Partagez|

Wolfing Out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loup-garou Beta
avatar

Date d'inscription : 04/06/2016
Messages : 50
Rp postés : 23
Avatar : Jensen Ackles
Âge du perso : 25 ans
Groupe du perso : Loup-Garou
Liens infos : Fiche de présentation
Fiche de liens
Fiche de RPs

Avis de recherche : - The Werewolf Who Bit Him: L’été dernier, Jason est allé camper avec des amis au beau milieu des bois. Alors que la pleine lune brillait de mille feux dans le ciel, un loup-garou a attaqué le petit groupe d’amis. Seul Jason a survécu, la jambe marquée par une morsure.


Multis : Alyson Owens
MessageSujet: Wolfing Out Mer 12 Juil - 0:55

Terminant d’installer la nouvelle pièce dans une Dodge Van 2010, Jason s’essuya les mains sur un torchon blanc déjà taché de taches noires ici et là qu’il lança sur une chaise derrière lui. Il décrocha le vérin pour le remettre à sa place et referma le capot du Dodge avant d’aller démarrer le moteur afin de s’assurer qu’il ne faisait plus de bruit bizarre. Satisfait, il referma la portière. La main sur le haut du dossier du passager, la tête tournée vers l’arrière, il appuya doucement sur la pédale de gaz, reculant la voiture lentement. D’un léger mouvement vers la gauche sur le volant, il évita de rentrer dans un véhicule garé non loin de là avant de se frayer un chemin jusqu’à la propriétaire de celle qu’il conduisait. Il la gara, sortit de la voiture et rendit les clés à la demoiselle qui ne l’avait quitté des yeux.

- Voilà! Elle est comme neuve, dit-il en souriant à la brunette. Si vous voulez bien me suivre…

Le brunet la conduisit jusqu’à la partie magasin du garage. Il attrapa une des factures vierges qui étaient rangées dans un tiroir du grand bureau noir qui servait de caisse. Il cocha les réparations faites, additionna les montants et la tendit à la jeune femme. Elle paya par carte de crédit, le remercia et se rendit à sa voiture qui démarra parfaitement avant de s’éloigner. Jason resta encore un instant dans le magasin, remplissant de la paperasse suite au travail qu’il venait de faire. Le reste de l’avant-midi passa plus lentement, les clients se faisant un peu plus rares. Il profita du temps mort pour signaler à Feodor qu’il allait prendre sa pause. Autant manger pendant qu’il le pouvait.

Sous l’œil impitoyable du soleil, la chaleur était devenue accablante. Et l’humidité n’aidait en rien. Une légère brise soufflait, faisant onduler les feuilles des arbres. Au moment où il crut pouvoir aller se chercher de l’eau, deux jeunes hommes d’environ dix-huit ou dix-neuf ans arrivèrent dans un pick up truck noir, un motocross pratiquement neuf dans la boîte.


- Besoin d’aide? demanda Jason qui s’était approché du truck.

- Non, répondit le conducteur, descendant de son véhicule.

Il se rendit à l’arrière de son camion et abaissa le derrière de ce dernier avant d’y monter. L’autre gamin le rejoignit et l’aida à le descendre. Le conducteur sauta du pick up, pensant qu’il allait impressionner la galerie, alors que l’autre s’assurait que l’engin motorisé ne tombe pas. Puis, il remonta le derrière du camion avant d’aller prendre les guidons du motocross. Finalement, il se tourna vers Jason.


- J’ai rendez-vous à quinze heures avec vous, l’informa-t-il tout en le regardant derrière ses lunettes de soleil.

Le jeune homme lui indiqua la petite réparation à faire, précisant qu’il en avait de besoin pour le lendemain. Sachant qu’il pouvait le faire avant que le soleil se couche, le loup-garou le rassura, lui disant qu’il l’aura avant la fin de la journée. Il lui affirma qu'il aurait besoin d'une demi-heure tout au plus. Il lui prit les guidons et la fit rouler jusqu’au garage, tandis que les deux jeunes hommes s’en retournaient, assurant qu’ils allaient revenir bientôt. Aussitôt, le mécanicien se mit au travail.


Une demi-heure plus tard…

Une goutte de sueur perlait sur le front de Jason qui était toujours penché sur le motocross. Il avait pratiquement terminé. Au loin, il pouvait entendre le ronronnement du truck qui approchait. Près d’une minute plus tard, les deux jeunes étaient de retour. Voyant que le motocross était toujours en réparation, ils abaissèrent l’arrière du pick up qui était stationné non loin de l’entrée du garage et s’y installèrent, mécontents de devoir attendre une quinzaine de minutes de plus. Ils commencèrent à passer des commentaires déplaisants sur la rapidité du mécanicien, de la façon qu’il travaillait et, surtout, sur sa chemise à carreau noire et blanche. Serrant les dents, Jason passa un chiffon micro fibre sur l’engin, enlevant la poussière causée par son travail. La moto était enfin prête.


- Il était temps, lança le propriétaire de celle-ci tout en l'examinant, j’ai cru que j’allais devoir rester ici toute la nuit!

Jason préféra l’ignorer, se contentant de l’inviter à le suivre pour qu’il puisse payer. Ce n’était pas le moment pour s’obstiner avec un petit avorton de son genre. Il allait franchir le seuil du garage quand il entendit le jeune homme l’accuser d’avoir rayé son précieux engin. Le mécanicien retourna près de ce dernier pour l’examiner à son tour.

- C’était déjà là, se défendit-il. Je n’ai même pas frotté aussi bas et c’est trop profond pour être causé par mon chiffon.

En effet, la rayure était profonde comme si on avait coupé plusieurs fois dans le plastique avec la lame d’un exacto. Sans compter qu’il avait fait attention pour utiliser un chiffon doux pour ne laisser aucune marque. Et il n’avait pas descendu aussi bas. Ce n’était pas lui qui avait fait cette rayure. Le jeune homme commença à avancer vers lui, le menaçant de ne pas payer les réparations faites. De son index, il vint tapoter le torse du loup-garou. Perdant peu à peu ses moyens, Jason lui demanda de reculer. Il perdit contrôle quand le gamin vint se mettre un peu plus dans sa face. Ses yeux tournèrent au jaune l’espace d’un instant ce qui fit reculer le jeune homme jusqu’à l’entrée du garage. Ses dents s’allongèrent tout comme ses oreilles. Ses ongles devinrent des griffes et il se retrouva couvert de poils en temps de le dire.

- Mais, qu’est-ce que t’es? demanda le blondinet. Une sorte de monstre?

Jason grogna pour toute réponse. Rapidement, il leur tourna le dos, s’éloigna et alla se cacher dans la salle des employés. Fâché, il n’arrivait à oublier le visage du blondinet qui s’était mis dans sa face. Il espérait lui avoir donné la peur de sa vie, même s’il savait que ce n’était pas trop bon pour lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfing Out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Downtown of Salem :: Miyagi's Garage-
Sauter vers: