Partagez|

The hounds are at my heels [feat Rhydian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Vampire

Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 90
Rp postés : 20
Avatar : Camila Mendes
Âge du perso : 24 ans
Groupe du perso : Vampire
MessageSujet: The hounds are at my heels [feat Rhydian] Dim 3 Sep - 15:40




The hounds are at my heels

Rhydian & Evanna

En ce début de crépuscule, la jeune femme n'était vraiment pas d'humeur à plaisanter. La nuit dernière, alors qu'elle se promenait en forêt avec un autre suceur de sang, elle était tombée nez-à-nez avec son paternel. Il était seul ce soir-là et n'était pas accompagné de sa clique de chasseurs. Cet enfoiré avait tué de sang froid son ami devant ses yeux, alors qu'il l'avait laissée s'enfuir pour cette fois. Mais il avait été très clair, la prochaine occasion où ils seraient amenés à se croiser à nouveau, il ne ferait plus aucune exception et la capturerait comme toutes les autres créatures surnaturelles pour la réduire en poussière. Quel bel esprit de famille, n'est-ce pas ? Même s'il était toujours qu'un apprenti, il était déterminé à éliminer toutes les abominations qui résidaient à Salem. Et ce, même si sa chère et tendre fille se trouvait parmi eux. Rejetée de son entourage, Evanna n'avait plus personne sur qui compter. Sa génitrice avait été tuée, son paternel et son ex-fiancé voulaient sa peau et pour couronner le tout, son demi-frère qu'elle connaissait à peine était un loup-garou. Vous vous dites sûrement que tout cela était compliqué, et bien vous avez entièrement raison car ça l'était à cent pour cent. De toute façon, quoi qu'elle fasse ou quoi qu'elle dise, la vampire était détestée autant par sa famille que par ses amis. Même ses propres alliés la reniaient quelque peu car elle n'était pour eux qu'un nouveau-né, qu'une jeune garce transformée contré son gré. Alors où était l'intérêt de se montrer sympathique et complaisante avec qui que ce soit ? Désormais c'était son jeu, ses règles. N'en faisant qu'à sa tête, la brune n'écoutait qu'elle-même et se contrefichait bien de l'avis des autres. C'était simple, elle faisait ce qu'elle voulait, quand elle voulait. Si vous avez le malheur de vous retrouvez sur son chemin et de lui mettre des bâtons dans les roues, elle ne cherchait pas à obtenir des explications de votre part et vous tuait sur le champ.

Cependant, il y avait des exceptions. Si elle trouvait que vous étiez assez intelligent et utile à son goût, elle vous manipulait à sa guise et vous aidait simplement car elle attendait quelque chose en retour. Était-ce cruel ? Était-ce inhumain ? Peut-être mais après tout, ce n'était rien d'autre qu'un monstre de la nuit, détruisant tout sur son passage et semant la zizanie à chaque endroit où elle mettait les pieds. En voilà encore la preuve. Ayant remarqué à quelques mètres de là un groupe de loups situé dans un étroit chemin à l'abri des regards, Eva ne se laissa pas démonter et alla les voir. C'était sans doute une très mauvaise idée, mais qu'importe. Elle n'avait plus rien à perdre. De plus, c'était le parfait divertissement pour se changer les idées, se défouler. Titiller quelques boules de poils ne lui faisait pas peur. Puis même si elle souhaitait passer tranquillement son chemin, elle n'aurait pas pu car ils l'avaient déjà remarquée au coin de la ruelle.

S'approchant d'un pas félin et assuré, la brunette les toisa un par un, prête à commencer les hostilités. « Bonsoir petits chiens affamés. Désolée, je n'ai aucune croquette à vous donner. Alors dégagez de mon chemin et laissez-moi passer comme de gentils toutous. » L'un se mit à grogner, tandis que deux autres lui bloquèrent la route, l'empêchant de faire demi-tour. Génial, deux canidés devant et deux derrière. Devrait-elle se sentir effrayée ? Car c'est plutôt raté. « Oh du calme, tout doux, tout doux. Ce n'est pas de ma faute si vous êtes susceptibles. » Ricanant, un homme lui demanda ce qu'elle foutait ici. Elle lui répondit qu'elle avait besoin d'arracher une ou deux têtes avant de rentrer. Mais visiblement, cette réflexion ne fît rire qu'elle. Voyant qu'ils n'étaient guère amusants, elle continua de s'avancer pour quitter la rue et trouver de nouvelles personnes à tourmenter.

Elle qui commençait à avoir faim, elle devrait laisser tomber pour cette fois une altercation avec les loups afin de trouver un humain. Boire directement à la source était bien meilleur. « Bon d'accord je vous laisse tranquille. J'ai autre chose à faire que de perdre mon temps avec des imbéciles qui ne sont pas capables d'afficher le moindre sourire. Alors est-ce que je peux passer maintenant ? » Pour une fois, elle l'avait demandé gentiment. Mais aucun d'entre eux ne voulait lui céder le passage. Grosse erreur de leur part, ils commençaient sérieusement à l'agacer et ce n'était pas le moment. Perdant patiente, elle frappa brutalement celui qui lui faisait face. Bien évidemment, il fallut qu'il réplique et la balance contre le mur de briques. Comme à son habitude, elle avait un don pour se foutre dans la merde. Sauf que là, le problème étant qu'elle avait trouvé plus fort qu'elle. « Vous voulez vous battre, et bien allez-y ! Frappez-moi ! » Ils se mirent à rire et l'homme le plus baraqué ajouta qu'elle allait devenir leur jouet. Quoi ? C'était la pleine lune ? Ils étaient énervés aussi ? Super !

Se relevant rapidement, l'australienne se jeta sur eux, arrachant sans ménagement un morceau de chair grâce à ses canines tranchantes et acérées. Les loups n'eurent pas de difficulté à la maintenir fermement, tandis que les deux autres la frappaient sauvagement à tour de rôle. Mais au lieu de s'acharner davantage et de riposter, elle les laissa faire en souriant. « C'est tout ce que vous avez dans le ventre ? » Les provoquant, ils lui rendirent la monnaie de sa pièce, amusés de tabasser une insupportable vampire. Qu'est-ce qu'il lui avait pris au juste ? D’ordinaire, elle ne laissait jamais, ô grand jamais quelqu'un s'en prendre à elle, voir ne serait-ce que de l'effleurer. Peut-être que pour une fois, elle fût rattrapée par ses émotions et pensait qu'elle méritait de souffrir ainsi. « Allez tue-moi ! Tue-moi si tu l'oses ! » Le visage rempli de sang, le loup-garou était prêt à donner le coup de grâce lorsqu'un jeune homme déboula de nulle part en leur ordonnant d'arrêter.


_________________
QUEEN OF BLOOD
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup-garou, solitaire

Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 421
Rp postés : 42
Points-Bonus : 111
Avatar : Matthew Daddario
Âge du perso : 20 balais
Groupe du perso : Werewolf
Disponibilités : overbooké
Liens infos :
Avis de recherche : son père + quelqu'un pour le recueillir + son meilleur pote + des amis + des amours + des emmerdes +une meute de werewolves
MessageSujet: Re: The hounds are at my heels [feat Rhydian] Jeu 19 Oct - 14:37

The hounds are at my heels.I never thought that you'd drain the fight out of me
Oops look what you did to me
Now I figured out
I don't need no hero
( The Jessie J → Hero )
La nuit venait de tomber il y avait de cela deux ou trois heures sur Salem et tout un monde semblait s'éveiller avec elle. Rhydian n'avait aucun mal à percevoir cela de là où il se trouvait, tout en haut sur le toit de son immeuble, adossé contre la porte signalant un " accès au toit interdit". Enfin visiblement se n'était pas ça qui avait arrêter le jeune loup. A vrai dire il s'était arrangé avec le concierge lorsque ce dernier l'avait surpris à fumer sur le toit. L'argument majeur du grand brun avait été de pouvoir dire  que le toit où ils se trouvaient, était le dernier espace urbain dans cette satanée ville qu'était Salem où on pouvait s'accorder un moment avec soi même. Un moment pénard ... pour fumer une clope. Et visiblement ça avait été plutôt convainquant puisque le vieux concierge accepta de fermer les yeux. Parce que ouais ce soir il avait besoin un moment à lui. Vraiment rien qu'à lui. C'est vrai qu'il aurait pu comme à son habitude aller se boire une bière avec Eden dans un pub du coin mais pas ce soir. De toute façon les bas ça lui réussissait pas vraiment vu le nombre d'embrouilles qu'il avait pu avoir à un connard complètement ivre à son actif. Puis il ne pouvait plus remettre les pieds au Bestial bistrot... plus après la mort de Wade. Le pire dans tout ça, c'est qu'au fur et à mesure que les jours avaient défilé, Rhydian avait fini par penser que leur Alpha s'était tout bonnement tiré en abandonnant derrière lui toute la meute. Parti, comme ça, s'en dire quoi que se soit à personne. Il s'en était voulu d'avoir pu penser cela à la découverte de sa mort, la vision d'horreur de trouver la tête de leur alpha dans une boite. Et il s'en voudrait toujours.

Il porta sa clope à ses lèvres, son ouïe en éveil captant le moindre brouhaha de la ville comme le bourdonnement d'un essaim d'insecte qui aurait envahit Salem. Madame Ramirez au premier devant sa télévision. Un chat qui fouille les poubelles à un paté de maison de là... Mais ce fut un autre son qui attira brusquement la curiosité du jeune loup garou. Il n'y avait pas prêter attention au début, ce qu'il avait pu entendre n'avait pas été aussi perceptible que maintenant. Eteignant sa cigarette en l'écrasant contre le mur,le grand brun vint s'accroupir au bord du toit et tendit l'oreille comme un chasseur à l'âffut. Les sons s'amplifièrent, un fourmillement de bruit.  Le loup se concentra pour les décortiquer, les passer en revue à toute vitesse et annihiler tous les sons parasites jusqu'à enfin entendre avec clarté ce qu'il cherchait. " Ben quoi on est plus joueuse d'un coup ?" ... " Vous voulez vous battre " ... " PUTAIN la salope elle m'a mordu !" ... " Tue-moi si tu l'oses ! ". Il sentit ses muscles se tendre au fur et à mesure qu'il écoutait, comme un chien d'attaque attendant les ordres. Qu'est ce qu'il comptait faire maintenant?  Attendre que les flics rappliquent ? Un voisin, à défaut d'intervenir, devait certainement avoir déjà contacter les flics ... mais le temps qu'il arrivent il serait peut être déjà trop tard. Oh non mec j'connais ce regard ça empeste la mauvaise idée...Et voilà. Il avait déjà pris son élan pour sauter de toit en toit avec une agilité bestiale. Pour une fois que se n'est pas es problèmes qui te tombent dessus pourquoi fat à tout prix que tu fonces tête baissée droit vers ceux qui ne sont pas les tiens ? Parce que c'était plus fort que lui. Peut être parce qu'au fondil avait cette envie , ce besoin de ressentir cette sensation, qu'Abigaïl avait libéré en lui une fois déjà. Son shoot d'adrénaline. Quelque chose qui se déchaînait en lui.  

Il attérrit sur le balcon de l'escalier de secours et fit appel à son odorat. Celui là ne l'avait jamais tromper. L'odeur de quatre individu lui parvint. Trois hommes, des loup garous eux aussi à n'en pas douté et l'un d'eux semblait déjà mal en point, c'était déjà ça. Il y avait aussi celle d'une  femme au parfum bien plus perturbant et indéfinissable. ça semble mal barré t'as encore le temps de renoncer tu sais.

- T'en fais pas ma jolie, ricana l'un des agresseurs en lui relevant la tête par les cheveux avec toute la délicatesse d'une brute de décoffrage, mais avant on va bien s'amuser avec toit que tu le veuilles ou pas.

Mais ces ricanements eurent vite fait de s'achever lorsqu'une masse sombre atterrit sur ses deux jambes derrière la brute épaisse et ne l'envoie valser contre la benne à ordres avant qu'avoir le temps de comprendre quoi que ce soit.

- Que tu le veuilles ou pas tu la laisses tranquille.  

La voix du Fraid s'éleva dans la ruelle lorsque les regards se tournèrent vers lui. ça y est t'as gagné, c'est officiellement ton problème maintenant. L'un des lycanthropes ne tarda pas à fondre sur lui. Bien que le jeune loup réussit à parer le premiers coup, le deuxième ne le rata pas au coup de la joue. Se n'était pas la première fois que Rhydian se retrouvait mêler à une bagarre mais avant, dans sa bourgade paumée, se n'était qu'à des humains qui venaient se frotter à lui. Pas étonnant que se soit le jeune loup garou qui en sortait victorieux à tout les coups. Mais depuis son arrivée à Salem il avait du faire face à des adversaires on ne peut plus coriaces et les adversaires de ce soir ne faisait pas exceptions. Toutefois Rhydian ne pu s'empêcher de les trouver bien plus lents que Jim... Ou alors c'était le fruit de son entraînements ? Des semaine qu'il se faisait latter par son mentor, il avait fini par apprendre à encaisser. Chaque coups ,qu'il recevait,  faisaient s'agiter en lui les pulsions les plus sauvages. Une envie de mordre. De griffer. Sans retenue. Tout ça luisait dans son regard devenu fauve. Mais il fallait avouer qu'ils frappaient fort... très fort. Le sang qui dégoulinait de son arcade gauche le prouvait bien. Plaqué contre le mur, l'avant bras d'un des connards appuyant contre sa trachée, le jeune loup garou pouvait déjà sentir le manque d'air avant qu'il ne se dégage d'un coup de pied dans le ventre de l'agresseur. Il se décolla du mur dans une grande inspiration . A trois contre un il ne tiendrait pas longtemps. Il esquiva de peu la seconde brute qui fonça tête baissé sur lui, juste à temps pour que celui ci percute son complice de plein fouet et l'entraîne dans sa chute.Une ouverture. Son regard jaune de bestialité se posa sur le troisième loup estropié qui tentait d'embarquer la jeune femme avec lui et les poings ensanglantés de Rhydian se contractèrent dans un grondement. Il n'y avait plus de temps à perdre  avant que les deux autres brutes n'aient totalement repris leur esprit car se serait s'en doute la seule chance qu'ils auraient s'il voulait se tirer d'ici avec la fille.

©️ 2981 12289 0

_________________
Only wolf who lost his way ☾ In the back of my mind, I've been trying to chase a monster   this while time but i couldn't see the monster was me -  
❝Animal I have become ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The hounds are at my heels [feat Rhydian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: North of Salem :: Rues & petits chemins-
Sauter vers: