Partagez|

Did I miss you Sweety ? Feat. Talia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Vampire

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 81
Rp postés : 41
Avatar : Bex Taylor-Klaus (Rhydi <3 <3 <3)
Âge du perso : 94 ans
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Pas pour le moment
Multis : Aleksandra Mokhov
MessageSujet: Re: Did I miss you Sweety ? Feat. Talia Mar 27 Juin - 16:18

Un choc violent, une secousse se propageant dans tout mon corps et mon être, je pensais connaitre le plaisir, l'avoir trouvé encore et encore lors de toutes ces années seules. Que ce soit au bras d'inconnues ou de fans, mais ma belle redéfinissait cela, changeant en permanence sa signification à ses yeux, au fil de ses caresses et de ses baisers. De sa douceur et de sa fermeté, de sa langue glissante sur tout mon corps, de ses crocs s'enfonçant dans ma chair, désormais de ses instruments d'une si douce torture. L'immobilité, les chaînes, le bandeau, les pinces ou même les boules, tout cela ne participait qu'au véritable plaisir que je pouvais sentir, celui d'être sienne, maintenant et pour toujours. L'orgasme était brutal, d'une beauté sans nom, je sentais mon être tout entier être submerger par elle, tous mes sens explosant en même temps dans un moment qui semblait durer une éternité.

Bientôt je tombais dans ses bras protecteurs, ceux qui m’avaient fait tel que je suis, qui m’avait consolé il y a tant d’années comme ils m’avaient blessé, j’étais faible, vulnérable. Je ne pouvais que m’accrocher à son corps nu, ma vision encore obstruée, me reposant que dans son éternel contrôle sur ma personne, le lit ainsi que son corps se livraient à moi. Là contre ma Maîtresse, je ne devenais plus que sérénité, un calme qu’elle seule savait m’offrir, celui de se sentir liée entièrement à une autre personne, de ne faire plus qu’une. J’écoutais ses paroles, gardant mes yeux fermés lorsqu’ils furent débandés, sachant que rien ne pourrait nous atteindre ici, dans ce lit, dans cet appartement au-dessus de toute cette ville et de ce monde. Un début de proposition pouvait commencer à se lire, une proposition que je n’aurais que bien peu de difficultés à accepter.

Je laissais échapper un petit gémissement plaintif en la sentant me quitter, grognant d’autant de plaisir en portant la coupe à mes lèvres, dégustant le sang de sorcier, succulent. Je buvais lentement, savourant cette denrée rare que j’espérais pouvoir goûter plus souvent, écoutant la suite de la proposition, mes yeux s’ouvrant à nouveau.

-C’est délicieux, j’aimerais avoir plus de sorciers sous la main, je n’en bois pas autant que je le voudrais, merci ma belle.

Un grand sourire se formait sur mon visage et mes lèvres rougies du sang, me laissant la possibilité à un rapide baiser, collant mes lèvres contre celle d’Elizabeth, lui donnant la possibilité d’en profiter. Je restais contre ses lèvres, essayant de m’empêcher de l’embrasser à nouveau, le faisant tout de même quelques fois avant de prendre un peu de recul.

-Étrange que tu aimes me faire tourner la tête et me dominer ? Je peux voir une habitude te concernant…



Un léger rire sortait de ma bouche, je reprenais néanmoins rapidement mon calme, posant ma main sur la joue de la magnifique rousse et la caressant doucement.

-C’était excitant, tu es toujours excitante, mais là, être complètement en ton pouvoir, se sentir tienne, tout était si fusionnel. J’ai envie de recommencer, j’ai envie d’essayer de nouvelles choses avec toi, je te fais confiance et attention car je serais capable de rester nue avec toi dans ce lit pour toujours.

Je lui adressais un clin d’œil, mes lèvres rejoignant encore une fois celles de ma compagne dans un long et tendre baiser.

_________________

So what if you can see the darkest side of me. No one will ever change this animal I have become. Help me believe it's not the real me. Somebody help me tame this animal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire

Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 246
Rp postés : 94
Avatar : Deborah Ann Woll
Âge du perso : 24 / 150 ans
Groupe du perso : Vampire
Disponibilités : Pas Disponible
Liens infos : Fiche - Liens - Sujets
Avis de recherche :
- Des compagnons de jeux de toutes races,
- Des ennemis également,

Multis : Teddy / Valeska
MessageSujet: Re: Did I miss you Sweety ? Feat. Talia Dim 2 Juil - 10:34




Elizabeth avait des envies, des idées, qui naissaient en regardant sa belle. Leurs retrouvailles étaient vraiment particulières, délicieuses, onctueuses. La belle Anglaise n’aurait pu les imaginer ainsi. En effet, si elle avait espéré retrouver le corps nu de sa compagne, jamais elle n’aurait espéré la retrouver ainsi soumise, si parfaite. Ce moment privilégié, rien qu’à elles, faisait naître des désirs qu’elle n’avait pas ressentis depuis un moment. Même si soumettre était un plaisir pour elle, elle n’avait cependant pas de soumise attitrée, de personne avec qui jouer de manière régulière. Et, plus elle regardait sa douce Talia, plus cette envie lui chatouillait l’esprit. Elle savoura, silencieuse, les lèvres que sa belle lui offrait, se délectant du goût du sang qui s’y répandait encore. Elizabeth espérait, au fond d’elle, que sa bien-aimée accepterait de recommencer. Elles avaient tout leur temps. En réalité, elles avaient l’éternité pour ça. Et elle avait hâte. Hâte de savoir ce que son amante avait pu ressentir. Suspendue à ses lèvres rougies, elle écouta les mots doux comme des caresses qui flattèrent son ego surdimensionné. Sa belle en voulait encore ; voulait plus ; plus fort. Elle voulait tester de nouvelles choses avec elle, pour elle, ensemble. Et cela ne pouvait que plaire à Elizabeth, la réjouir au plus haut point.

Leurs lèvres se retrouvèrent dans un baiser tendre et délicat. Une main libre se promena sur le corps nu de Talia, caressant ses courbes délicates. Jamais elle ne pourrait se lasser de ce corps, de ces formes, de cette femme. Jamais elle ne se sentirait rassasiée. Elle se demanda presque comment elles avaient pu se passer l’une de l’autre aussi longtemps. Mais peu importe, elles s’étaient enfin retrouvées. Elizabeth prolongea encore se baiser délicat avant d’y mettre fin.

- Je suis heureuse si tu as aimé. Ton corps a parlé pour toi, il faut l’avouer. Mais je suis ravie que tu éprouves l’envie de recommencer…

La main d’Elizabeth quitta les formes délicates pour remonter sur la joue, caressant les lèvres délicieuses de la pulpe de son pouce. Talia était belle. Elle était sienne. Du moins tant qu’elles étaient ici, dans l’antre de la rousse.

- J’aimerais que ce soit toujours ainsi lorsque tu viendras chez moi. J’aimerais que tu obéisses dès que j’en aurais envie, dès que je t’ordonnerais quelque chose… Prends ça pour un jeu. C’est un plus pour pimenter notre petite vie. Je ne ferai jamais ce que tu n’aimerais pas, mais je suis certaine que tu aimeras tout…

Elizabeth mordilla la lèvre de sa belle, soupirant doucement contre elles.

- Mais tu devras vraiment obéir Talia. Je te punirais si tu ne le fais pas. Mais ne me donne pas ta réponse maintenant. Tu dois prendre le temps d’y réfléchir.

Et elle l’embrassa avec une passion dévorante. Ses mains retrouvèrent son corps qu’elle connaissait par cœur. Et à nouveau, leurs corps, leurs âmes se retrouvèrent, s’unissant entre soupirs et gémissements. Toute la nuit… Encore et encore.

(…)

Elizabeth se réveilla alors que le jour se levait lentement sur Salem. Les draps de soie rouge recouvraient en partie le corps nu de la belle Talia, encore endormie. La rousse quitta le lit et la pièce si particulière qu’elle affectionnait tant. Avant de sortir complètement, elle jeta un œil vers sa douce, la trouvant si belle ainsi endormie. Un sourire étira les lèvres d’Elizabeth avant qu’elle ne referme la porte derrière elle. La belle enfila un peignoir avant de descendre l’escalier. Un café serré accompagné d’une coupe de sang. Voilà comment elle commençait souvent ses journées. Si le café ne lui était pas réellement utile, elle en savourait la saveur particulière. Puis, elle s’installa au piano, laissant le couvercle abaissé et joua en sourdine, pour ne pas réveiller la belle au bois dormant. Elizabeth se laissa transportée, jouant des airs mélancoliques qu’elle appréciait. Perdue dans sa bulle, plus rien ne semblait pouvoir la perturber ou l’atteindre. Elle joua ainsi pendant un long moment, si bien que le soleil eût définitivement percé le ciel de la ville. La musicienne ne se stoppa pas lorsqu’elle entendit les pas léger de sa belle dans l’escalier carrelé. Elle la laissa s’approcher, s’installer à ses côtés et ne s’arrêta que lorsque le morceau fut terminé.

Le visage concentré d’Elizabeth se transforma alors en quelque chose de plus doux, le regard brillant se posant sur celui de sa belle. Sa main glissa sur sa joue, puis ses cheveux, avant de rapprocher son visage du sien pour l’embrasser tendrement.

- Bonjour ma belle. Bien dormi ?

Les doigts fins glissèrent sur le piano pour en refermer le couvercle qui cachait et préservait les touches. Puis elle reporta son attention sur sa douce.

- Je vais devoir partir travailler tout à l’heure. Je vais te donner un peu de sang. Ensuite nous irons nous doucher et je te prêterai des vêtements. Tu ne vas pas rentrer nue chez toi. Je te déposerai où tu voudras ou mon chauffeur le fera, à ta guise.

Elizabeth était, sans s’en rendre réellement compte, autoritaire et décidait déjà pour Talia. Hors cette dernière n’avait encore rien accepté. Mais c’était dans sa nature, instinctivement autoritaire. Alors elle se leva après avoir volé un baiser à sa belle et prit la direction de la cuisine. Une poche de sang frais fut versée dans une coupe et légèrement chauffée pour en révéler ses saveurs. Du sang de Sorcier, encore une fois. La rousse retrouva le corps de sa belle, lui donnant la coupe. Comme toujours, la simple vue de son amante lui donnait des envies très peu chastes, voir pas du tout.

- Alors dis moi, que vas-tu faire de beau aujourd’hui ? Lui demanda-t-elle en l’attirant avec elle sur le canapé.


_________________

★ The day that love opened our eyes. We watched the world end. We have high places but we have no friends. They told us sin's not good, but we know it's great. War-time, full-frontal drugs, sex-tank armour plate. Bang; we want it. You came to see the mobscene. ★

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Did I miss you Sweety ? Feat. Talia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: North of Salem :: Salem Willows-
Sauter vers: