Partagez|

A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut. | feat. Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loup-garou
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 06/04/2016
Messages : 116
Rp postés : 57
Avatar : Ruby Rose
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : Loup-Garou
Liens infos : Fiche | Potes | Histoires
Avis de recherche : Je cherche pleins de choses :
# Hôte/sse d'accueil pour salon de tatouage

Multis : Abigaïl & Valeska
MessageSujet: A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut. | feat. Kris Jeu 23 Fév - 19:26


▬  La Louve & Le Gros Bêta  ▬

J'étais contente. Ce jour, je l'avais attendue depuis plus d'une semaine déjà. Comme une gamine qui attendait la nuit d'Noël pour que le vieux barbu pervers lui apporte ses cadeaux pas mérités parce qu'elle avait pas forcément été sage de toute l'année. J'allais chasser avec Wade. AVEC WADE ! J'avais retrouvé mon pote, son bar, sa meute. Ouais. Wade, chef de meute. C'était mon Alpha. Ze classe ! Bon ok, il s'considérait pas comme un alpha mais comme un bêta … rien à foutre. Moi c'était mon Boss. Mes yeux brillaient de fiertés à ses côtés, comme une gamine. J'buvais ses paroles, ses conseils et l'admirait tellement. Ouais, ce mec c'était mon frère, mon grand putain de frère que j'kiffais autant que j'pouvais kiffer Eireann. C'était Wade quoi. Pis la meute ça semblait cool. On était plusieurs déjà. Mais ça manquait clairement de gonzesses. Enfin, si c'était pour avoir des pisseuses chouineuses, je préférais clairement me coltiner les deux gosses, Eden et Rhydian.

Comme d'hab' j'avais passé ma journée au salon de tatouage, un peu trop excitée, et même angoissée. Parce que… être un loup-garou c'était pas rien. J'commençais à accepter. Nan, correction, j'acceptais. J'étais un loup-garou. Une créature surnaturelle. Un truc poilu avec des crocs et des griffes. Wade disait qu'accepter ça, c'était le premier vrai pas pour gérer les trucs. Et j'avoue que… J'commençais à gérer mes émotions. Je m'tapais pas des poils sur la gueule à chaque fois que je m'énervais et ça s'était plutôt cool. Mais bon, j'appréhendais quand même les pleines lunes. Parce que putain, ça faisait mal.

Entre deux rendez-vous, j'vérifiais mon portable. J'avais quelques mails, des messages. Et surtout un message de Wade. J'étais toute contente. On avait rendez-vous l'soir au bar, on allait partir ensemble en mission amélioration des sens de louve. Oh ça allait pas être une mince affaire. Parce que même si j'commençais à gérer quelques trucs, genre mes oreilles super trop géniales, bah le reste, c'était un peu limite. Mais j'savais qu'avec Wade ça allait l'faire et que j'allais finir par rattraper mon ''retard'' par rapport aux autres. Bref, j'ouvrais le message pour le lire, toute contente.


De Wade - 14:32
Désolé gamine. Changement de programme. Je vais pas pouvoir venir ce soir, j'te raconterais. Je te laisse entre les pattes de Kris. T'inquiètes, il est presque aussi bon que moi, lol. Je lui fais confiance, alors sois sage. Et écoutes-le. A plus.


What ? Nan ! Fuck ! NAN ! Putain ! Pas lui ! Nan ! S'pas mon Boss ! NAN ! FUCK ! J'veux Wade. Rendez-moi Wade ! Ouais bon ok, j'avais une réaction tellement disproportionnée face au truc … Mais putain, c'était Wade et moi quoi. J'étais triste et déçue. Wade c'était, c'était mon premier pote loup, le premier qui avait su me calmer, me faire confiance ; le premier en qui j'avais eu confiance. Et j'étais tellement fière de pouvoir faire une sortie avec lui. En grognant, mordant dans mon sandwich au poulet, j'consultais le message suivant. Il venait d'une cliente qui annulait son rendez-vous. Putain, vous me cassez tous les couilles là ! Allez-vous faire foutre ! En soupirant, les doigts pleins d'graisse, j'pianotais sur mon portable pour répondre à Wade un truc du style Rien d'grave j'espère ! T'vas me manquer t'sais. Mais bon s'toi l'chef ! J'te raconterai. Prends soin d'toi. A plus Chef ! … Je claquais mon téléphone dans le tiroir et m'acharnais sur le nettoyage de ma zone de travail. Le prochain client allait arriver et fallait que je me calme. Mais clairement ma bonne humeur était retombée. J'avais plus envie d'partir.

(…)

J'avais fermé le salon plus tôt du coup, vous que la dernière cliente d'la journée avait abandonné. J'étais passée chez moi pour bouffer un truc léger, fumer quelques clopes aussi. J'étais toujours méga énervée. J'tournais en rond, j'râlais, j'grognais. J'ai même tapé dans un mur. Ouais … tout ça parce que j'allais pas voir Wade mais Kris. C'est donc en traînant des pieds que j'quittais mon appart et que j'montais dans ma bagnole. J'avais enfilé une tenue que j'espérais adéquate pour c'qu'on allait faire … Genre des baskets, un leggings chaud, un pull. J'étais pas du genre frileuse alors bon, je n'allais pas non plus m'encombrer hein. J'avais quand même des fringues de rechange, au cas où … histoire de pouvoir me rhabiller un peu mieux après. Pis ouais, j'avais ma dose de clope et d'la flotte. La meuf, elle partait en randonnée dans les bois. J'savais absolument pas à quoi m'attendre, surtout pas avec Kris.

J'arrivais au bar à l'heure convenue. La nuit était déjà tombée depuis longtemps en cette saison, c'était presque l'heure de la fermeture. Y avait plus grand monde, Kris allait pouvoir fermer tranquillement. J'saluais quelques personnes et fis un signe à second de Wade.

« Salut ! J't'attends derrière.»

Puis je regagnais notre pièce à nous. La pièce de la meute. La salle privée que Wade nous avait réservée. J'balançais mon sac sur un canapé et piquais une bière dans le frigo. Affalée sur le canapé, j'attendais, en ruminant, que Kris ferme le bar et se pointe. Trois bières et quelques clopes plus tard, la tête penchée en arrière dans le vide, je regardais la porte s'ouvrir sur le loup. J'veux pas y allerrr borddelllll !

« T'es sûr t'veux y aller ? Va pas t'emmerder avec moi hein. »

Allez Kris, dis-moi qu'on n'y va pas là ! Promis, j'dirais rien à Wade ! Par politesse, parce que ouais je savais l'être hein, je me réinstallais un peu mieux sur le canapé. J'avais envie de rentrer chez moi, d'me caler sur mon canapé devant un film de merde et d'm'endormir. Mais j'savais qu'ça n'allait pas se passer comme ça et j'avais vraiment les boules ! Mais bon j'avais pa l'choix. J'savais même pas où on allait s'rendre. Ni combien de temps. Rien. C'était à chier. Mauvaise idée !

Lilie

_________________

It's my life. It's now or never. I ain't gonna live forever.
I just want to live while I'm alive ... It's my life !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou Beta
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 32
Rp postés : 18
Avatar : Henry Cavill Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-Garous
MessageSujet: Re: A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut. | feat. Kris Lun 6 Mar - 20:21

La soirée avait plutôt calme au Bistrot et Kris se sentait d’attaque à chaperonner la jeune louve. Essuyant le comptoir après avoir ramassé quelques verres, il n’eut pas le temps de saluer la jeune femme qu’elle passait directement derrière. Elle ne semblait pas d’humeur en cette soirée et Kris pouvait comprendre pourquoi.

À la dernière minute Wade lui avait demandé de s’occuper d’elle, de le remplacer dans une chasse nocturne avec Faith. En qualité de second, le loup était heureux de savoir que Wade lui faisait confiance pour l’éducation des louveteaux de la meute. Il avait aussi de l’expérience dans l’éducation de jeunes loups, déjà avec sa petite sœur, et bien évidemment avec sa fille qu’il avait élevée seul, et qui était elle aussi dans la même condition. Il fut donc heureux même s’il n’aimait pas tant chasser, encore moins accompagné.

Il eut le temps de servir les derniers habitués et fermer sa caisse avant de passer dans le bureau à l’arrière. Faith était avancée sur la consommation de bières et de clopes, ce qui fit aussi les sourcils du loup. Si elle n’était pas apte à chasser, Kris ne voulait pas l’amener avec lui et risquer de mettre leur identité ou pire, leurs vies en danger.

Du peu qu’il connaissait de Faith, il se doutait bien qu’elle n’en avait rien à faire vraiment de son avis. De ce qu’il avait vu et compris, elle était loyale envers la meute, surtout Wade qu’elle idolâtrait, prête à suivre les ordres si ça faisait du sens pour elle. Il ne savait pas, par contre, à quel point elle le portait dans son estime, et si la partie de chasse allait être plus une prise de tête que d’autre chose.

‘’Vire tes pieds du canap, c’est pas fait pour ça. Et ramasse tes bouteilles vides s'il te plait.’’

Il lui poussa les pieds avec un large sourire, lui montrant qu’il ne voulait pas que les deux commencent à s’emmerder, mais surtout le fait qu’il devait être pris au sérieux. Le canadien ne laissa la jeune louve lui répliquer et se posa quelques mètres plus loin pour enlever sa chemise à carreaux avec laquelle il avait travaillé toute la journée puis il enfila une veste lui permettant de pouvoir courir et ne pas transpirer sa vie même avec la température encore froide. Il se foutait bien de se changer devant la louve, ils étaient une meute et c'était facile pour lui de n'avoir rien à cacher. Il enleva rapidement ses jeans et opta pour des sweatpants qui allaient lui faciliter la course. Jetant un regard sur sa montre, il reposa ensuite ses yeux sur Faith.

‘’Aller debout, c’est l’heure!’’

Sans l’attendre, il repassa par le bar pour sortir par la porte de derrière. Kris fit le tour du long bar et se dirigea vers la porte de secours, plus pratique pour sortir de manière discrète, mais surtout pour ne pas avoir à rouvrir la porte barrée à l’avant. Et puis, la porte de derrière se barrait automatiquement sans avoir à enlever et remettre le système d’alarme. L’issue de secours donnait directement sur la ruelle à l’arrière et Kris attendit patiemment que la louve se pointe le bout du nez. Il plaça la capuche de sa veste sur ses cheveux ébouriffés


_________________
Computer Hope   Computer Hope
It takes one night, to make it all blur
Change flesh to fur, it's the animal curse
With just one bite, the tables turned
You lit my world, and then watched it burn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-garou
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 06/04/2016
Messages : 116
Rp postés : 57
Avatar : Ruby Rose
Âge du perso : 26 ans
Groupe du perso : Loup-Garou
Liens infos : Fiche | Potes | Histoires
Avis de recherche : Je cherche pleins de choses :
# Hôte/sse d'accueil pour salon de tatouage

Multis : Abigaïl & Valeska
MessageSujet: Re: A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut. | feat. Kris Mer 8 Mar - 16:50


▬  La Louve & Le Gros Bêta  ▬

Oh ça va là ! S'pas ton canap' et j'ai pas des pompes pleines de boue non plus. À peine là qu'tu fais déjà l'vieux con ! Ouais, je préférais clairement l'penser plutôt que d'le dire hein. J'allais pas nooon plus foutre la merde d'entrée de jeu. Pis bon il avait dit ''s'il te plait'' alors j'pouvais bien faire un effort pour enlever mes pieds du canapé pour me foutre assise convenablement en roulant des yeux. Je retenais quand même un grognement quand il me poussa les pieds. Genre, j'étais sa gamine là. S'bon il était pas mon père non plus ! Franchement, pas que ça commençait mal, mais presque. Parce que j'étais clairement pas d'humeur pour ça là. Mais j'restais sage et silencieuse en pensant que Wade aurait voulu que j'me comporte ainsi. Pis visiblement Monsieur comptait bien y aller à cette nuit de chasse. Parce que sinon ça voulait dire qu'il se déshabillait pour baiser ou l'plaisir … Mais bon y avait du plaisir. La nudité ne me dérangeait pas. Ni la mienne. Ni celle des autres. Et lui il était franchement intéressant à regarder et j'me gênais pas pour le faire. Kris était d'ailleurs le seul gars que j'pouvais envisager dans la meute. Mais là n'était pas la question hein. En attendant, j'avais des yeux, c'était pour regarder. Mais j'aurais pas été contre de toucher ses muscles !

‘’Aller debout, c’est l’heure!’’

Je roulais des yeux. Ok, j'étais dans la merde, on allait vraiment y aller. Et ça me faisait chier. Parce que si Wade avait confiance en lui, moi pas encore. Ok c'était l'bêta mais moi j'connaissais pas grand chose de lui et l'idée d'me diriger par un gars donc j'savais rien c'était pas mon fort. Wade savait comment y faire avoir moi. Il savait que j'avais la tête dure, un caractère de merde parfois. Mais il savait aussi que je pouvais être super docile, suffisait de savoir comment y faire avec moi. Et Wade il avait pas besoin de lever la voix sur moi pour obtenir quelque chose. Alors forcément, c'était vachement facile avec lui. Et Kris j'savais pas s'il était capable de gérer ça de la même manière.

« Ouais ça vaaaa j'arriiivvveee »

Ptin merde là, tu fais chier, tu pourrais m'attendre ! J'suis pas ta chienne et si ça t'casses les couilles de prendre le relais de Wade bah t'avais qu'à dire non ! J'bougeais mon cul du canapé pour tenter de rattraper le loup qui s'était déjà barré. Je plissais les yeux, observant l'bar pour voir par où il aurait pu passer. J'en avais rapidement conclu qu'il était passé par la sortie de secours. Et il était bien là, sa capuche sur la tête.

« Avec Wade on avait dit qu'on irait en voiture, au cas où, parce que … j'me contrôle pas et qu'on sait jamais si j'pète un câble. Pas que j'sois pudique, mais j'ai pas envie d'me balader les nichons à l'air pour rentrer chez moi. »

Et en plus, j'mentais pas. Par précaution fallait pouvoir rentrer rapidement. Moi ça m'rassurer de savoir que la voiture n'était pas loin d'la forêt. Si jamais je pétai un câble au moins j'avais cette issue de secours pour me cacher de la population locale, et éviter d'faire naître des doutes sur notre race. Et puis surtout.

« Faut aussi qu'tu saches, au cas où… Avant d'arriver dans la meute, j'bossais pour une Chasseuse les nuits de pleine lune. Elle m'enfermait dans une cage et récoltait ma salive. Ouais, j'sais … Y a mieux comme passe-temps, mais au moins comme ça, j'étais sûre d'faire du mal à personne. J'maîtrise que dalle, faut l'savoir. »

Ouais, c'est bon, n'en rajoute pas une couche s'teuplait, j'suis tellement pas d'humeur là. J'savais pas ce que Wade lui avait dit sur moi et j'préférais clairement jouer franc jeu avec lui. Autant qu'il sache dans quelle belle merde il s'était foutu en acceptant cette nuit avec moi !


(…)

Arrivés à bon port, enfin en forêt quoi. J'avais quasiment rien dit durant tout l'trajet. En même temps y avait à peine quinze minutes en voiture qui séparaient le bar et l'coin de forêt. J'étais nerveuse et la proximité de Kris était dérangeante, ou un truc dans l'style. J'avais un peu du mal à définir ce qu'il dégageait. Mais c'était bizarre et je n'aimais pas forcément ça. Pis fuck, j'avais plus envie de m'amuser là ! Les mains dans les poches de mon pull, je contournais la bagnole en soupirant, faisant craquer ma bouteille d'eau à travers mon pull.

« Bon alors ? Comment ça s'passe ? J'l'ai jamais fait s'truc et j'ai pas forcément l'habitude de jouer avec mes sens sauf pour sentir d'la bonne bouffe tu vois, enfin, j'fais des progrès hein, faut pas croire… Sooooo… S'toi l'boss y paraît ce soir. J'te suis Chef... »

Quoi ? J'me foutais d'sa gueule ? Nannnn jamais j'aurais osé hein ! Juste que bah, j'voulais qu'il comprenne qu'ouais, ça m'faisait chier et que surtout ça m'faisait chier que ce soit LUI qui me dirige. Moi, j'y connaissais rien hein, on allait faire quoi là ? J'pouvais même pas m'transformer en louve, truc de merde. Il allait m'bander les yeux ou quoi ? Pfff j'en savais rien et ça m'saoulait.


Lilie

_________________

It's my life. It's now or never. I ain't gonna live forever.
I just want to live while I'm alive ... It's my life !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut. | feat. Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» Lenaïc ; L'amour c'est comme une fleur, on la plante, elle grandit et puis une vache arrive et tout est fini.
» " Une fleur, c'est comme l'amour, ça grandit, ça s'épanouit et puis ça fane."
» [Romy & Reese] Feu et glace... début et fin... comme l’amour entre un homme et une femme.
» Esquisse d'un Sourire. ▲ "Le thé à la menthe doit être amer comme la vie, mousseux comme la mort et sucré comme l'amour. " ▲ UC. ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: South of Salem :: Forest river park-
Sauter vers: