zellers #F5DEE6
Âge du perso : 24 ans
Groupe du perso : Humain
Disponibilités : Full
Liens infos : FicheLiensRps
Multis : Blake O'Connell
MessageSujet: Re: Collision | Devan & Livie Sam 23 Sep - 20:32


When you're clouding up my mind
How can I decide what's right when you're clouding up my mind. I can't win your losing fight all the time. No cover ever over what's mine when you're always taking sides. But you won't take away my pride, no not this time, not this time. The truth is hiding in your eyes and its hanging on your tongue. Just boiling in my blood but you think that I cant see what kind of man that you are. If you're a man at all. Well I will figure this one out on my own. I'm screaming I love you so. On my own. My thoughts you can't decode. There is something I see in you. It might kill me, I want it to be true.


C'était plutôt rare en ce moment, mais pour une fois Lindsey ne l'avait pas emmené dans un plan foireux. Ses parents étaient au courant qu'elle sortait donc Livie ne risquait pas de la voir s'éclipser sans crier gare. Ils étaient également venus avec d'autres amis à elle, mais que la jolie blonde arrivait à supporter cette fois. Elle ne serait donc pas toute seule même si son amie se trouvait un mec dans tout ce bordel ambulant qui tentait de danser. La journée avait été belle, ensoleillée, elles avaient dépensé une partie de leur salaire dans de nouvelles tenues et Livie portait l'une d'elle ce soir. Une jolie robe bustier de couleur bordeaux dont la jupe évasée donnait un sentiment de légèreté. La taille était marquée et brodée par une fine dentelle blanche qui remontait pour recouvrir le bustier et qui embrassait ses épaules à la manière d'un débardeur élégant. Une paire de talons pour sublimer ses jambes, quelques tresses égarées dans sa chevelure d'argent, un peu de maquillage pour faire ressortir ses yeux profondément noirs et sa bouche pulpeuse, quelques gouttes de parfum, et Livie se sentait prête à décrocher les étoiles.

Ce soir était censé venir avec eux un des amis de Lindsey sur qui Livie avait des vues depuis quelques jours. Ils n'avaient malheureusement aucun cours ensemble mais elle l'avait rencontré lors d'une pause déjeuner avec Lindsey. Elle lui avait vaguement parlé de lui, sous-entendu qu'il était un bon garçon, studieux et réservé... C'est complètement saoul et avec déjà une fille à chaque bras que Livie l'avait retrouvé ce soir. Elle n'en avait aussitôt plus voulu et avait passé la soirée avec son amie, enchaînant les verres et les danses, les danses et les verres... Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien. Et puisque Lindsey et un autre gars avaient été de mission les deux fois précédentes, c'était à son tour d'aller chercher des verres pour tout le monde. C'est après avoir attrapé son sac qu'elle se dirigea vers le comptoir, étonnamment vide. Il y avait deux gars qui discutaient malgré la musique dans un des coins, un couple qui s'embrassait, et un magnifique jeune homme accompagné d'une fille qui semblait carrément pot de colle. Livie ne porta pas plus d'attention à ce couple un peu bizarre, posant une billet sur le comptoir en réclamant la commande tout le monde. Le barman lui fit signe qu'il y avait un peu d'attente le temps de préparer tous les cocktails et Livie en profita pour reposer les yeux sur l'inconnu qui lui avait tapé dans l'oeil.

Si au premier abord elle ne s'était pas attardée à cause de la nana qui l'accompagnait, plus elle les observait et plus elle se disait que leur situation ne semblait pas normal. "Pour la millième fois, je ne suis pas intéressé, merci de passer votre chemin." Ah, effectivement, c'était difficile de faire plus claire comme confirmation. C'était peut-être sa chance ? Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle balança un coup d'oeil au barman, qui était en train de servir quelqu'un d'autre pour l'instant, et se dit qu'elle avait peut-être le temps de s'incruster. Se dirigeant vers le couple discrètement, elle attrapa la fille par l'épaule pour la tirer en arrière. "Ca va, t'as pas l'impression d'empiéter un tout petit peu sur son espace personnel là ? Il t'a dit qu'il était pas intéressé, alors t'attends quoi pour dégager tes sales pattes de mon copain ?" Le regard sombre, fermé, la jeune King n'avait rien d'amical et jouait à merveille le rôle de la petite amie jalouse. La pauvre demoiselle qui pensait finir la nuit ailleurs que chez elle regarda Devan et Livie tour à tour, sans bouger. Encore un déclic ? Très bien. Livie tourna les yeux vers l'inconnu et lui offrit un doux sourire, posant par la même occasion la main sur son bras comme pour se l'approprier. "Je t'ai cherché partout, Alex. Les autres se demandaient où tu étais passé... Tu viens ?" Sa main glissa le long du bras du jeune homme pour descendre jusqu'à sa main et la lui prendre, l'éloignant du pot de colle qui semblait frustré.

Mission accomplie. Miss Pot de Colle détala en marmonnant quelques insultes auxquelles Livie ne porta aucun crédit. La petite blonde attendit qu'elle se soit éloignée pour lâcher la main de l'inconnu et le regarder d'un air amusé. "Tu devrais faire gaffe, c'est coriaces ces bêtes là." Elle se rapprocha du comptoir, depuis lequel le barman lui faisait signe que ses boissons étaient prêtes. Elle rapprocha le plateau d'elle et reposa les yeux sur le grand blond. "T'es tout seul ? Tu vas en avoir une dizaine comme ça qui vont t'agripper pendant toute la soirée si tu restes au bar. Et..." "Livie !" beugla une voix criarde. Une petite grimace se forma sur le visage de Liv qui se tourna vers Lindsey, qui arrivait. "Ben alors, elles arrivent les boissons ? Qu'est-ce que tu f... Oh." Son regard s'était posé sur Devan. Livie pinça ses lèvres entre elles, un peu gênée par l'intervention comme d'habitude tout sauf modeste de son amie excentrique. Lindsey approcha en se dandinant un peu et attrapa le plateau en faisant un grand sourire à Devan, ainsi qu'un clin d'oeil pas du tout discret à Livie qui semblait complètement blasée. Lindsey repartit tranquillement, toujours en se dandinant, et Livie attendit qu'elle ait complètement disparu dans la foule pour reposer les yeux sur Devan. "Ca, c'était Lindsey. Adorable, mais un peu... Spéciale. Au moins t'es sûr qu'elle viendra pas t'embêter." Changement de conversation, histoire de passer outre les amis dérangeants. "Tu veux te joindre à nous ? On est avec quelques connaissances. Ca t'évitera de passer pour un morceau de viande aux yeux de toutes les affamées de ce club." De nouveau, un sourire paisible s'était installé sur ses lèvres.


_________________

Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 30/09/2016
Messages : 171
Rp postés : 63
Points-Bonus : 69
Avatar : Alexander Ludwig
Âge du perso : 281 (24 en apparence)
Groupe du perso : Vampires
Disponibilités : Dispo
Liens infos : Fiche - Liens - Rp's


MessageSujet: Re: Collision | Devan & Livie Mer 25 Oct - 5:29

Collision
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Vraiment, il ne savait pas ce qu’il avait fait pour mériter ça. Il ne s’était pas mal conduit pourtant, n’avait rien fait de choquant ou contraire à la morale, surtout pour un vampire. Alors toute cette mascarade n’était absolument pas méritée. Pourtant, il était bel et bien dans une situation qui était tout sauf confortable et voulue, c’était bien le cas de le dire. Il fallait toujours que cela tombe sur lui de toute façon, il les attirait forcément, sinon ce n’était pas drôle voyons. Il avait un certain attrait pour ça, sans qu’il l’ait voulu. Mais bon, il avait compris qu’il ne pouvait pas lutter éternellement, les emmerdes venaient toujours à lui sans qu’il veuille les cherches ou les mener à lui. Tout se faisait dans le plus grand des naturels. Mais là, ce n’était pas vraiment le moment, il avait juste voulu passer une soirée tranquille, se sortir un peu de son quotidien et profiter de la soirée, mais apparemment, cela ne pouvait pas lui être accordé. C’était tout de même incroyable. Et visiblement, le problème était très collant, il ne pourrait pas s’en débarrasser comme ça, aussi simplement. C’était tout de même agaçant, il aurait voulu que cela se passe autrement.

Mais il devait faire avec, cette fille était bien là, accroché à lui comme une moule à son rocher. Elle ne lui plaisait même pas. Dans le cas contraire, il aurait pu tenter de se laisser séduire ne serait-ce qu’un peu pour la forme, mais là, il n’avait juste pas envie. Mais ça, elle n’avait pas envie de le comprendre, il avait bien saisi. Peut-être qu’elle était habituée à avoir tous les hommes qu’elle désirait quand elle le voulait, mais cela ne marchait pas sur lui, dommage pour elle. Pourtant, elle ne semblait pas vouloir en démordre et était toujours aussi convaincue de son capital de séduction. Pauvre fille… Avec tout le monde qu’il y avait dans cette fichue boîte, pourquoi est-ce qu’elle restait collée à lui ? Il voulait bien que de par sa nature de vampire il restait bien plus attrayant que des mortels mais il doutait qu’il soit la seule créature surnaturelle à être ici. Il n’avait juste pas eu la moindre chance ce soir-là. Dans tous les cas, il ne lui ferait pas le plaisir de céder face à ses avances bien trop insistantes. Il allait falloir qu’il trouve un moyen de se sortir de cette situation plus que contraignante. Il ne savait pas encore comment mais il finirait sans doute par trouver quelque chose. Du moins il l’espérait.

Dans tous les cas, il n’était pas le genre d’homme qui se laissait impressionner ou faisait ce qu’il n’avait pas envie de faire. Mais il serait fâcheux que cette fille l’énerve un peu trop et qu’il n’ait un comportement qu’il vaudrait mieux éviter dans un lieu public et aussi bondé. Il voulait bien jouer au gentil vampire mais il fallait prendre garde à ne pas trop l’énerver, car cela pouvait très vite dégénérer et elle pourrait risquer de perdre la vie. Oui, Devan n’avait pas beaucoup de patience. Un peu trop plongé dans ses réflexions, il remarqua un peu tard qu’une jeune femme les avait rejoints pour tirer le pot de colle en arrière.

"Ca va, t'as pas l'impression d'empiéter un tout petit peu sur son espace personnel là ? Il t'a dit qu'il était pas intéressé, alors t'attends quoi pour dégager tes sales pattes de mon copain ?"

Quoi ? Que se passait-il encore… Il était victime d’un canular ? Ou bien cette jeune femme avait eu pitié de lui et avait voulu venir le secourir. Mais bon, mieux valait se méfier avec les femmes, peut-être qu’elle voudrait entreprendre le même schéma que celle qu’elle essayait de déloger de ses positions. Quoiqu’il en soit, il préférait rester silencieux pour le moment et la laisser voir pour pouvoir découvrir ses intentions, si elle pouvait faire partir la fille ce serait génial.

"Je t'ai cherché partout, Alex. Les autres se demandaient où tu étais passé... Tu viens ?"

Il se demandait encore si tout cette stratégie avait une chance de fonctionner ou non, et aussi ce qu’il se passerait ensuite. Pourtant, il ne repoussa pas la blondinette et hocha la tête pour répondre à sa question, prenant un air plus détaché et affichant même un petit sourire, autant jouer le jeu pour que cela s’annonce un minimum crédible.

« Bien sûr, désolé, je me suis un peu égaré en revenant des toilettes. »

Devan eut un grand soulagement en voyant la fille s’en aller et battre en retraite. Il allait falloir qu’il pense à remercier cette jeune femme qui était venue à son secours. Il baissa les yeux vers elle pour l’observer un peu. A première vue, il pouvait dire qu’elle était mignonne. Elle avait un petit côté à la fois femme et enfant qui était plutôt charmant. Enfin bref, il n’était pas là pour cela après tout.

"Tu devrais faire gaffe, c'est coriaces ces bêtes là."

Oui, il en était bien conscient de cela. Et il n’avait d’habitudes pas de mal à s’en débarrasser, seulement, il ne pouvait pas utiliser ses attributs de vampire dans des endroits comme celui-ci et ne voulait pas attirer encore plus l’attention sur lui, mais il était conscient qu’il devait être reconnaissant envers cette jeune demoiselle qu’il ne connaissait pas jusqu’à aujourd’hui.

"T'es tout seul ? Tu vas en avoir une dizaine comme ça qui vont t'agripper pendant toute la soirée si tu restes au bar. Et..."
"Livie ! Ben alors, elles arrivent les boissons ? Qu'est-ce que tu f... Oh."

Devan n’a pas vraiment le temps d’analyser ou de réfléchir à ce qu’elle est en train de lui dire qu’une autre jeune femme arrive pour interpeller ce qui semblait être son amie. Il sent qu’elle l’observe et il lui rend son regard. Elle ne reste que très peu et s’en va rapidement. Entre quelques coups d’œil et sourires. Il n’est pas sûr de vouloir comprendre tous ces signaux que partageaient les filles.

"Ca, c'était Lindsey. Adorable, mais un peu... Spéciale. Au moins t'es sûr qu'elle viendra pas t'embêter. Tu veux te joindre à nous ? On est avec quelques connaissances. Ca t'évitera de passer pour un morceau de viande aux yeux de toutes les affamées de ce club."

Il réfléchit un peu à la proposition. Peut-être que c’était échapper à un traquenard pour se jeter tout droit dans un autre. Mais après tout, la blondinette, Livie, l’avait tiré d’un mauvais pas alors il lui devait sûrement bien ça après tout. Il sourit amusé par sa dernière remarque, essayait-elle de vraiment le convaincre ou sa proposition n’était que pure politesse ? Il n’en savait trop rien, mais bon, il ne devrait pas perdre grand-chose.

« Livie c’est ça ? Pourquoi pas, je ne suis pas habitué aux soirées en groupe mais bon, on ne sait jamais. »

Il la suit rejoindre le groupe d’amis qu’il salue brièvement d’un signe de tête, il ne fallait pas trop lui en demander. Il ne savait pas trop ce qu’il devait dire ou faire… Rester sans rien dire le ferait peut-être pour un abruti, poser des questions pourrait amener les autres à en faire de même avec lui. Il était de ce fait, un peu partagé. Il se tenait aux côtés de Livie, les mains dans les poches, il jette un regard au reste des gens présents puis regarde Livie.

« Au fait, je m’appelle Devan. Même si apparemment j’ai une tête à m’appeler Alex ? Je te remercie en tout cas, je ne m’en défaisais pas de celle-là. Entre l’alcool et le reste elle restait solidement accrochée. »

black pumpkin

_________________
Devan Rhodes McKenzie ∞
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humaine

Date d'inscription : 09/08/2017
Messages : 82
Rp postés : 21
Avatar : Kirsten Zellers #F5DEE6
Âge du perso : 24 ans
Groupe du perso : Humain
Disponibilités : Full
Liens infos : FicheLiensRps
Multis : Blake O'Connell
MessageSujet: Re: Collision | Devan & Livie Mer 10 Jan - 17:08


When you're clouding up my mind
How can I decide what's right when you're clouding up my mind. I can't win your losing fight all the time. No cover ever over what's mine when you're always taking sides. But you won't take away my pride, no not this time, not this time. The truth is hiding in your eyes and its hanging on your tongue. Just boiling in my blood but you think that I cant see what kind of man that you are. If you're a man at all. Well I will figure this one out on my own. I'm screaming I love you so. On my own. My thoughts you can't decode. There is something I see in you. It might kill me, I want it to be true.


Enfin un sourire. Discret, presque invisible, mais la jeune femme aux cheveux d'argent l'avaient bien capté. Elle comprenait bien qu'il pouvait être sur les nerfs après avoir dû supporter un pot de colle comme la fille qu'elle venait de faire partir, et elle avait eu du mal à le lui tirer, ce sourire. Il avait quoi ? Une vingtaine d'années ? Il ne devait pas être beaucoup plus âgé qu'elle et si il commençait à tirer la gueule à chaque fois qu'il se faisait draguer dans un bar ou une boîte, il avait pas fini. « Livie c’est ça ? Pourquoi pas, je ne suis pas habitué aux soirées en groupe mais bon, on ne sait jamais. » Elle hocha légèrement la tête pour confirmer son nom et lui offrit un sourire rassurant. "Ils discutent, ils boivent, rien de bien exceptionnel." Elle le conduisit jusqu'au groupe qui était installé autour d'une grande table. Effectivement, les potes de Livie discutaient, buvaient, quelques verres sans propriétaires traînaient sur la table parce que trois personnes du groupe étaient parties danser.

Les présents rendirent sa salutation à Devan et reprirent leur discussion, comme si il n'était pas là. Sa présence ne faisait ni chaud ni froid. Il y avait un couple qui s'embrassait et deux copines qui discutaient et qui ne semblaient pas s'intéresser au vampire. Liv tira une chaise pour l'inviter à s'asseoir, attrapa un verre en plastique propre qu'elle posa devant lui, et une bouteille, regardant l'étiquette. "Vodka... Ca t'ira ?" Elle se pencha pour attraper du jus d'orange un peu plus loin mais se contenta de poser la bouteille près de lui, qu'il se serve s'il en avait envie. « Au fait, je m’appelle Devan. Même si apparemment j’ai une tête à m’appeler Alex ? Je te remercie en tout cas, je ne m’en défaisais pas de celle-là. Entre l’alcool et le reste elle restait solidement accrochée. » Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Liv qui se servait un verre. "Alex..." Elle fit un geste de la tête vers le couple qui s'embrassait. "C'est lui. C'est le premier nom qui m'est venu à l'esprit." Elle reposa ses yeux noirs sur le vampire, lui adressant un clin d'oeil complice. "Mais Devan, ça te va très bien." Elle remua le contenu de son verre avec une tige fluorescente qui traînait sur la table et en but une gorgée.

Pendant que l'alcool lui descendait dans la gorge, elle l'observa, examinant ce qui se dégageait de lui, et lui trouva un charme incroyable. "T'as pas l'air d'être du genre à danser, t'aime pas les pots de colle alcoolisés et t'es tout seul... Tu t'es perdu ? T'as vu de la lumière et t'es rentré ?" demanda-t-elle en se moquant gentiment. Plus sérieusement, qu'est-ce qu'il foutait ici si il n'aimait pas tout ça ? Pendant une fraction de seconde, l'idée qu'il puisse être un dealer de drogue lui traversa l'esprit. Mais il avait franchement pas la tête de l'emploi. Il était peut-être juste venu pour boire un verre, mais il y avait le côté bar, et uniquement bar pour ça. De leur côté, les deux filles qui discutaient se levèrent et l'une d'elle posa une main sur l'épaule de Livie, lui disant qu'elles rentraient. La jeune femme hocha la tête, puis se rendit compte qu'il ne restait plus que le couple qui se bouffaient les lèvres. Elle haussa un sourcil puis sourit au vampire. "Je crois que c'est le moment de s'éclipser. Ca te dit d'aller prendre l'air ?" demanda-t-elle en se levant. Il pouvait venir ou rester là, dans tous les cas ça n'amusait pas Livie de regarder le couple s'embrasser, Lindsey avait disparu et les autres étaient éparpillés un peu partout. Elle n'avait plus rien à faire ici.


_________________

Running to the Sea.
In a moment all went screaming wild until the darkness killed the light. I remember running to the sea. Remember falling to my knees. I remember gliding off the shore until I touched the ocean floor.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Collision | Devan & Livie

Revenir en haut Aller en bas

Collision | Devan & Livie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La gè averti pa touye kokobe men li fè pye kout pran devan
» Collision Frontale [Pv]
» Gwo manifestasyon Lavalas jodya devan palè
» Haiti Election 2010: Media Etranjé Yo Di ke Manigat ak Martelly devan!
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SALEM ♰ CITY :: Downtown of Salem :: Le Purgatoire-
Sauter vers: