Partagez|

Blood Red Moon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loup-garou Beta
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 32
Rp postés : 18
Avatar : Henry Cavill Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-Garous
MessageSujet: Blood Red Moon Lun 20 Fév - 4:42

Les routes étaient glissantes en cette soirée de verglas, mais rien n’allait empêcher le canadien d’aller se taper le dernier burger crise cardiaque de son dinner préféré. Bon c’était un peu extrême mais lorsqu’on connaissait Kristofer, on se doutait bien qu’il pouvait bien prendre le volant par pareil tempête juste pour pouvoir se bloquer les artères avec plus de gras qu’il en fallait pour tuer un américain du poids d’un éléphanteau. Il avait quand même eu un avertissement du cuisto que cette abomination s’en venait et qu’il serait un des premiers à en profiter. Et rien, non vriament rien, n’allait pouvoir l’empêcher de déguster ce monstre de viande et de gras.

Une main sur le volant, l’autre sur l’embrayage, tout se passait bien jusqu’à ce que sa station de radio préférée commence à faire des siennes dans cette température. Une chance que Kris avait une fille au courant des dernières technologies et qui avait trifouillé avec sa princesse pour y installer un nouveau système de son et surtout un moyen de pouvoir écouter de la musique directement de son portable. Kris ne comprenait pas trop comment ça fonctionnait encore mais il allait finir par y arriver. Son attention se porta une fraction de seconde sur l’appareil dans sa poche de pantalon. Il s’étira un instant pour aller le chercher, ses yeux quittant la route. Il n’eut pas le temps de reposer ses deux mains sur le volant pour reprendre le contrôle que sa voiture dérapa sur une plaque de glace.

Ses yeux s’ouvrirent de peine et de misère alors que son mal de tête le percutait en même temps. Il ne se souvenait pas de ce qui s’était passé, mais un bref coup d’œil autour de lui fit rapidement le résumé de la situation. Le pare-brise de sa voiture n’existait plus, sinon qu’en morceaux éparpillés et surtout dans son visage. Un arbre était très près de lui, trop près, ce qui lui laissait comprendre que l’avant de sa voiture n’existait plus, ou était disparu en partie. Le canadien pris quelques minutes pour essayer de reprendre ses esprits. Il regarda autour lui et se rendit compte qu’il n’était pas trop loin de son lieu de travail. Ouvrant avec beaucoup de difficulté la porte de sa voiture, il entreprit sa marche vers le Bistrot.

Une bonne heure de marche plus tard, un peu trop de sang perdu des lacérations et de son bras cassé, il poussa enfin la porte de l’établissement fermé à cette heure tardive. Il était presque étonne de n’y trouver personne de la meute, et Wade ne semblait pas à l’étage. Kris entreprit d’enlever sa veste et son t-shirt pour constater les dégats dans la salle de bains. Il était salement amoché et même pour une loup, ça allait prendre plusieurs semaines pour se soigner.Titubant jusqu’au bar, il chercha sur un bout de papier le seul numéro en cas d’urgence et le composa sur le téléphone du bar avant de s’affaler sur une banquette et d’y perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle
avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2832
Rp postés : 216
Points-Bonus : 220
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière (Energie)
Liens infos : FicheLiensRps

Multis : Teddy - Valeska - Eli'
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Lun 20 Fév - 18:59


▬  Abigaïl feat. Kristofer  ▬

▬ J'avais travaillé une bonne partie de la journée. Des clients, des prises de sang, des soins, encore et encore la même routine. Mais j'aimais ça. Je devais malgré tout avouer que le travail à l'hôpital me manquait. Cette adrénaline me manquait. Cette folie des urgences, telle une ruche en effervescence permanente. Jamais de routine, toujours des surprises. Mais avec Eva, je ne pouvais plus me permettre de travailler ainsi et d'être autant absente. Ce travail d'infirmière libérale me suffisait largement. J'étais… Une maman normale, ou presque, si on ne prenait pas en compte toutes ces choses de magie, d'Inféris, de Chasseur et de monde onirique où Eva pouvait se réfugier. Parfois, j'aimais me dire que tout était normal. Que j'étais une maman quasi-célibataire qui élevait son adolescente tant bien que mal. J'osais croire que nous pourrions vivre ainsi continuellement, sans personne pour nous mettre des bâtons dans les roues ; sans âmes à voler ; sans cris. Une vie routinière, tellement banale que d'autres s'ennuieraient en la vivant. Mais pas moi. C'était tout ce à quoi j'aspirais. J'en parvenais réellement à aimer ces moments, lorsque mon adolescente grognait parce qu'elle venait de se faire gronder ; que son père roulait des yeux ; que je devais remplir le frigo, faire le ménage et le repas. Je jonglais entre ma vie privée et mes autres responsabilités, entre l'orphelinat de Yec'Han et la meute de Wade. Il n'y avait pas de doute, j'étais vraiment faite pour aider les gens, pour soigner, écouter. C'était ça que j'aimais. Même si parfois les mots de ma sœur, Sarah, me revenaient en mémoire…

– Notre Père nous a créés par caprice. Voilà, ce que je pense. Et tu as créé ta... Progéniture. De la même façon... sans songer une seule seconde à ce que serait son existence. Alors, finalement, ma chérie, tu n'es pas si différente de Lui. Et par conséquent, pas si différente de cette famille que tu dédaignes et fuis. J'ai hérité, probablement, de sa fureur. Quand toi, tu as hérité de son hypocrisie.

Mais j'avais un destin, des pouvoirs, des responsabilités. Je chassais ses mots de mes pensées. Mon regard se posa sur la vitre. Eva venait de monter dans sa chambre après le film du soir. J'avais passé quelques appels, terminé la vaisselle. Enroulée dans mon peignoir, je regardais le sol brillant d'un verglas dangereux. J'étais bien heureuse d'être au chaud à la maison. Bien seule ce soir, mais au moins j'étais en sécurité. Ce n'était pas une nuit à mettre le nez dehors de toute manière. Lumières éteintes, je regagnais la chambre. Un livre. Une tisane. Et le sommeil fini par me tomber dessus, lourdement, paisiblement.

(…)

▬ Une sonnerie désagréable m'extirpa difficilement de mon sommeil bien trop lourd. Je grognais pour moi-même, ayant l'impression de ne pas avoir assez dormi. Le réveil me semblait bien trop rapide. Lorsque j'ouvris les yeux, je constatais que j'étais seule dans mon lit, groggy. Attrapant mon téléphone, je constatais que non, ce n'était pas mon réveil. Sur l'écran de mon mobile s'affichait un nom... Bestial Bistrot Un coup d’œil rapide à l'heure fit accélérer les battements de mon cœur.

« Allô ?»

Rien.

« Wade ? (…) Y a quelqu'un ? »

Toujours rien. Je me relevais dans la précipitation. Cette fois, j'étais bien réveillée. J'enfilais rapidement un jeans, un pull, des chaussures. J'étais débraillée, pas coiffée, mais je craignais le pire. La meute. Ils avaient mon numéro en cas d'urgence. Jusqu'à présent aucun d'eux n'avait eu à l'utiliser. Mais il y avait un début à tout. Je griffonnais rapidement un mot à Eva tout en préparant mes affaires. Matériel de médecine, matériel de magie. Parce que la magie avait parfois besoin d'un petit coup de main... À peine avais-je mis un pied dehors que je glissais, me retrouvant les fesses à terre en grognant. Le sol était gelé.

« Bordelll !! »

Je grognais en me relevant, essayant tant bien que mal de ne pas retomber. L'idée de prendre la voiture m'angoissait. Je roulais, pas trop mal, mais affronter ce temps là c'était autre chose… Un soupir s'échappa de mes lèvres alors que je tentais de rappeler le bar de Wade. Le combiné n'était pas raccroché. Personne ne répondait.

(…)

▬ Une vingtaine de minutes après avoir quitté la maison, j'arrivais enfin au bar. Garée devant, je devais malgré tout contourner l'établissement à pieds, sans me casser une jambe en tombant, pour accéder à l'arrière du bar. J'avais la clé. Tous les membres de la meute en avaient une. Certes, je n'étais pas un loup, mais Wade me considérait comme membre de sa meute. J'étais leur guérisseuse, leur infirmière attitrée… La Sorcière de la meute de Wade Jackson. Aucun d'eux, hormis Wade et Rhydian, ne savait que j'étais une Inféris. Et pour le moment, je n'avais nullement envie de le leur dire, préférant me faire ma place et gagner leur confiance.

J'entrais donc par l'arrière. Quelques lumières m'indiquaient le chemin, tout comme quelques flaques de sang… La peur s'éteignit. J'étais dans mon rôle., avec cette adrénaline qui fit pulser le sang dans mes veines. Je courais. Appelant encore. En vain. Jusqu'à ce que j'arrive dans le bar lui-même et que je le vis. Kristofer. Le barman.

« Kristofer, tu m'entends ? »

Allongé sur la banquette, l'homme était inconscient. À première vue, son bras semblait cassé. Son absence de t-shirt me permettait d'admirer les nombreuses coupures et plaies qui avaient laissé s'échapper une quantité certaine de sang. Instinctivement, je pris son pouls après avoir enfilé une paire de gants, vérifiant également sa respiration. Il était faible, plus faible que la normale pour un loup de sa carrure. Sans trop attendre, je lui insufflais un peu d'énergie, de quoi maintenir son cœur en état, de quoi le réveiller un peu, du moins je l'espérais. Bon sang, qu'est-ce qui t'es arrivé ?!

« Kristofer, il faut que tu te réveilles. Ne dors pas ! »

De toute façon la douleur risque de te réveiller, me dis-je en tirant son corps de la banquette pour l'allonger tant bien que mal à terre et pouvoir l'examiner au mieux. Bon sang, il était lourd ! TROP LOURD !
Les morceaux de verre, incrustés dans son corps, surtout sur son visage, s'échappèrent de sa peau par magie, obéissants à ma simple volonté. Le sang se remit à couler légèrement de certaines plaies, m'obligeant à tenter de stopper les hémorragies. J’appliquais rapidement un mélange de plusieurs plantes, feuilles de pissenlit, ortie, genêt, qui, ensemble, permettraient de stopper les saignements les plus ''bénins''. Il était temps pour moi de sonder son corps, à la recherche de dégâts plus sévères. Côtes cassées, rien de grave… Les organes ne semblaient pas touchés, ni le bas de son corps, hormis quelques gros hématomes qui se résorberaient rapidement. Oui, j'avais coupé son pantalon… Pas le choix, nous pratiquions ainsi en cas d'urgence. Par chance, son loup m'aidait un peu à le garder ''en forme''. Une fois les hémorragies réduites, j'entrepris de réduire la fracture ouverte. J'avais beau être Sorcière, je savais que cela allait très certainement lui faire mal. Car justement, son loup m'aidait et j'allais à son encontre.

Affrontement entre la magie du loup et la magie de la Sorcière. Le loup allait guérir le corps, certes, mais les os ne se remettraient pas en place convenablement. Je me devais donc de réduire la fracture moi-même. Et c'est ce que je fis. Empoignant son bras de mes deux mains, un pied déchaussé s'appuyant contre son aisselle, je remis à la fois son épaule en place et la fracture. Et il se mit à grogner lorsque les craquements d'os se firent entendre. La douleur devait être horrible.

« Je suis désolée, tout va bien Kristofer. C'est Abigaïl, calme toi. »

Ma main se posa doucement sur son front, apaisant son esprit, doucement, lentement, pour éviter qu'il ne fasse de gestes brusques, pour éviter que son loup décide de prendre le dessus.



_________________

It's do or die. Nobody can save you now.
Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for. Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/
Loup-garou Beta
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 32
Rp postés : 18
Avatar : Henry Cavill Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-Garous
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Sam 25 Fév - 22:46

Si la douleur était horrible, ce n’était rien à côté de ce que le canadien avait pu rêver dans son inconscience. Il était sombré dans un monde entre l’enfer et le purgatoire, peuplé de ses démons intérieur les plus sordides et menaçants. Un cauchemar dont il espérait se réveiller le plus rapidement possible. Il connaissait déjà sa destination finale une fois l’ange de la mort décidé sur son cas. Il savait pertinemment qu’il n’allait pas passer le rester de l’éternité sur les nuages à jouer au beach volley. Sa vision cauchemardesque ne ressemblait en rien à ce qu’on pouvait trouver les dans les vieux films d’horreurs, c’était bien pire et beaucoup plus sombre.

La voix de la sorcière l’aida à retrouver le chemin vers la réalité. Un grognement de douleur s’extirpa de sa gorge alors qu’il senti son épaule et son bras se faire replacer. La douleur aurait pu être insoutenable pour un humain tout ce qu’il y avait de plus normal, mais sa condition de loup garou et aussi son expérience avec les blessures dans le genre l’empêchèrent de retomber sans connaissance alors que ses os se replaçaient. C’était loin d’être la première fois ou le canadien se retrouvait dans un tel état, mais la magie du loup combinée à celle de la guérisseuse allait grandement accélérer le processus de guérison. Les nombreuses années à jouer au football, à faire de la motocross et à vivre dangereusement en général avec un frère qui le poussait toujours à faire des conneries avait eu son lot sur le corps du loup.

Ses yeux s’ouvrirent brièvement, juste pour regarder qui était à ses cotés. La main de la jeune femme poser sur son front était apaisante. Il savait qu’Abigail était la guérisseuse de la meute, mais ne connaissait pas l’étendue de ses pouvoirs, ni même la jeune femme carrément. Elle avait été présentée à la meute par Wade, et Kris n’avait échangé que quelques mots avec elle. Il était très étrange pour lui de se sentir aussi en paix et en sécurité avec une étrangère, lui qui ne laissait que rarement entrer les gens dans sa vie. La douleur se dissipait alors que la magie faisait son effet, elle n’allait pas rester longtemps si tout continuait de bien se passer.

Utilisant son bras valide, il joint sa main libre à celle de la guérisseuse, cherchant par instinct du réconfort. Si la main posée sur son front lui prodiguait autant de bien-être, peut-être qu’il pouvait accélérer le processus. Il se moquait bien de ce que le geste pouvait avoir l’air de signifier, il ne voulait qu’être rétabli le plus rapidement possible. Il ne pouvait rester dans cet état, surtout qu’il ne savait pas ce qui se passait avec sa fille et c’est ce qui l’inquiétait le plus. Laissant la magie de la jeune femme de diffuser à travers son corps, se laissant envahir par celle-ci, le canadien reprenait conscience peu à peu, ses yeux fixant le plafond.

‘’Merci…’’

Sa voix était plus rauque qu’à l’habitude, sa gorge était aussi sèche qu’un lendemain de cuite. Son corps lui donnait un semblant de force mais il savait très bien qu’il allait devoir rester allonger encore quelque temps avant de se lever. De sa main valide, il serra celle de la guérisseuse pour appuyer son remerciement. Le loup n’aimait pas se retrouver dans des situations ou il recevait de l’aide, mais était quand même capable de reconnaître lorsqu’il en avait besoin et surtout de remercier ceux qui se portait à son secours dans ce genre de moments.

‘’D’habitude on m’offre au moins un verre avant d’me mettre dans cet état…’’

Il faisait évidemment référence au fait qu’il ne portait plus de pantalon, restant donc en boxers devant la sorcière. C’était déjà bon signe qu’il puisse formuler une blague, même si elle lui avait arraché quelques toussotements. Il soupira en pensant qu’il allait aussi devoir aller récupérer sa voiture, ou la faire remorquer par quelqu’un d’autre, sûrement Emily. Il se demandait à nouveau ce qu’elle faisait, si elle attendait qu’il rentre ou si elle était occupée par quelque chose d’autre, pire, si elle avait besoin de son aide. Kris tenta de se redresser sur ses coudes mais abandonna lorsque la douleur se raviva dans son bras cassé, lui tirant un gémissement de douleur.


_________________
Computer Hope   Computer Hope
It takes one night, to make it all blur
Change flesh to fur, it's the animal curse
With just one bite, the tables turned
You lit my world, and then watched it burn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle
avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2832
Rp postés : 216
Points-Bonus : 220
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière (Energie)
Liens infos : FicheLiensRps

Multis : Teddy - Valeska - Eli'
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Dim 26 Fév - 18:45


▬  Abigaïl feat. Kristofer  ▬

▬ J'étais soulagée de voir que Kristofer reprenait connaissance. J'allais pouvoir vérifier que tout allait bien et qu'il n'avait pas mal ailleurs. C'était toujours plus facile d'avoir un patient conscient pour évaluer la situation. Par chance Kristofer n'était pas n'importe quel patient. Son loup faisait lentement son travail pour se soigner. Dans toutes nos actions, nous avons au moins fait une chose de bien. Cette capacité à vous régénérer est une vraie chance que vous avez. Même si ma magie m'offre la possibilité de soigner, je suis devenue bien plus humaine que jamais. J'en viens même à me demander si je pouvais mourir aussi facilement qu'un humain ...

J'écarquillais les yeux, surprise lorsqu'il m'attrapa doucement ma main posée sur son front. Malgré son état, la sienne était agréablement chaude. À cet instant, mon regard croisa le sien, y plongeant, y lisant sa reconnaissance. Le contact me perturbait un peu, mais bien moins qu'en temps normal. J'étais infirmière. Je soignais. Je n'y vois là rien de particulier à vrai dire. L'adrénaline faisait encore son petit effet. Mais sentant Kris se détendre, j'y parvenais également. Je ne connaissais rien de lui ou presque. Je n'avais pas encore passé beaucoup de temps avec la meute et seul Wade était réellement mon ami. J'avais eu une histoire particulière avec Rhydian, c'était d'ailleurs moi qui lui avais conseillé de se retourner vers Wade pour l'aider. Mais en dehors de ça, j'étais restée très discrète. Je n'étais pas une louve. Je n'avais pas à me mêler de la meute et de son fonctionnement. Mais j'étais là pour eux en cas de besoin, prête à les soigner comme à ce moment précis. J'étais d'ailleurs heureuse que le loup se soit décidé à m'appeler. Je prenais ça pour… Un signe de confiance. Alors qu'il se savait rien de moi en dehors du fait que j'étais une Sorcière.

Un mot. Un seul. Pour me remercier. Et c'était largement suffisant. Il n'avait même pas à le faire. J'étais là pour ça, parce que Wade avait confiance en moi. Parce qu'il était un ami, un vrai, prêt à se sacrifier pour moi, prêt à protéger ma fille. Et ça, je ne pourrais jamais assez donner pour le remercier. Alors c'était pour moi la moindre des choses que d'être là et d'aider les siens... cette nouvelle meute qu'il s'était construite après sa chute auprès de Tybalt. La moindre des choses alors que Wade savait que je n'étais plus l'Inféris ; que je n'étais plus qu'une Sorcière un peu trop expérimentée. Mon ami ne m'avait pas tourné le dos. Jamais.
Doucement, je retirais ma main de son front, un sourire léger sur mes lèvres. Je savais que je devais faire attention à mes pouvoirs ; que je n'étais plus aussi puissante qu'avant. C'était encore assez nouveau pour moi tout ça… Tout comme vivre dans la maison des Rhodes.

J'allais devoir réparer le bras de Kristofer maintenant qu'il était bien remis en place. Mais cette partie serait certainement la moins douloureuse du processus...

‘’D’habitude on m’offre au moins un verre avant d’me mettre dans cet état…’’

Alors là... Mes yeux s'écarquillèrent alors qu'ils se posèrent sur le corps du loup, que j'avais effectivement dénudé presque au complet. Mes joues s'empourprèrent quasi instantanément, bien malgré moi d'ailleurs. Je redevenais, l'espace d'un instant, l'Abigaïl mal à l'aise et timide.

« Non... Ce n'est pas ça... Je... Enfin... Il le fallait, pour voir tes blessures. C'est tout... »

Tais-toi donc Abigaïl. Tu es stupide. Il te taquine et toi, tu démarres au quart de tour. Je m'empourprais pourtant à nouveau, cherchant à reprendre mon calme. Je savais bien qu'il plaisantait. Je ne savais même pas pourquoi je me justifiais. Je levais les yeux au ciel, secouant la tête en souriant un peu. Mais Kristofer décida de faire le fort et de bouger, gémissant de douleur en se laissant retomber.

« Je n'ai pas terminé de réparer ton bras. Laisse moi faire, ça ne devrait pas être trop douloureux... Pour les autres blessures, ça devrait aller, ton loup prend déjà le relais. »

La fracture du bras devait être réparée avant que Kristofer ne se la rejoue gros dur. Je lui fis donc les gros yeux pour ne pas qu'il bouge, souriante, amusée et posait mes mains autour de son bras. Une lumière, douce, semblait s'échapper de mes paumes et de mes doigts, pénétrant en lui, se faufilant doucement.

« J'ai replacé les os, parce que ton loup commençait la cicatrisation. J'ai dû m'assurer que ton bras était bien aligné, pour que tu ne sois pas handicapé par la suite. Et maintenant je referme tout, ressoude les os, les muscles, la peau... »

Un craquement d'os, léger, puis quelques instants plus tard, plus rien. Le bras était totalement réparé. Les côtes cassées finiraient par se ressouder rapidement grâce à la magie que Kristofer avait en lui. Un peu fatiguée, je me laissais tomber parterre en douceur, retirant mes gants ensanglantés.

« Tu as bien fait de m'appeler. Je sais qu'on ne se connaît pas vraiment, pas du tout même... Mais vous pouvez tous me faire confiance. La preuve… Tu n'es pas mort ! » dis-je en souriant, me relevant non sans mal.

▬ Ma tête me tournait un peu, rien de bien grave, rien d'alarmant en tout cas. Je passais derrière le bar sans rien dire, attrapant un verre pour le remplir d'eau. Kris pouvait maintenant se relever tranquillement, ou du moins se mettre assis sans trop de mal. Lorsque je revins, toujours silencieuse, je fouillais dans mes affaires, sortant un flacon dont je versais l'équivalent d'une cuillère à café dans l'eau fraîche. Je tendais le verre à mon patient, insistante.

« C'est du harpagophytum. Le nom ne te dit certainement rien. Mais c'est une plante qui soulage les douleurs et réduit les inflammations. Alors ne joue pas au gros dur et bois, sinon je me fâche ! Et crois moi, je peux faire très peur ! » Dis-je sans faire peur évidemment. Clairement pas d'ailleurs. Mais au moins ça détendait l'atmosphère.

Je m'installais finalement à ses côtés. Le sang jonchait encore le sol ici et là ; des morceaux de verre -que j'avais pu extraire- traînaient également. Compresses, gants. Un vrai bordel. Pourtant, un sourire glissait sur mes lèvres, perdue dans mes pensées, me rappelant cette folie des Urgences ; cette vie passionnante que j'avais menée, pour sauver des vies malgré celle que j'étais. Le visage détendu maintenant que la pression était redescendue, des mèches de cheveux chatouillant mon visage, je quittais ma rêverie, reposant mon regard sur Kristofer.

« Alors, que t'est-il arrivé ? »

Je me rendais compte de ma fatigue, maintenant que l'adrénaline retombait. Je n'avais pas ma dose de sommeil et surtout, j'avais utilisé pas mal d'énergie sur le loup, aussi bien pour le soigner que pour l'apaiser.




_________________

It's do or die. Nobody can save you now.
Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for. Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/
Loup-garou Beta
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 32
Rp postés : 18
Avatar : Henry Cavill Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-Garous
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Mer 1 Mar - 19:31

Le loup ne put s’empêcher de sourire en voyant la surprise s’afficher sur le visage de la guérisseuse. Il avait le don de pouvoir rendre les gens mal à l’aise lorsqu’il le voulait, et du peu qu’il connaissait d’Abi, ça allait être très facile. Posant son regard sur elle, il remarqua sans avoir à utiliser ses habiletés de loup que les joues de la jeune femme se rougissaient.

‘’Bien sûr, je sais que c’était pour m’aider.’’

Connaissant son rôle au sein de la meute, il savait qu’elle n’avait été que professionnelle. Les vêtements n’étaient tombés strictement que pour voir s’il y avait des blessures plus graves sur le bas de son corps. Kris se prit quelques secondes pour se demander si son pantalon était encore en état, puis se dit qu’au final il préférait que la guérisseuse avait fait au mieux de sa connaissance pour lui éviter de se vider de son sang.

‘’J’ai l’habitude de ce genre de blessures ne t’inquiètes pas.’’

C’était en partie vrai, mais cette fois c’était plus grave que les autres, surtout avec le sang perdu. Pour ce qui était des os et côtés cassés, il en avait déjà vu d’autre. Il remerciait quand même intérieurement la jeune femme d’avoir répondu à l’appel aussi rapidement, pas seulement le fait de décrocher le téléphone mais bien de s’être pointé par un temps pareil. Kristofer ne bougea pas lorsqu’elle lui fit de faux gros yeux. Non pas qu’il avait peur d’Abi, enfin elle ne lui avait pas encore donner raison, mais bien parce qu’il savait que s’il déconnait trop, les conséquences sur la guérison de son bras pourraient être graves.

‘’Content de voir que tu sais ce que tu fais…Plus jeunes on m’aurait simplement coincé le bras entre deux planches pour quelques jours…’’

Ce qui était aussi vrai. Lorsqu’ils étaient plus jeunes, et n’ayant pas accès à une guérisseuse, la fratrie se réparaient les os cassés comme ils pouvaient. Et Dieu sait que pour les deux frères, il passèrent plus de temps blessés qu’autre chose, avec les années de football, mais aussi tous les plans foireux, leurs parents avaient cessé de s’occuper d’eux et de voir à ce qu’il ne se blessent pas. De toute manière c’était dans les valeurs paternelles que de laisser les enfants apprendre de leurs erreurs. Que ça leur serve de leçon!

Le loup serra les dents lors que les os se replacèrent et son visage de détendit, encore sous l’effet de la magie d’Abigail. Il avait déjà hâte de pouvoir réutiliser son bras, quelques jours pour reprendre sa pleine motricité. Rien de bien grave, mais il n’allait pas pouvoir s’amuser avec sa moto pour quelque temps, histoire de ne pas de recasser tous les membres du corps.

‘’Pour te faire confiance ça oui…Enfin, pas encore mort, on verra si je tiens la nuit…’’

Se redressant moins brusquement, en prenant tout le temps du monde pour ne pas se reblesser ou simplement utiliser trop d’énergie, le loup se placa en position assise et regarda autour de lui. La banquette était tachée de sang, chose qu’il allait devoir nettoyer avant que le bar n’ouvre à nouveau pour la clientèle. Il chercha ses yeux ses vêtements qu’il ne réussit pas à trouver, haussant les épaules il s’étira le bras au-devant de lui, ferma et ouvrit sa main plusieurs fois pour voir à ce qu’elle fonctionne toujours.

Satisfait, il regarda Abi se lever pour prendre un verre d’eau puis revenir vers lui pour faire un mélange devant lui et lui tendre. Il prit le verre et renifla son contenu sans vraiment écouter ce que la sorcière lui disait. Il était concentré à vérifier si effectivement ce qu’il allait boire n’allait pas le tuer. Il lui faisait confiance, là n’était pas la question, c’était sans doute un réflexe de loup.

‘’Accident…J’ai du prendre une plaque de glace avec la voiture…et puis voilà…Je suis dans cet état. J’crois que j’ai croisé un autobus de cheerleaders ou quelque chose comme ça.’’

Relevant les yeux de son verre maintenant vide, il posa son regard sur Abi en souriant. Remarquant des mèches de cheveux au travers de son visage, il les enleva de manière toute naturelle en les passant derrière ses oreilles. Il retira rapidement sa main, se rendant compte de ce qu’il venait de faire.

‘’Désolé. Réflexe de papa…’’


_________________
Computer Hope   Computer Hope
It takes one night, to make it all blur
Change flesh to fur, it's the animal curse
With just one bite, the tables turned
You lit my world, and then watched it burn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle
avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2832
Rp postés : 216
Points-Bonus : 220
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière (Energie)
Liens infos : FicheLiensRps

Multis : Teddy - Valeska - Eli'
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Sam 4 Mar - 13:55


▬  Abigaïl feat. Kristofer  ▬

▬ Kristofer n'était pas un patient compliqué. Bien au contraire. J'aurais presque pu dire qu'il était le patient idéal, qui se laissait faire et qui supportait vraiment bien la douleur. C'était tellement plus agréable de travailler et de soigner dans de telles conditions. Et puis malgré la situation, le jeune homme savait faire de l'humour. Et c'était plutôt agréable ça aussi, je devais bien l'avouer. Et maintenant que la pression était redescendue, je me rendais également compte des risques que j'avais pris pour venir ici. J'avais laissé Eva seule à la maison, Jake devant très certainement se trouver au Hell-O, son bar. Certes, la maison des Rhodes était protégée et très certainement surveillée, là n'était pas le problème. Mais moi, j'étais venue là en voiture, avec ce temps dangereux, en prenant le risque d'avoir un accident. Parce qu'autant l'avouer, je ne savais pas rouler depuis des années. À mon époque, les véhicules actuels n'existaient pas. En tout cas, j'avais eu beaucoup de chance d'être arrivée ici sans encombre. D'ailleurs, Kristofer m'avoua avoir été victime d'un accident de voiture. Le verglas avait eu raison de lui. Il ne s'était clairement pas loupé et je crois qu'il avait eu beaucoup de chance de s'en sortir si bien... Beaucoup de chance aussi d'être un loup-garou et d'avoir une résistance physique importante. J'étais persuadée qu'un humain n'aurait pas eu autant de chance que lui. Déjà que moi, je m'étais faite mal en tombant devant la maison... Je n'imagine même pas dans quel état j'aurais été accident. Mon corps était déjà suffisamment courbaturé par les entraînements imposés par Jake. Entraînements épuisants et violents. Heureusement, j'avais le droit à mon jour de repos, je pourrais récupérer de cette nuit mouvementée.

Prête à répondre, je fus surprise par le geste de Kristofer. Sa main chaude irradiait près de ma peau, attrapant quelques mèches de cheveux qui encadraient mon visage pour les caler derrière mon oreille. Un geste anodin, mais qui pourtant me fit rougir instantanément, peu habituée à une proximité avec un homme avec qui je n'était pas ''intime''. Enfin intime était un grand mot. Les contacts avec les hommes m'étaient compliqués, par à l'aise avec moi-même, éternelle timide. Mes rares amis masculins avaient mis du temps à m'apprivoiser pour que je puisse les laisser me serrer dans leurs bras. Alors oui, maintenant que j'abandonnais la casquette d'infirmière pour redevenir moi-même, cette proximité avec Kristofer était maintenant étrange et intimidante.

‘’Désolé. Réflexe de papa…’’

J'écarquillais alors les yeux, étonnée. À vrai dire, je ne savais pas grand chose sur les membres de la meute. Ma vie, trop compliquée pour que je puisse prendre le temps de me pencher sur chacun d'entre eux. Wade avait été respectueux de chacun, ne me disant pas grand chose, me laissant la possibilité de le découvrir par moi-même si j'en avais envie. Je savais donc que Kristofer était le bras droit de mon ami et qu'il était le barman. C'était peu, je devais l'avouer. Je fus donc surprise de savoir qu'il était père.

« C'est pas grave...» Dis-je en souriant, les joues certainement encore rougies. « Je ne savais pas. Wade est resté très discret sur chacun d'entre vous. »

Mes jambes allongées furent relevées contre ma poitrine, un regard lancé au loup, discret.

« Parle-moi d'elle... Elle a quel âge ? Elle s'appelle comment ? Enfin, si tu as envie d'en parler évidemment. Je respecte bien évidemment. Mais j'imagine qu'elle doit être une louve elle aussi… N'hésite pas si elle a besoin de soin une fois. »

Je laissais Kristofer me parler de sa fille, Emily, demoiselle de vingt ans. Par chance, elle n'avait pas été avec lui cette nuit, évitant elle aussi l'accident de voiture. J'imaginais que, même si elle était louve, elle ne devait pas avoir la carrure de son père. J'observais Kristofer. C'était fou comme nos regards pouvaient changer en découvrant la paternité des autres. Et puis le loup était père célibataire. Il avait du mérite à élever seul sa fille. Enfin, je l'avais plus ou moins fait aussi, durant une longue, très longue période, mais j'étais mère et cela me semblait plus ''naturel'' pour une femme. Je n'aurais pas pu imaginer Jake élever seul notre fille durant toutes ces années. Mais il est vrai que tous les hommes n'étaient pas comme Jake.

▬ Après qu'il m'eut révélé tout ce qu'il voulait bien me dire, que je l'avais écouté sans l'interrompre, je repris spontanément la parole, le regrettant un peu de suite.

« J'ai une ado de seize ans alors j'imagine bien ce que tu as pu vivre. »

Son regard sur moi. Se posait-il des questions ? Bon sang, j'ai tout sauf la tête d'une femme qui a une ado de seize ans ! On me donne trente ans, tout au plus ! Réfléchis avant de parler Abigaïl Clarke !

« Je sais que je n'ai pas la tête de la mère d'une ado de seize ans, peut-être que je t'expliquerai un jour, si tu es sage… Je l'ai élevée seule, en grande partie. Avec son père, c'est… Compliqué, on va dire. »

Un sourire. Je ne parlais que très peu d'Eva avec d'autres parents. Il y avait bien la mère d'Adam, son ''amoureux'', mais j'évitais de trop m'intégrer à leur vie d'humains tout à fait normaux. Eva était tout pour moi. Elle était même tout ce qui me restait d'une vraie famille. La mienne tombait en lambeaux depuis un moment maintenant.

« Bon... Si tu veux bien, ne bouges pas et laisses moi vérifier une nouvelle fois que tu vas bien, je ne voudrais pas avoir ta fille sur le dos... Après ça, j'aimerais rester encore un peu ici pour te surveiller et éviter de me casser de nouveau la figure sur le verglas. Tu pourras peut-être me raconter moi comment tu as géré les crises d'une adolescente pleine d'hormones et de doutes parce que moi avec Eva, j'ai parfois beaucoup de mal à tout gérer. »

Lentement, je me tournais vers lui, assise en tailleurs sur le sol après avoir obtenu son accord. Ma main se posa à quelques centimètres de son corps, captant l'énergie qui s'en dégageait, vérifiant si aucun flux ne semblait défaillant. C'était difficile à expliqué, mais je savais, je sentais, si quelque chose n'allait pas dans le corps de la personne que je soignais. C'était un peu gênant, car bien souvent les personnes sur qui j'agissais ainsi étaient inconscientes. Et Kristofer ne l'était absolument pas. Et tu rougis bêtement parce que c'est un homme !

« Je n'ai rien loupé et ton loup a été très coopératif. C'est bien. Il serait bon que tu te bandes les côtes pendant quelques jours. Si tu as besoin d'anti-douleur, je peux te donner des remèdes naturels. Mais j'aimerais bien pouvoir te contrôler d'ici… Une semaine disons, pour vérifier.»

Tranquillement, je me relevais pour me laver les mains à l'eau claire. L'eau purificatrice. L'eau revigorante qui nettoyait mon corps et mon énergie.

« Alors, cette vie avec une ado ? Raconte-moi à quoi je vais encore devoir m'attendre !» Dis-je en le rejoignant.



_________________

It's do or die. Nobody can save you now.
Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for. Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/
Loup-garou Beta
Meute de Wade Jackson
avatar

Date d'inscription : 02/01/2017
Messages : 32
Rp postés : 18
Avatar : Henry Cavill Âge du perso : 28 ans
Groupe du perso : Loup-Garous
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Jeu 30 Mar - 18:36

Patient idéal n’était pas vraiment la définition qui collait le plus au canadien. En fait, il se gardait de bien des commentaires parce qu’il ne connaissait justement pas la personnalité de la sorcière. Son plus vieux frère avait reçu quelques coups de poings et sa plus jeune sœur des remarques assez déplacées lorsqu’ils avaient essayé de le guérir. Bon, les moyens étaient différents, et l’âge et la maturité aussi. Mais il était vrai qu’il supportait de mieux en mieux la douleur. Au moins, il n’allait pas avoir à se promener avec une attelle de fortune, constituée de bouts de bois, de clous, et de ce qui pouvait bien trainer de tissu dans la grange. Le pire dans toutes ces histoires, c’était que la fratrie ne pouvait laisser voir leur parents les dommages causés lors de leurs aventures. Il fallait donc qu’ils se démunissent de leurs attelles et bandages improvisés lorsqu’ils n’étaient pas seuls. Vous avez déjà essayé de cacher un bras cassé à une mère? Encore plus difficile lorsque l’instinct maternel est décuplé par l’instinct animal.

‘’Ah oui? Je m’attendais à ce que t’aies nos dossiers complets. Types sanguins, blessures antérieures, vaccin contre la rage, vermifuges…’’

Le loup laissa un petit rire s’échapper d’entre ses lèvres avant de tousser et grimacer de douleur. Ses côtes lui faisaient encore plus mal que son bras, bien qu’il avait l’habitude de se trouver en plusieurs morceaux. Il prit un moment pour se redresser afin de ne pas comprimer sa cage thoracique et être plus à l’aise.

‘’Ma fille à 20 ans, et elle s’appelle Emily. T’inquiètes, je ne la cache pas. C’est une louve aussi, alors la meute est au courant, et c’est bien que tu le sois aussi, au cas où. D’ailleurs c’est surement elle qui viendra me chercher demain.’’

Il fallait le préciser, la fille de Kristofer conduisait des bolides en tout genre depuis son enfance. Il l’avait fait commencé avec des dirt bikes dans le champ du paternel, puis elle s’était rapidement habituée et avait passé sur les moteurs plus puissants. Elle était la seule autre personne sur terre à pouvoir conduire ce qui était la mustang du canadien.

‘’Oh, on se comprend alors. L’adolescence, le pire moment. T’imagine en plus pour une louve? Une chance qu’elle est aussi douce que sa mère, sinon je l’aurai attachée dehors nuit et jour.’’

Il ne releva pas l’âge qu’elle avait et celui de sa fille. Il se dit que comme les loups, certains sorciers de ne devaient pas faire leur âge. En fait, il lui donnait autour de la mi- vingtaine, mais c’était bien difficile à définir avec les créatures surnaturelles, sorciers compris. Kristofer sourit lorsqu’elle débita tout ce qu’elle allait faire avec lui. Elle parlait réellement comme une infirmière, pire, comme une mère. Il s’empêcha de rire à nouveau en l’imaginant lui faire la leçon. Il ferma les yeux lorsqu’il sentit la chaleur de la main de la jeune femme s’approcher de lui. Elle ne le touchait pas, mais il pouvait parfaitement sentir son aura, sa chaleur, et même entendre les battements de son cœur. Il la suivit par la suite du regard en la sentant s’éloigner.

‘’La vie avec une ado? De mon côté j’ai quand même été chanceux. Et la tienne?’’

Le loup resta sagement assit, attendant que la sorcière revienne près de lui. Le fait d'être peu vêtu ne le dérangeait absolument pas, son côté loup ayant une grande influence sur sa nudité mais aussi le fait qu'il s'en foutait, même devant des inconnus. Et puis, il avait joué au football toute son adolescence et sa vie de jeune adulte. Il resta donc en boxers, le corps couvert d'echymoses et de plaies qui se refermaient doucement.

_________________
Computer Hope   Computer Hope
It takes one night, to make it all blur
Change flesh to fur, it's the animal curse
With just one bite, the tables turned
You lit my world, and then watched it burn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inferis, sorcière originelle
avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 2832
Rp postés : 216
Points-Bonus : 220
Avatar : Phoebe Tonkin ©Lilie
Âge du perso : 346 ans mais n'en parait que 25
Groupe du perso : Inferis - Sorcière (Energie)
Liens infos : FicheLiensRps

Multis : Teddy - Valeska - Eli'
MessageSujet: Re: Blood Red Moon Sam 1 Avr - 8:53


▬  Abigaïl feat. Kristofer  ▬

▬ C'était presque déroutant de parler ainsi. Si normalement. Si simplement. Parler de ma vie de mère, de ma fille. Parler de la sienne. Comme deux parents normaux. Alors que nous ne l'étions pas. Surtout pas moi. Mais ça Kristofer l'ignorait totalement et je n'étais pas certaine de pouvoir le lui dire, ou de devoir le faire. Wade ne me forçait pas. Nous en avions longuement parlé de tout ça, de moi, ma condition, mes origines. Ma situation était plutôt délicate depuis que j'avais été bannie. Était-ce bien nécessaire d'en parler et de dire que j'étais l'une des plus vieilles Sorcière, l'une des premières ? Non. Inutile. Surtout pas à la première rencontre. Bien qu'avec Rhydian les choses avaient été différentes. Et même si Kristofer semblait plutôt sympathique, je n'en savais pas encore assez sur lui. Même si sa place de second de la meute montrait qu'il était quelqu'un de respectable et respectueux. Et je devais avouer que c'était agréable de l'entendre parler de sa fille. Jake le faisait-il parfois avec d'autres que moi ou Jasper ? Je n'en avais aucune idée.

A nouveau installée aux côtés du loup, je laissais mon corps se reposer, maintenant purifié par l'eau bienfaitrice. Finalement peu de temps s'était écouté depuis mon arrivée ici. J'avais été plutôt efficace et la nuit était loin d'être finie. Même si j'étais fatiguée, je devais avouer que c'était agréable de ne pas être seule. Je savais Eva en sécurité à la maison, même si l'idée de la savoir seule ne m'enchantais pas. Peut-être que Jake ou Jasper finiraient par rentrer à la maison. Mais quoi qu'il en soit, je n'avais donc pas grand chose à craindre.

‘’La vie avec une ado? De mon côté j’ai quand même été chanceux. Et la tienne?’’

Je levais les yeux au ciel en soupirant, un peu amusée malgré tout. Eva n'était pas une enfant horrible, loin de là. Mais notre vie n'avait rien de simple. Comment parler de ça sans rentrer dans les détails ? Comment en dire assez sans en dire trop ? Notre vie n'avait rien de normale. La conception de ma fille n'était pas normale.

« C'est… Compliqué. Je ne sais pas si c'est typique des ados d'être un peu malheureux, de fuir ses parents, mais elle est un peu comme ça. En même temps, notre vie n'a rien de simple et de normal. On vit chez son père, mais nous ne sommes pas vraiment ensemble. Alors je crois que c'est difficile à gérer pour elle. Pour nous tous en fait. »

Je haussais les épaules. Un long soupir s'échappa de mes lèvres alors que je fixais le vide. Pas à facile à gérer. C'est peu de le dire. Chaque jour, j'essaye de ne pas trop culpabiliser, de ne pas trop m'en vouloir, d'avoir fait de leurs vies un enfer.

« Et puis étant Sorcière, elle a un peu de mal à gérer ses pouvoirs. Pas facile non plus ça. » Un sourire, qui se voulait détendu, mais qui ne l'était pas. « Eva a un peu de mal à gérer ses émotions… Je pense que si ta fille avait été comme la mienne, tu l'aurais en effet attaché en cas de crises. »

Cette fois, un rire sincère s'éleva dans le bar. Un rire qui s'éteignit rapidement.

▬ Mon corps se figea. Mon regard perdu dans le vide se bloqua. Je crois que pendant une ou deux secondes, je n'étais plus moi. Coupée dans un début rire, dans un début de geste, dans un début de souffle. Quelqu'un venait de regarder à travers mes yeux, de surveiller où j'étais. Et la vue sur les taches de sang dans le bar ne présageait rien de bon. Qui ? Jake ? Eva ? Le Lux Aeterna ? Qui venait de vérifier où j'étais ? Prise de panique, je cherchais mon téléphone, laissant Kristofer avec certainement des questions sur mes agissements.

Pas de message. Ni de Jake. Ni d'Eva. Si l'un de nous cherchait à savoir où était l'autre, nous nous contactions par message après.

« Je suis désolée Kristofer … On va avoir de la visite… Je … »

Une lumière blanche et aveuglante se mit à jaillir dans le bar, me forçant à plisser les yeux. Le Lux Aeterna. Devant nous se tenaient trois Sorciers en toges noires, tenues du Lux'. Il y avait Leah, la jeune et jolie blondinette aux taches de rousseur et au visage angélique et doux et accessoirement ma protectrice attitrée ; Léanie, une Sorcière d'une quarantaine d'années, peu souriante, aux cheveux noirs tirés en une longue queue de cheval ; et Antony, jeune Sorcier de vingt-cinq ans, les cheveux bruns en bataille, le visage sérieux et crispé. Ces trois Sorciers étaient venus pour moi.

Mais avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, Kristofer se planta devant moi, dans sa maigre tenue vestimentaire, faisant barrage entre eux et moi.

- Écartez-vous et laissez Mademoiselle Clarke nous rejoindre !

L'ordre venait de Leah, de sa voix douce et posée alors que les deux autres Sorciers se montraient déjà prêts à attaquer si besoin. Je sentis quelque chose gronder chez le loup, son instinct de protection s'affirmant pour moi. Je devais agir, pour éviter les dégâts. Léanie commençait déjà à s'énerver. Parce qu'elle ne m'aimait pas et qu'elle n'avait certainement pas envie d'être ici à cette heure tardive.

« C'est bon là ! On range les crocs et les baguettes magiques ! Tout va bien ! » Dis-je en contournant Kristofer, me plantant entre lui et les Sorciers, les dévisageant tour à tour, une main posée sur le torse du loup, tentative pour le retenir et l'apaiser.

« Leah, tout va bien. Inutile de vous faire du souci. Retournez au temple. »
- Mademoiselle Clarke, nous avons senti que vous n'étiez plus chez vous. Lorsque nous sommes entré en contact, j'ai vu tout ce sang et…
« Eeettt vous en avez déduit que j'étais en danger. Mais comme vous pouvez le constater tout va bien. Jake doit être au Hell-O, je suppose qu'avec le temps il va y dormir et Eva est à la maison. Et je suppose qu'elle n'y risque rien n'est-ce pas ? »
- En effet, tout va bien pour elle.

Antony avait pris la parole, toujours sur ses gardes, son regard ne quittant pas le loup une seule seconde.

- Nous devons être certains que le loup n'est pas un danger pour vous.

Je roulais des yeux. Tout ce cirque m'épuisait. Mais c'était les conditions pour qu'Eva et moi puissions quitter le temple du Lux Aeterna et vivre une vie presque normale… Protégées en permanence, par Jake et par l'ordre des Sorciers. Entraînées presque tous les jours pour nous défendre en cas d'attaque. Avec des liens particuliers pour pouvoir nous localiser. Comme cela venait de se passer.

« Kristofer Hart est un membre de la meute de Wade Jackson, son bras droit d'ailleurs. Wade est un ami très proche et fidèle qui a juré de me protéger avant la naissance d'Eva. Je ne risque rien. Je suis venue l'aider car il a eu un accident, voilà tout.»

Leah ferma les yeux. J'imaginais qu'elle venait de transmettre ses informations aux grands chefs du Lux. J'avais demandé de la discrétion, il me semble. Difficile de nouer des liens quand on me surprotège comme ça !

- Monsieur Hart, seriez-vous d'accord pour que nous nous assurions que sa Toute-Puissance ne risque rien à vos côtés. Antony ici présent pourrait vérifier dans votre esprit. Bien évidemment, nous pourrions le faire sans votre accord, mais nous préférons des méthodes plus douces et respectueuses.

OH BORDEL ! Sa Toute-Puissance. Mais Leah bon sang ! Apprends donc à m'appeler Abigaïl ! J'étais énervée, gênée et certainement rouge comme une pivoine.

« Kristofer, je suis désolée… Laisse-les faire et ils s'en iront et j'essayerai de tout t'expliquer… » Enfin, si tu ne me dégages pas d'ici avec un coup de pied aux fesses.

Antony avait déjà commencé à sonder Kristofer sans qu'il ne s'en rende compte, je le savais. Je percevais le fluide d'énergie. Mais tous les trois attendaient l'accord du loup, pour être certains qu'il soit quelqu'un qui pouvait rester à mes côtés. Et moi, je soupirais, passant une main nerveusement dans mes cheveux, mon regard passant de l'un à l'autre. J'avais envie que tout ça finisse. Si Kristofer acceptait, nul doute que les trois Sorciers partiraient dans un rayon de lumière aveuglante. Alors je me retrouverais seule avec lui, complètement gênée. ''Sa Toute-Puissance mère de l'Energie'' n'était plus rien et n'avait pas spécialement envie qu'on l'embête avec ça. Où que j'aille, quoi que je fasse, mon existence me rattrapera toujours.


_________________

It's do or die. Nobody can save you now.
Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for. Whatever it takes. Cause I love the adrenaline in my veins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boite-a-idees.tumblr.com/

Blood Red Moon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» bad moon à 1500pts
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . :: Downtown of Salem :: The Bestial Bistrot-
Sauter vers: